Vous en avez marre de balbutier quand vous devez prendre la parole en réunion ?

De ne jamais savoir quoi répondre à votre chef quand il vous dit d’être moins discret ?

De vous sentir mal à l’aise et trop silencieux lors des discussions informelles avec les collègues au boulot ?

D’être mal à l’aise dans les discussions professionnelles, les négociations, les appels avec des prestataires, les prises de parole improvisées, etc, etc… ?

On va voir ici comment enfin vous exprimer avec facilité dans toutes les situations de votre vie professionnelle,

Sans aller contre votre nature,

Pour enfin donner le meilleur de vous-même et vous épanouir pleinement au boulot.

Si vous avez du mal à vous affirmer au boulot,

A montrer vos compétences,

A progresser professionnellement,

Et si vous pensez que votre trop grande discrétion est l’un des plus grands freins (si ce n’est LE plus grand frein)…

… pour être apprécié par vos supérieurs et vos collègues, et vous épanouir pleinement professionnellement,

Alors ce que l’on va voir sur cette page va peut-être bousculer quelques idées reçues, quelques croyances.

On va voir notamment le VRAI frein qui bloque la plupart des personnes introverties pour être pleinement à l’aise à l’oral dans leur environnement professionnel.

(et non : ce n’est pas votre trop grande discrétion).

Et on va voir ici le meilleur moyen quand on est introverti pour passer de…

« cette personne qui essaie tant bien que mal…

  • d’être appréciée, car elle a sans cesse l’impression d’être jugée, de ne pas faire les choses assez bien,
  • de communiquer plus, parce qu’elle se sent trop discrète, pas assez impliquée dans la vie sociale de l’entreprise,
  • de prendre plus la parole en réunion, parce qu’on lui reproche de ne rien dire
  • de s’intégrer dans les discussions informelles entre collègues,
  • de montrer à ses supérieurs que SI, elle a aussi des qualités… parce qu’elle se voit encore et toujours reprocher sa trop grand discrétion
  • etc. »

à…

« cette personne qui..

  • inspire confiance
  • est appréciée par ses pairs pour ce qu’elle est, avec ses qualités ET ses défauts
  • est félicitée par son chef pour son travail et son sérieux
  • se sent bien dans sa peau et pleinement à sa place, en toute situation
  • ne se pose pas de questions sur ce que les autres pensent d’elle, mais se concentre sur ce qu’elle peut apporter aux autres
  • est parfaitement à l’aise pour prendre la parole en réunions, sans se poser de questions
  • prend plaisir aux discussions informelles et se sent parfaitement intégrée dans l’équipe
  • etc. »

Mais avant de vous parler de ce moyen…
J’aimerais vous raconter une petite histoire.

C’est l’histoire de tant de personnes que j’ai rencontrées depuis que j’accompagne des personnes introverties pour les aider à gagner confiance en elles.

C’est mon histoire, aussi en partie.

Et c’est l’histoire de tant d’autres encore.

Cette histoire ?

C’est celle de cette personne qui, comme vous peut-être, ressent une boule au ventre trop souvent, tout au long de sa journée professionnelle.

Une boule de stress parce qu’elle ne se sent pas à sa place.

Pas à sa place dans le bureau, lorsque des conversations informelles ont lieu alors que vous étiez justement en train de vous concentrer sur votre boulot…

… et vous culpabilisez de ne pas arriver à rire aux blagues, à participer à la gaieté générale.

Pas à sa place quand, en réunion, vous craignez que l’on vous donne la parole, et d’être encore une fois incapable de sortir quelques mots logiques.

Pas à sa place, encore, quand vous discutez avec un supérieur, ou un collègue charismatique, et que vous vous sentez comme inférieur.

Jugé pour ce que vous êtes : quelqu’un de plus discret. Qui parle peu.

Ces ressentis ?

Ils sont tellement normaux.

Je les ai vus à tout niveau : même chez des personnes introverties aux responsabilités importantes.

Malgré toutes les responsabilités et toute la confiance que leur employeur leur a accordé, ils continuent à avoir ce sentiment de ne pas être à leur place, et d’être jugé pour ce qu’ils sont.

