Témoignage : comment Ludivine a appris à aimer son tempérament introverti

Julien : Bonjour Ludivine, et merci d’avoir accepté cet entretien pour le blog Un monde pour les introvertis. Tu t’es donc inscrite à la formation Introverti Epanoui l’an dernier, et nous avons eu de nombreux échanges depuis. Tu t’es toujours montrée très enthousiaste au sujet de ce que cette formation t’apportait, donc je me suis dit que cela pourrait être intéressant de partager ton expérience ici sur le blog, avec les autres lecteurs. Tu as accepté et je t’en remercie vivement !

Alors pour commencer, pourrais-tu te présenter rapidement pour les lecteurs du blog.

Crédit photo : song zhen, Flickr

Ludivine : Je m’appelle Ludivine. J’ai 33 ans. Je suis mariée depuis 2 ans, j’ai 2 enfants, Wyatt 6 ans et Lily, 2 ans et Demi.

J’ai démarré mon cursus d’étudiante (après un BAC Eco) par une formation en école préparatoire aux grandes écoles de Commerce. Mais j’ai souhaité très rapidement me réorienter par goût vers une formation artistique, car je ne me voyais absolument pas faire ma carrière dans un autre domaine. J’ai passé un diplôme en Arts Graphiques, et dans la foulée j’ai commencé à travailler dans une petite agence de pub parisienne, où je suis restée près de 7 ans.

J’étais en congé parental après la naissance de ma fille quand j’ai été licenciée économiquement, il y a environ 1 an. Plutôt que de rempiler dans une autre agence pour faire le même type de travail, qui certes m’a fait vivre, mais m’a surtout profondément frustrée et rendue plutôt malheureuse, j’ai décidé d’en profiter pour me lancer enfin à mon compte et monter un projet qui grandit en moi depuis des années.

Je suis donc actuellement à la fois mère au foyer, et en même temps en pleine création d’entreprise.

Je me suis inscrite à la formation « introverti et épanoui » à la première session, donc en mars 2015.

Julien : Qu’est-ce qui t’as motivé à t’inscrire à la formation Introverti Epanoui ?

Ludivine : C’est lorsque mon licenciement a enfin été effectif, mi janvier 2015, que j’ai pris le temps de me poser et de me demander comment j’allais alors réorienter ma vie professionnelle. Il a été clair pour moi très vite que j’avais deux gros problèmes à résoudre si je voulais me mettre à mon compte efficacement :

L’énorme manque de confiance en moi qui m’anime et me freine dans tout ce que j’entreprends, d’une part.

Mon manque cruel et naturel de sociabilité d’autre part, qui m’empêche d’avoir un vrai réseau comme beaucoup de gens qui réussissent réellement dans mon domaine. Je savais, pour avoir lu quelques mois avant cela La force des Introvertis de Laurie Hawkes, que j’étais une pure et dure introvertie.

Dotée d’un manque total de confiance en moi, assez timide, hypersensible etc…

Par ailleurs je cherchais une piste de départ pour me lancer. Et plusieurs personnes m’avaient conseillé de créer mon propre blog. Or, à la réflexion, cette idée-là me faisait rire, car pour moi le blog de quelqu’un qui n’aime pas parler d’elle (aux gens qui ne lui sont pas proches) c’était assez contradictoire.

M’imaginant les longs silences que j’allais pouvoir poster sur un blog, j’ai fini (par jeu) par taper sur internet : blog + introverti.

Et là je suis tombée sur ton blog. Je ne m’attendais absolument à tomber sur ce type de contenu. J’ai lu quelques articles et écouté l’interview de la coach Corinne Tanguy. Et soudain c’est comme si je me remettais à respirer, après des mois d’apnée. J’ai donc poursuivi mon investigation en m’inscrivant à ton guide, puis nous avons pris contact et nos échanges m’ont beaucoup apporté. Il me paraissait donc évident, que cette formation pouvait également beaucoup m’aider, à un moment crucial et particulier de ma vie, et je dois dire que le fait qu’elle était abordable financièrement a achevé de me convaincre et de tenter « l’aventure ».

