Beaucoup d’entre nous connaissons du stress dans nos relations.

Stress d’être assez intéressant.

De ne pas passer inaperçu.

De ne pas dire des bêtises.

D’être apprécié.

Etc.

Ce stress varie en fonction des personnes que l’on rencontre :

Pour certains ce sera surtout avec des personnes qu’ils connaissent peu,

Pour d’autres avec des personnes extraverties qui parlent beaucoup,

Pour d’autres ce sera au contraire avec des personnes qui ne disent rien…

Ce stress peut revêtir différentes formes…

Par exemple on peut stresser AVANT la rencontre, par appréhension

(ressentir de la peur, de l’appréhension, à l’idée de la rencontre qui approche et de ne pas savoir quoi dire quand on sera dans la situation, par exemple).

On peut stresser PENDANT la rencontre : on ne sait pas où se mettre.

On se dit qu’on devrait intervenir, on cherche à dire quelque chose, mais rien ne vient.

Du coup on a l’impression d’être inintéressant, fade, tout en sachant au fond de nous qu’on aurait sans doute des choses à dire, mais ça ne vient pas, là, maintenant…

Souvent, on stresse aussi APRES la rencontre…

… un malaise, on ressasse ce qui s’est passé, on s’en veut d’avoir été trop silencieux, par exemple.

D’autres s’en veulent au contraire d’avoir été maladroits,

envahissants,

d’avoir dit des choses qui auraient pu vexer l’autre, ou le mettre mal-à-l’aise.

Comment sortir de ce stress ?

Ou au moins, même s’il ne disparaît pas complètement…

… comment faire en sorte qu’il ne nous pourrisse plus la vie ?

Qu’il ne nous empêche plus de profiter de l’instant présent ?

Cela fait partie des choses que je partage dans ma newsletter quotidienne. Des petites histoires à vous raconter pour déjouer votre stress intérieur et plus profiter simplement du moment présent.

Rendez-vous sur la page d’accueil du site pour vous inscrire à la newsletter.