Mais ce n’est pas tout.

La conséquence de cela : c’est un sentiment de frustration.

Frustration de ne pas savoir donner le meilleur de soi-même.

Vous sentez, au fond de vous, que vous avez des capacités, que vous faites du bon boulot, que vous POUVEZ le faire !

Mais vous vous sentez bloqué.

Par cette peur des situations où vous allez devoir improviser.

Par cette impression permanente d’être inférieur à d’autres plus à l’aise à l’oral que vous,

Par ce mauvais sentiment d’être jugé.

On m’a souvent dit, parmi mes lecteurs et clients :

« j’ai l’impression que les introvertis n’ont pas leur place, dans le monde professionnel.

Il y aura toujours des grandes gueules qui gagneront, au concours de celui qui sait le mieux présenter, qui sait le mieux se vendre ».

Cette impression : elle est compréhensible.

Il est difficile de trouver sa place dans le monde professionnel quand on a une personnalité moins « tape à l’œil » que d’autres.

Mais cette impression que les introvertis n’ont pas leur place : elle est avant tout en vous.

Au risque de vous bousculer un peu : c’est vous qui ne trouvez pas votre place…

… pour le moment.

Vous n’avez pas encore trouvé votre propre manière d’être à l’aise.

La manière d’être à la fois pleinement vous-même, serein, épanoui, sûr de vous, dans votre cadre professionnel…

… et à la fois d’avoir de l’impact, savoir vous exprimer de manière convaincante et affirmée, dans toutes les situations de votre quotidien professionnel.

L’introversion n’est pas un obstacle en tant que tel,
pour réussir professionnellement.

Si vous regardez un peu autour de vous : dans votre emploi, mais aussi à la télé, dans les médias, les politiques, les entrepreneurs à succès, les hauts managers, etc… vous trouverez un peu partout des introvertis qui réussissent.

Et dans l’écrasante majorité des cas : ces personnes ont réussi à trouver l’équation, d’être impactant dans leurs communications, dans leur manière d’être et de se comporter avec les autres,

Et d’être à la fois pleinement eux-mêmes : des personnes calmes, intérieures, souvent assez sérieuses, réfléchies.

Elles ne jouent pas un rôle pour essayer de plaire.

Elles sont pleinement elles-mêmes, et laissent ceux qui le souhaitent les apprécier telles qu’elles sont.

L’obstacle pour être à l’aise à l’oral au boulot ?

Il est avant tout en vous.

C’est une croyance.

L’impression que vous ne pouvez pas y arriver, parce que vous n’avez pas les codes, ou parce que vous avez trop de stress dans ces situations.

Le vrai obstacle il est là.

C’est ce stress de ne pas y arriver.

De ne pas savoir faire.

Et de craindre ces situations qui sont pour vous difficiles, aujourd’hui.

Bien-sûr, c’est normal : on baigne tellement dans des conseils extravertis, si difficiles à appliquer quand on est plutôt introverti.

Dans les livres de développement personnel, les conseils donnés par nombre de coachs connus, les professeurs quand vous étiez enfant ou étudiant, vos amis qui vous disent « allez fais un effort »,

Et surtout, surtout… dans le milieu professionnel où l’on entend des choses comme « allez prends la parole une fois en réunion, quitte à dire une bêtise, tu verras après ça ira mieux »

… sauf que ça, justement, ça ne marche pas.

Parce que ce conseil génère justement trop de stress. 

Et c’est ce stress qui vous bloque pour être plus à l’aise.

Mais aussi parce que ce type de conseils est contre nature : quand on est de tempérament introverti, il est contre nature de parler quitte à dire une bêtise.

Naturellement, nous aimons mûrir intérieurement nos idées avant de les exprimer.

On dit que les introvertis ont tendance à mûrement réfléchir intérieurement avant d’exprimer ce dont ils sont sûrs…

… tandis que les extravertis ont tendance à réfléchir à voix haute.

Il n’y a pas de fonctionnement meilleur que l’autre.

Simplement des manières d’être différentes.

