Les avantages de travailler de chez soi quand on est introverti

Travailler de chez soi est le rêve de tant d’introvertis. Pourtant, c’est un rêve qui paraît souvent inaccessible.

Et pour ceux qui y pensent sérieusement, qui cherchent des pistes… ils sont rapidement envahis de doutes :

  • Est-ce réaliste ?
  • Quoi faire ?
  • Pourrai-je gagner assez ?
  • Ne vais-je pas m’isoler ?
  • Et vais-je vraiment m’épanouir en étant seul chez moi… n’ai-je pas besoin d’interactions sociales tout de même ?
  • Aurai-je la personnalité d’un entrepreneur ?

Ça fait maintenant un peu plus de 5 ans que je travaille de chez moi sur Internet.

5 ans que je parle à de nombreux introvertis réfléchissant à cette possibilité, et 5 ans que je côtoie nombre d’entrepreneurs sur Internet…

… l’occasion de vous donner quelques pistes de réflexion sur les avantages et inconvénients, si vous vous posez ces questions.

Les avantages incontestables de travailler de chez soi quand on est introverti

Pour beaucoup d’introvertis, une grande partie de l’énergie part simplement au contact des autres.

Une journée typique de travail dans une organisation classique vous met en contact avec de nombreuses personnes : discussions autour de la machine à café, dans l’open-space, avec votre chef…

… sans parler des réunions d’équipes et autres, tant redoutées par nombre d’introvertis.

Par définition, quand on a un tempérament plutôt introverti : on se ressource dans la solitude.

Et le contact avec les autres vous fatigue rapidement.

En travaillant seul de chez vous : vous emmagasinez de l’énergie, et pouvez donner le meilleur de vous-même.

De plus, être introverti, c’est également avoir une manière d’être « intérieure ». On est tourné vers le monde des idées, vers soi.

Si vous êtes une personne introvertie, vous êtes probablement plutôt réfléchi, intérieur, calme…

… tout ceci fait que vous donnerez de bien meilleures performances si vous pouvez vous plongez de longues heures à réfléchir sur un dossier, que si on vous met au milieu d’un brainstorming où les idées des extravertis fusent comme un feu d’artifice, dans lequel vous n’avez absolument pas le temps de poser vos idées, d’analyser, de comprendre ce qui se passe.

Je dois dire que depuis que je travaille de chez moi, un stress immense est retombé, et je sens que je donne vraiment le meilleur de moi-même.

De plus, je peux me concentrer sur ce que j’aime : réfléchir, analyser, entrer dans les sujets en profondeur.

Et ce, à mon rythme, quand je veux, où je veux.  

Moi qui pensais que le bureau me manquerait peut-être de temps en temps… en fait non.

Ça ne me manque pas une seconde.

Comment se vendre quand on travaille de chez soi ? Les nouveaux canaux de prospection

Une grande crainte quand on est introverti et qu’on envisage de travailler de chez soi, c’est de ne pas arriver à « se vendre ».

Surtout si vous envisagez de vous lancer à votre compte, dans une activité où il va falloir, nécessairement, trouver des clients pour pouvoir vivre.

Le truc, c’est qu’on envisage souvent la prospection sous ses canaux traditionnels :

  • aller à la rencontre des clients potentiels dans des séminaires, salons, ou autres événements de ce genre par exemple.
  • Ou alors : la prospection téléphonique
  • Ou encore : le porte à porte

Aujourd’hui, il existe un outil fantastique : Internet.

Cet outil permet de faire des merveilles, quel que soit votre tempérament.

Bien-sûr, même sur Internet, on voit de nombreux conseils d’extravertis : pour vendre il faudrait faire des vidéos, il faudrait faire des conférences en ligne, il faudrait participer souvent à des congrès d’entrepreneurs pour se faire un carnet d’adresses et trouver des partenaires.

Il faut apprendre à trier les conseils. Parce que sur Internet, vous pouvez aussi faire des merveilles simplement en écrivant.

Et si vous, votre truc, c’est plutôt l’écriture… alors vous pouvez tout à fait trouver votre style, transmettre votre passion, et trouver des clients, simplement par ce canal.

