Quand la timidité repart comme en 40, alors qu’on croyait que c’était fini

Souvent, on croit être guéri…

… et BAM, ça repart comme en 40.

 

On croit ne plus être timide.

Avoir pris de l’assurance,

Etre plus à l’aise avec tout le monde…

… et un soir, on sait pas trop pourquoi, on retombe dans nos vieux démons.

 

On se sent mal à l’aise.

On ne sait pas trop quoi dire.

On se sent déstabilisé.

 

C’est pas évident à vivre ça.

Parce qu’on croyait, justement, qu’on en était sorti.

On croyait, justement, avoir travaillé sur soi.

 

Avoir « vaincu » cette timidité.

On croyait qu’on lui avait définitivement tordu le cou.

Et que c’était désormais de l’histoire ancienne.

 

Et là, une situation déstabilisante,

Un moment de faiblesse,

Et ça revient.

Sans crier garde.

 

Et là on se dit :

 

« mais alors, tout ça n’a servi à rien ?  

Toutes ces années de développement personnel, 

d’introspection, 

éventuellement de psy, de coaching, de formations… 

… n’ont servi à rien ? 

Je n’ai donc pas avancé ?

C’est retour à la case départ ? »

 

En fait non.

 

Ce n’est pas retour à la case départ.
C’est juste un passage à vide.

 

Le truc, c’est que c’est NORMAL.

 

Si vous avez été très timide par le passé,

Ou avez eu de grosses difficultés à être à l’aise avec les autres…

… il est probable que ça ne disparaîtra jamais complètement.

 

Ce n’est peut-être pas très agréable d’entendre ça…

… mais c’est un truc dont je me suis rendu compte récemment,

 

Et qui m’a apporté également un énorme soulagement.

 

Parce qu’en fait, le problème n’est pas tant que la timidité revienne.

Si on a les outils pour en ressortir rapidement, ce n’est plus un problème.

 

Et c’est là le GROS avantage d’avoir travaillé sur soi.

D’avoir appris à comprendre ce qui se passe en nous.

D’avoir appris à écouter ses besoins, ses envies…

D’avoir appris, aussi, à dialoguer avec soi-même :

Pour se rassurer, pour se redonner de la force,

pour ne plus se laisser subjuguer par le stress que nous avons en nous…

 

Finalement, c’est apaisant de se dire :

« ok, dans la plupart des situations, j’ai appris à être plus à l’aise avec les autres.

Mais parfois, quand je suis fatigué, ou un peu déstabilisé, mon manque de confiance revient.

Et c’est NORMAL.

Cela fait partie de moi.

Ce qui est important, c’est que je SAIS ce qui se passe maintenant.

Je sais donc ce qu’il faut faire pour en sortir rapidement.

Pour être rapidement de nouveau à l’aise.

Je sais aussi comment ne pas me sentir mal à cause de ça.

Du coup, je suis plus serein.

Plus tranquille.

J’ai moins d’attentes envers moi-même.

Je suis plus à l’écoute de ce qui se passe, sans me mettre la pression pour être parfait tout le temps ».

 

Le truc, c’est d’apprendre à avoir ce petit dialogue avec soi-même.

Et pour cela, il faut bien comprendre en profondeur l’origine de son manque de confiance en vous.

 

De son stress.

Du POURQUOI on est déstabilisé-e dans certaines situations.

 

Comprendre en profondeur ce qui se passe en soi, pour mieux savoir comment réagir.

Et ainsi être plus serein.

 

C’est ce que je vous apprends à faire dans ma formation Introverti Epanoui :

COMPRENDRE ce qui se passe en vous,

Pour être plus fort(e) dans ces moments qui vous déstabilisent.

 

Et ce qu’il y a de magique, c’est que plus on s’habitude à avoir ce dialogue avec soi-même pour se rassurer, se calmer, et reprendre du poil de la bête,

Plus on devient à l’aise naturellement dans ces moments-là.

Sans se mettre aucune pression pour changer.

 

Je vous laisse en juger par vous-même sur cette page.