Mais quand un extraverti conseille à un introverti de parler quitte à dire une bêtise…

… c’est un conseil qui ne peut pas marcher, car il est contre-nature.

Il ne fait que générer du stress, et ne vous aide pas à débloquer les choses.

Ce que je souhaite vous proposer aujourd’hui ?

C’est de vous aider à trouver en vous les codes.

Vos codes, à vous.

Des codes qui ne sont pas des conseils d’extravertis, comme on en voit tant.

Mes des codes qui vont vraiment marcher, pour vous.

Et qui vont vous permettre enfin de calmer ce stress, et d’être pleinement à l’aise en toute situation au boulot, tout en restant pleinement vous-même.

Ce que veux vous aider à faire ?

C’est trouver VOTRE style.

Pour vous imposer à votre manière dans toutes vos communications professionnelles.

Pas pour faire plaisir à votre chef ou à vos collègues… mais bien parce que vous, c’est votre manière de parler, d’être, de bouger, d’exprimer les choses, d’avoir de l’impact auprès des autres quand vous vous exprimer.

Et au final : être apprécié et respecté parce que c’est vous.

(Et on ne songera plus à vous faire des remarques sur votre trop grande discrétion ou votre manque d’intégration dans l’équipe).

Maintenant, si vous souhaitez y arriver, il va falloir accepter de vous bousculer un peu.

(on n’a rien sans rien).

Si on continue à faire comme on fait depuis toujours, la situation ne risque pas de changer.

Et vous allez continuer à vivre le cercle vicieux :

« peur des situations où vous allez devoir vous exprimer
> stress intense au moment de la situation où vous devez vous exprimer
> difficulté à vous exprimer parce que le stress vous inhibe
> culpabilité de ne pas y arriver et dévalorisation
> pression qui augmente pour y arriver la prochaine, avec la peur et le stress de ne pas y arriver ».

C’est d’ailleurs l’une des causes majeures des difficultés que rencontrent les personnes introverties pour être à l’aise à l’oral professionnellement.

Cette difficulté à sortir de ce cercle vicieux.

Et cette difficulté trouve sa source en vous-même : cela fait peur.

Parce qu’être plus à l’aise à l’oral : ça va impliquer de prendre la parole en réunion !

Et c’est justement ça qui fait peur.

Du coup, le simple fait d’imaginer le changement est stressant.

C’est pourquoi tant de personnes ne passent finalement jamais vraiment le cap d’être plus à l’aise à l’oral, parce qu’elles ont peur, sans oser se l’avouer, de ce que cela représente.

Et c’est pourquoi, j’ai décidé de vous montrer que cela peut ne pas être stressant du tout !

Qu’il y a d’autres manières d’y arriver.

Et que cela peut être même très rigolo, très agréable !

Quelques années avant de découvrir tout cela moi-même, je n’aurais jamais imaginé que pour moi, prendre la parole en réunion pourrait devenir un jeu grisant !

Aujourd’hui ça l’est, quand j’ai la bonne énergie.

Quelques années avant de passer ces caps : je n’aurais jamais imaginé que j’aurais pu être pleinement à l’aise dans une négociation en face d’une personne très charismatique et qui a réponse à tout… et que je pourrais même être pleinement moi-même, ne me forcer à rien, et sortir gagnant de ce type de négociation !

Avec mes outils à moi : le calme, l’écoute, l’empathie…

Depuis 2014, j’accompagne des personnes introverties pour gagner confiance en elles.

J’en parle peu dans mes newsletters : mais j’accompagne régulièrement des personnes en coaching. 

Les personnes que j’accompagne en coaching individuel, sont la plupart du temps des personnes qui ont atteint un certain niveau de leur carrière, et ressentent un stress immense de devoir s’imposer, et prouver qu’elles ont les capacités d’assumer le poste qui leur a été donné.

Elles n’arrivent pas à trouver leur place, avec leur tempérament introverti, dans les fonctions qui leur sont données.

Ce qui se passe généralement quand nous commençons un accompagnement ensemble ?

Rapidement, de gros déclics se font.

Des blocages tombent.