L’important, pour la prospection, est d’utiliser le canal qui vous convient le mieux, dans lequel vous êtes le meilleur… comme cet article l’explique bien : https://www.succes-marketing.com/prospection/

En fait, plus que le canal utilisé (écriture, vidéos, etc)… le plus important est le message que vous avez à transmettre, et la manière dont vous pouvez aider vos clients.

Comment vous faites passer ce message, c’est presque du détail.

Maintenant, j’aimerais faire un petit point sur les doutes que vous pouvez avoir…

Est-ce vraiment réaliste d’en vivre et ne vais-je pas m’isoler à force d’être seul ?

1er grand doute pour les personnes qui songent à travailler de chez elles : est-ce réaliste ?

En fait, cette question n’est pas une bonne question.

Aujourd’hui, il existe tellement de possibilités avec Internet, que la question n’est plus « est-ce réaliste »… mais « quoi faire ».

Si vous n’aimez pas le risque, vous pouvez très bien trouver un travail à distance, ou simplement négocier plusieurs jours de télétravail avec votre employeur.

Personnellement, cette solution n’aurait pas fonctionné pour moi, ça n’aurait pas vraiment résolu le problème… car j’ai non seulement besoin de solitude, mais j’ai également besoin d’indépendance.

D’avoir le sentiment que je construis quelque chose.

Et que je crée quelque chose qui a du sens, et qui apporte quelque chose au monde.

Cela fait d’ailleurs partie des questions à se poser :

  • envisagez-vous de travailler de chez vous uniquement pour la solitude que vous recherchez ?
  • ou cherchez-vous également plus de sens, un style de travail plus flexible, créer votre propre activité ?

Si vous souhaitez créer une activité, entreprendre… bien-sûr la question du risque devient plus réelle, et doit être bien réfléchie avant de se lancer.

Mais les exemples de personnes ayant réussi à se créer une activité sur Internet sont infinis.

Aujourd’hui, avec une bonne idée, de la motivation et du temps, les possibilités qu’offrent Internet sont incroyables.

En fait, par rapport aux médias traditionnels, Internet offre la possibilité bien-sûr de créer une activité très facilement,

Mais surtout, cela offre la possibilité de toucher des millions de personnes, et du coup la probabilité de trouver des personnes qui aiment ce que vous faites est assez forte.

Le plus difficile finalement, sur Internet, est de se démarquer.

Mais pour cela, il « suffit » d’être pleinement soi dans le message qu’on transmet.

Pas besoin de jouer aux matadors ni aux Brad Pitt.

C’est un apprentissage également bien-sûr, rien n’est acquis.

Mais les temps sont loin où il fallait investir des dizaines de milliers d’euros et engager une équipe marketing pour lancer une entreprise.

2e grande préoccupation de beaucoup d’introvertis qui envisagent de travailler de chez soi : ne vais-je pas m’isoler ?

En fait, d’après mon expérience personnelle, et mon expérience à accompagner d’autres personnes introverties… c’est un faux problème.

Pourquoi ?

Pour deux raisons.

La première, c’est que dans la plupart des cas, les collègues que vous fréquentez la journée ne sont de toutes façons pas des personnes que vous avez envie de fréquenter après le travail.

A quelques rares exceptions.

Ces collègues vous fatiguent plus qu’autre chose, et ne vous apportent pas grand-chose.

Deuxième raison : en fait, par nature, les personnes introverties se ressourcent dans la solitude.

Donc si vous passez beaucoup de temps seul… vous avez plus d’énergie.

Notamment pour les personnes qui comptent réellement pour vous.

Vous allez donc voir beaucoup moins de monde, certes, mais vous allez avoir des relations de bien meilleure qualité avec les quelques personnes que vous voyez de temps en temps.

Au final, ce qui se passe souvent :

  • Vous avez plus d’énergie pour vos projets professionnels,
  • Vous êtes mieux dans votre peau parce que vous passez bien plus de temps avec vous-même,
  • Vous avez plus d’énergie pour les personnes qui comptent pour vous.

Dans tous les cas, si travailler de chez vous vous tente, mais que vous hésitez pour toutes sortes de raisons, n’hésitez pas à demander une consultation individuelle pour qu’on en parle, et que je vous aide à y voir plus clair.

Pour cela, contactez-moi simplement par email en répondant à un email de ma newsletter, ou remplissez le formulaire de contact sur cette page.