J’avais l’espoir de mieux m’accepter telle que je suis, après avoir passé des années (toute ma vie ?) à lutter pour être ce que je ne suis pas : celle que j’ai l’impression de devoir être aux yeux des autres.

J’espérais aussi trouver un nouvel équilibre, et un nouvel élan pour ce travail long, solitaire et fragile que représente la création de son entreprise.

J’espérais enfin mieux savoir aborder les relations publiques, qui sont un vrai problème pour moi, mais que je vais devoir affronter au quotidien prochainement.

Julien : Et est-ce que la formation a bien répondu à tes attentes ?

Ludivine : J’ai beaucoup aimé la forme que cela prenait. Tes vidéos étaient toujours très sympas, me faisaient souvent rire, et j’avais même parfois l’impression d’écouter parler ma propre conscience. Le fait d’avoir une séance par semaine, c’était bien aussi.

Les premiers temps, quand j’arrivais à m’y consacrer, j’avais toujours hâte d’arriver au jour de la séance.

Le fait que tu questionnes et que tu essayes d’améliorer ta prestation, je trouve ça très positif, aussi. Et bien-sûr, le top était pour moi de pouvoir réagir et échanger avec toi dans la foulée, comme j’ai pu le faire à maintes reprises.

Personnellement, j’ai trouvé cette approche dédiée aux introvertis très judicieuse. On reste dans sa zone de confort pour aborder des sujets très personnels et profonds, qu’on n’a pas vraiment envie d’aborder devant d’autres, du fait même de notre nature. Ça permet également d’avancer à son propre rythme. Et de pouvoir prendre le temps d’y réfléchir (comme on aime tant le faire !).

Le seul point négatif que je perçois à travers mon expérience c’est que comme on gère justement à son rythme, on a la possibilité de stopper en cours. Ce ne serait pas le cas dans une formation classique (en entreprise par exemple) où c’est plus compliqué de ne pas se rendre aux séances. Charge à chacun d’en avoir conscience et de trouver le moyen de ne pas lâcher, dans la mesure du possible.

Julien : Qu’est-ce qui a changé pour toi depuis que tu as commencé la formation ?

Ludivine : Il est clair que cela m’a apporté une chose qui me reste : c’est que maintenant je comprends mieux qui je suis, pourquoi je suis ainsi, et je sais que j’ai non seulement le droit d’être ainsi, mais en prime que je suis loin d’être la seule.

Ce qui pour moi est un vrai réconfort !

J’y ai aussi gagné de rencontrer quelqu’un que j’apprécie beaucoup et qui me fait beaucoup penser à moi 😉

Julien : Un petit mot pour la fin : comment te sens-tu à présent, et que recommanderais-tu aux autres personnes introverties ?

Ludivine : Oui, le chemin semble long encore. Je pense que c’est un travail qui ne prendra jamais fin, en fait (enfin jusqu’au dernier jour ma vie disons ;)). Je pense que je suis sur une bonne voie car je suis sur la voie qui me pousse à mieux m’accepter, et à améliorer ce qui me freine dans la vie.

En tout cas, quoiqu’il arrive je conseillerais les yeux fermés à tous ceux qui sont comme nous de faire ta formation. C’est une des rares choses positives qui me soient arrivées en 3 ans.

Et je crois aussi, que quoiqu’il arrive, les informations que tu nous apportes dans cette formation, il faut y revenir régulièrement, quand on sent que le naturel reprend le dessus (tu le dis d’ailleurs plusieurs fois dans les premières séances, et je suis tout à fait d’accord).

Enfin, je crois que le groupe Facebook que tu a mis en place pour les membres de la formation sera également un outil qui pourra nous aider à garder le cap, et nous sentir moins désemparés quand on avance pas exactement dans la direction qu’on aimerait.

Julien : Merci beaucoup Ludivine pour le partage de ton expérience au sujet de la formation Introverti Epanoui. Et à très bientôt au sein de la formation !

Remarque : si vous avez des questions ou que vous souhaitez réagir à cet entretien, n’hésitez pas à venir échanger dans les commentaires ci-dessous !

La formation Introverti Epanoui vous intéresse ?
Participez à la formation gratuite de présentation, au cours de laquelle vous découvrirez tous les détails du programme

>> Cliquez ici pour vous inscrire <<