Elles découvrent toutes les ressources qu’elles ont déjà en elles, et qui ne demandent qu’à s’exprimer.

Elles comprennent que ce qui les bloque, est avant tout le stress de devoir s’imposer.

Alors qu’elles peuvent être tout simplement elles-mêmes.

Vous savez, un truc qui m’a toujours frappé quand j’ai eu l’occasion de rencontrer des personnes de très haut niveau : ce sont des personnes simples.

Qui ne jouent à rien.

Simplement, elles se concentrent sur ce qu’elles savent faire.

Et ne se prennent pas la tête avec ce qu’elles ne savent pas bien faire.

Mais pour ça : il faut arrêter de stresser, et trouver en soi les clés pour être pleinement soi-même, et donner le meilleur de ce que vous avez déjà en vous.

Aujourd’hui, j’aimerais vous aider à trouver cela.

Pour être pleinement à l’aise, enfin, dans toutes vos communications orales professionnelles.

Dans toutes les situations que vous rencontrez au boulot : comme les prises de parole en réunions, l’entretien avec votre supérieur, la négociation avec un collègue ou un client, la discussion informelle avec les collègues à la cantine ou à la machine à café, etc…

On va prendre une part une chacune de ces situations, et je vais vous montrer comment vous pouvez, avec vos qualités, à vous, être serein et à l’aise dans ces situations.

Ça fait des années que mes clients me demandent cet accompagnement.

Des années que je mûris l’idée.

Aujourd’hui, c’est prêt.

Et c’est un accompagnement d’un tout nouveau type.

Qui va vous permettre d’intégrer les meilleures techniques pour être à l’aise dans votre milieu professionnel, avec des mises en pratique et un accompagnement individuel poussé, pour ceux qui le souhaitent.

L’objectif ?

Que vous puissiez enfin vous exprimer avec facilité
dans toutes les situations de votre vie professionnelle,
sans stress,
et enfin donner le meilleur de vous-même et vous épanouir pleinement au boulot.

C’est-à-dire par exemple :

  • être à l’aise pour prendre la parole en réunion de manière spontanée
  • improviser quelques mots sur vous lors d’un tour de table, sans stress, pour faire immédiatement bonne impression
  • faire des présentations en public de manière naturelle, intéressante, et impactante
  • savoir montrer vos compétences à vos supérieurs, pour qu’ils se concentrent enfin sur vos qualités et vos apports factuels et non plus sur votre « trop grande discrétion ».
  • être à l’aise pour négocier, discuter de sujets délicats, défendre votre point de vue, quelle que soit la personne en face de vous (même si c’est une personne charismatique qui a la parole facile et réponse à tout)

Mais aussi :

  • participer de manière naturelle aux conversations informelles entre collègues au bureau, sans avoir en permanence ce maudit sentiment d’être en décalage par rapport au groupe
  • être enfin à l’aise à la cantine, à la machine à café… malgré le brouhaha et les discussions croisées
  • vous sentir pleinement part du groupe, de l’équipe, apprécié pour ce que vous êtes, avec vos qualités ET vos défauts

Et encore :

  • se sentir bien dans votre peau et pleinement à votre place, en toute situation au boulot
  • ne plus se poser de questions sur ce que les autres pensent de vous, mais se concentrer sur ce que vous pouvez apporter aux autres
  • sentir que vous êtes aligné avec vos valeurs, vos envies, vos objectifs,

Etc.

Pour atteindre ça ?
On va passer ensemble par plusieurs étapes.

Premier module : comment rompre avec le stress permanent, pour ressentir rapidement une nouvelle sérénité et confiance en vous dans votre quotidien professionnel.

On va voir notamment :

  • Le point commun à toutes les situations dans lesquelles il vous est difficile de vous exprimer, et pourquoi il génère tant de stress en vous
  • Comment amadouer ce stress dès les prochaines semaines, pour l’apaiser, l’affaiblir, et vous sentir rapidement mieux dans toutes vos relations professionnelles
  • Ce qu’onT en commun toutes les personnes introverties qui réussissent professionnellement, et qui ont une communication efficace et sereine
  • Les 3 grands principes qui peuvent plus vous aider à gagner rapidement confiance en vous, avec de tous petits changements cosmétiques et invisibles aux yeux des autres
  • Ce à quoi vous pouvez vous attendre si vous gagnez confiance en vous… (et non, vous n’allez pas devenir l’extraverti du groupe toujours prêt à faire une blague, si ce n’est pas ce que vous êtes aujourd’hui… vous allez devenir quelqu’un d’authentique, et sûr de vous à votre manière).

Deuxième module : Les grandes qualités des introvertis en milieu professionnel

On va voir notamment :

  • Les qualités les plus répandues parmi les personnes introverties, très appréciées en milieu professionnel, et la plupart du temps largement sous-estimées par la plupart des personnes qui me suivent
  • comment identifier celles que vous possédez, celles que vous utilisez déjà et celles que vous sous-estimez
  • comment utiliser bien mieux ces qualités que vous ne le faites probablement aujourd’hui : exemples de situations à l’appui, je vais vous montrer comment vous pouvez concrètement les mettre à profit pour passer un cap dans vos communications, sans changer qui vous êtes.

Dans ce module, il y aura quelques exercices d’introspection, pour que vous en ressortiez avec une idée claire de ce que vous pouvez développer comme atouts dans votre communication de demain.

Troisième module : Développer votre naturel pour trouver votre style impactant.

On va y voir notamment :

  • comment poser votre voix pour rester pleinement vous-même, tout en étant écouté et apprécié
  • le rythme spécifique que les personnes introverties doivent respecter lors de leurs prises de paroles, pour ne pas stresser et avoir de l’impact
  • comment vous pouvez construire votre réseau social dans votre profession, en y prenant plaisir, et sans jouer à l’extraverti
  • une technique hyper efficace et très naturelle quand on est introverti : pour discuter, négocier, convaincre.
  • Comment utiliser cette nouvelle connaissance de vous acquise lors de ces premiers modules, pour vous épanouir bien plus au quotidien, vous sentir bien dans votre peau et serein, au cours de vos journées professionnelles.

On va voir également des exemples de « styles de communications introvertis » dont vous pouvez vous inspirer,

Et je vais vous aider petit à petit à dessiner ce à quoi peut ressembler VOTRE style, à VOUS : confiant, et authentique.

Au terme de ces 3 premiers modules
(qui vont durer environ 3 semaines) :

Vous aurez déjà toutes les clés en main pour construire votre nouveau style de communication, et être plus à l’aise en toutes situations.

Ensuite, dans les modules suivants de la formation,
on va décortiquer des cas concrets de votre quotidien.

Il y aura plusieurs modules, ceux-ci sont encore en construction au moment où je rédige ces lignes…

… et pourront être complétés en fonction des problématiques des participants

(vous pourrez me décrire par email les situations pour lesquelles vous aimeriez de l’aide dans votre quotidien professionnel, et je pourrai les intégrer au programme).

Mais dans les grandes lignes, je peux déjà vous dire que je vais aborder les situations suivantes :

  • Les prises de paroles préparées, devant un public :
    • Comment vous exprimer de manière sûre et charismatique quand vous devez prendre la parole de manière préparée.
    • Comment faire des présentations en public intéressantes, sans jouer un rôle
  • Les prises de paroles spontanées ou improvisées en réunion, des situations avec un enjeu important :
    • Comment être à l’aise en réunion, quand vous devez prendre la parole de manière spontanée
    • Le fameux tour de table : que dire, comment ne pas balbutier, et paraître sûr de vous alors que vous n’avez que quelques secondes pour faire bonne impression
    • Comment exprimer un avis quand on n’est pas préparé, devant plusieurs personnes
    • Comment animer une réunion, une équipe : l’art de mener les gens en utilisant vos atouts introvertis, sans vous forcer dans un rôle extraverti. Comment être respecté, écouté…
  • Les discussions informelles (cantine, machine à café, open-space…)
    • Comment s’insérer dans les discussions légères du bureau, de type « machine à café », ou cantine
    • Les discussions informelles à 2 (dans l’open space par exemple), avec une personne qui ne vous est pas très proche
  • Discussions à 2 avec enjeu : être à l’aise et imposer vos idées et montrer vos compétences
    • Lors d’entretiens avec votre chef,
    • Lors d’un entretien d’embauche,
    • Lors d’un entretien professionnel avec un collègue,
  • Négociations : Comment mener une négociation efficace quand on est introverti, garder la maîtrise de la discussion : avec un client, fournisseur, collègue, personne d’un autre département…
  • Le « réseautage » : comment tisser des liens amicaux et professionnels avec naturel, sans stress, avec les collègues, des personnes d’autres départements, pour que ces personnes coopèrent avec vous avec plaisir.

L’idée ?

Que toutes les situations classiques de votre vie professionnelle soient couvertes, pour que vous ayez tous les outils en main pour être pleinement à l’aise tout au long de vos journées, quel que soit le programme de la journée.

Pour qu’il n’y ait plus ce fameux moment qui vous fait stresser pendant des heures, des jours à l’avance…

… et qui vous gâche votre vie professionnelle et personnelle.

Non : vous allez pouvoir bien plus profiter, parce que ces moments ne seront plus importants pour vous.

Mieux, avec le temps, vous allez même prendre plaisir à certains moments qui aujourd’hui vous font tant stresser.

Ainsi, si vous suivez bien le déroulé de l’accompagnement et appliquez son contenu (les exercices d’introspection notamment), d’ici environ 3 mois, vous aurez passé un cap.

Bien-sûr, il va falloir bosser un peu.

Chaque jour, ou presque, pendant environ 3 mois : écouter 1 audio d’une dizaine de minutes en moyenne (certains peuvent être plus courts, d’autres plus longs – c’est facile à écouter, en audio, au moment de la journée qui vous arrange).

Ces audio vous sont envoyés par email, vous n’avez qu’à cliquer sur un lien, et vous pouvez les écouter où que vous soyez, avec une connexion data et des écouteurs.

Comme le rythme est assez intense, il va y avoir des pauses de quelques jours entre certaines séances, pour vous laisser souffler, notamment lorsque l’exercice du jour demande à être un peu mûri en vous avant de passer à l’étape suivante.

Mais « bosser » un peu : ce n’est pas nécessairement prendre un cahier et faire des exercices (même si je vous le demanderai aussi de temps à autres).

Ca veut dire aussi, et surtout : être ouvert au changement.

Réfléchir à comment ces conseils peuvent s’appliquer pour vous.

Comment vous pouvez essayer ce qui a été dit, là, dès demain. Dès aujourd’hui.

Etre pleinement proactif dans votre suivi de cette formation.

Il est possible qu’à certains moments, vous vous sentiez bousculé.

Il est possible qu’il y ait des pleurs : de libération, de joie, d’émotion intense.

Ça peut être un peu difficile par moments, je préfère vous prévenir.

Si cela vous arrive : pas de panique, c’est que vous êtes sur la bonne voie.

Celle qui va vous faire passer un cap.

Et si vous êtes prêt à courir ce risque, alors je serai ravi de vous aider à franchir ce cap, ensemble.

Maintenant, comment ça va se passer, concrètement ?

La formation commence pour tous le lundi 4 octobre 2021.

(Les inscriptions ferment donc le dimanche 3 octobre à minuit)

Vous avez 3 possibilités, au choix :
(en fonction de vos besoins, de vos envies, et du résultat que vous souhaitez atteindre)

  • 1ere possibilité : la version AUTONOMIE.

Vous suivez la formation entière en autonomie, vous écoutez les audio, appliquez les exercices d’introspection pour vous-même, à votre rythme.

  • 2e possibilité : la version Accompagnement PERSONNALISÉ.

Vous avez tout le contenu de la version Autonomie, avec en plus la possibilité de me contacter à tout moment pendant 3 mois à partir du début de la formation.

Vous m’envoyez par email vos questions, et je vous réponds en audio, de manière individualisée, personnalisée, et adaptée à votre contexte.

C’est en quelque sorte comme une consultation individuelle, mais en différé, et vous écoutez l’audio quand vous le souhaitez.

L’avantage : vous pouvez me poser des questions sur votre contexte à vous, et ainsi personnaliser la formation pour votre cas concret, vos problématiques, vos difficultés…

… je vous aide individuellement pour franchir ce cap.

Aussi, tout au long de la formation, je vous proposerai de m’envoyer vos réponses par écrit à certains exercices d’introspection si vous le souhaitez,
Je vous proposerai également des mises en situation par audio en décalé (vous m’envoyez votre audio, je vous réponds en audio), pour que vous puissiez mettre en pratique tout de suite dans un environnement rassurant et bienveillant, et véritablement passer un cap rapidement.

Tout cela est bien-sûr facultatif, en fonction de vos envies et de la manière dont vous souhaitez utiliser cette formation.
De mon côté : je suis à votre disposition pour vous aider.

  • 3e possibilité : la version Accompagnement FUSÉE

Comme les accompagnements précédents : vous avez l’autoformation, + la possibilité de me poser vos questions et je vous réponds par audio.

En plus de cela, je vous propose 2 sessions en direct, pour passer rapidement un gros cap de confiance en vous :

Premièrement : 1 séance de coaching individuel, d’une durée d’1h30, à prendre quand vous le souhaitez au cours des 3 mois suivant votre inscription à la formation.

Deuxièmement : 1 atelier collectif d’environ 2h sur une ou deux thématiques de votre choix, à définir collectivement avec les autres participants 
Attention cet atelier est limité à 6 personnes, et n’aura lieu qu’avec un minimum de 3 personnes (si moins de 3 personnes sont intéressées, je vous proposerai une séance de coaching additionnelle)

L’objectif de cet atelier collectif ?
Que vous puissiez vous exercer en direct avec d’autres membres « comme vous », sur des techniques de communication vues dans la formation.

J’encadrerai cet atelier pour qu’il se passe dans le respect des uns et des autres, et la bienveillance.

L’idée : que vous puissiez un peu « vous jeter à l’eau », dans un environnement rassurant et bienveillant, entre nous.

Cet atelier sera bien-sûr préparé à l’avance, nous échangerons tous ensemble pour définir les problématiques que vous souhaitez aborder, et je définirai le programme de l’atelier en fonction des besoins des participants.

Je suis hyper enthousiaste à l’idée de lancer cet atelier : cela fait très longtemps que je mûris cette idée, et je suis convaincu que cela peut vous aider à franchir un gros cap dans votre confiance en vous, et votre carrière.

Il est fort possible que je multiplie ce type d’accompagnements à l’avenir, et je serai ravi de vous avoir pour ce premier groupe, que je vais chouchouter au maximum !

Maintenant, ma garantie.

C’est une double garantie.

La garantie « Satisfait ou remboursé » :

D’abord, si au cours des 15 jours suivant votre inscription, vous sentez que ça ne vous convient pas, que le style n’est pas pour vous, ou toute autre raison pour laquelle vous souhaiteriez arrêter : je vous rembourse la formation.

La garantie « Progression ou remboursé » :

Ensuite, si au bout de 3 mois, vous n’avez pas l’impression d’avoir franchi un cap dans votre capacité à vous exprimer professionnellement, si vous ne voyez pas de progression, malgré le fait que vous ayez suivi toute la formation, effectué les exercices d’introspection : je m’engage alors à vous rembourser intégralement la formation (il faudra juste m’envoyer les exercices d’introspection comme « preuve » que vous avez bien suivi la formation).

Le remboursement peut prendre 2 formes, au choix :

  • 1e possibilité : je vous renvoie simplement la somme que vous avez investie dans cette formation
  • 2e possibilité : je vous offre le double de ce que vous avez investi en équivalent séances de coaching (je prends 150€ par séance, donc si vous avez pris la formule de base, je vous offre 3 séances de coaching, si vous avez pris la formule Accompagnement, je vous en offre 6, si vous avez pris la formule Fusée… je vous en offre une douzaine).
    Cette offre est flexible : l’objectif n’étant pas forcément de faire un nombre exact de séances de coaching, mais que vous repartiez de cet accompagnement avec un cap franchi !

Enfin, quel est l’investissement
pour cet accompagnement ?

Je parle d’investissement ici.

En effet, vous imaginez bien les effets secondaires que peuvent avoir une plus grande confiance en vous dans vos prises de paroles au boulot, et dans vos relations professionnelles en général.

L’idée ici n’est pas de vous promettre une augmentation ou un nouveau job d’ici 4 mois grâce à cette formation… je ne peux sincèrement vous promettre cela (même s’il est fort probable que ce genre de choses arrive à certains).

Ce que je peux vous promettre par contre, si vous suivez bien la formation jusqu’au bout, avec l’envie de changer :

  • une plus grande confiance en vous au boulot,
  • moins de stress au quotidien dans vos relations professionnelles
  • un plus grand épanouissement,
  • une nouvelle légèreté au quotidien
  • une meilleure capacité à vous affirmer, à transmettre vos idées, dans nombre de situations
  • une plus grande aisance pour prendre la parole dans des situations qui aujourd’hui vous font stresser
  • etc.

Si vous ne ressentez pas cette amélioration ?

La garantie expliquée un peu plus haut s’applique.  

Bien-sûr, pour atteindre ce type de résultats, il va falloir y croire.

Il faut vouloir y aller, être motivé à suivre la formation jusqu’au bout, et avoir l’envie de changer malgré la peur que peut inspirer l’idée d’être à l’aise en réunion par exemple.

Si vous sentez que vous n’êtes pas prêt pour ce changement, pour ces déclics, alors mieux vaut ne pas franchir le pas aujourd’hui.

Si par contre si vous vous sentez prêt, si vous avez envie d’être enfin à l’aise à l’oral professionnellement, rapidement, alors je serai ravi de vous emmener dans cette direction dans les semaines à venir. 

Vous savez, quand on se sent bien, quand on est aligné avec soi-même, et qu’on est sûr de son droit à être qui on est : on attire à soi les personnes qu’on doit attirer à soi au bon moment.

Des personnes de qualité.

On est alors naturellement entouré de personnes qui nous apprécient, et nous tirent vers le haut.

C’est ça, aussi, qui permet d’avoir de grandes avancées dans sa carrière, dans sa vie…

Si on reste toujours enfermé dans ses peurs, ses blocages, rien ne change.

Je vous propose ici ce changement.

De mettre en route la machine à dépasser les blocages que vous avez aujourd’hui dans vos relations, vos communications.

Pour laisser tout cela derrière vous, et passer à un autre niveau de confiance en vous, de sérénité, de bien-être… et peut-être un autre niveau, aussi, dans votre carrière.

… alors si vous êtes prêt : décollage imminent !!

Maintenant, voici l’investissement demandé pour les 3 niveaux d’accompagnement au choix :

1 – Pour l’Accompagnement FUSÉE :

Soit :

  • la formation complète sous forme d’audio (valeur 197€)
  • 3 mois d’accompagnement : réponses illimitées à vos questions (vous m’écrivez un email, je vous réponds sous forme d’audio personnalisé) – (valeur 300€)
  • 1h de coaching (valeur 150€)
  • L’atelier collectif (valeur 200€/personne)

Pour l’occasion de l’inauguration de cette nouvelle formation, l’investissement pour cet accompagnement est de 3 mensualités de 199€ (ou 597€ pour un paiement en une fois, au lieu de 847€)

2 – Pour l’Accompagnement PERSONNALISÉ :

Soit :

  • la formation complète sous forme d’audio (valeur 197€)
  • 3 mois d’accompagnement : réponses illimitées à vos questions (vous m’écrivez un email, je vous réponds sous forme d’audio personnalisé) – (valeur 300€)

Pour l’occasion de l’inauguration de cette nouvelle formation, l’investissement pour cet accompagnement est de 3 mensualités de 99€ (soit 297€, au lieu de 497€)

3 – Pour la version AUTONOMIE :

Soit :

  • la formation complète sous forme d’audio, que vous suivez en autonomie

L’investissement pour la version Autonomie est de 3 mensualités de 66€ (ou 197€ en une fois)