Un film m’a beaucoup marqué récemment :

Les Amours Imaginaires, de Xavier Dolan.

 

Vous l’avez vu ?

(j’ai découvert cet artiste récemment, et je trouve son monde assez fascinant…)

 

Y avait un truc, du début à la fin, qui me mettait mal à l’aise.

Et qui me fascinait.

 

J’arrivais pas à le définir.

 

Pourtant, la musique est top ! elle vous transporte,
L’histoire vous fascine, vous êtes hypnotisé.

 

Mais y avait un truc…

En fait, première chose fascinante, c’est qu’ils ne parlent pas beaucoup.

Du début à la fin du film, on suit essentiellement 2 acteurs en train de ne rien faire.

Et en train de ne pas dire grand-chose.

 

Et pourtant, c’est d’une intensité !
Les non-dits,
Les émotions,
Les regards…

Oui : la parole, encore une fois, est loin d’être le plus important dans la communication.

 

C’est vrai pour les films, et c’est vrai pour vos interactions à vous,

Avec vos amis,
Vos collègues,
Votre amant,
Votre famille…

 

Si vous arrivez, vous aussi,
à utiliser l’intensité de tout ce qui se passe en dehors de la parole,

vous allez gagner une capacité incroyable à interagir avec les autres…
… sans vivre le stress de ne pas savoir quoi dire.

 

Mais il y a encore une autre chose qui m’a marquée dans ce film.

Un truc qui, quand vous l’avez vécu vous-même, fait très mal.

 

Les 2 principaux acteurs vont dans des soirées…
… et restent là, assis, à regarder.

Sans parler.

Ils ont l’air de s’ennuyer…
… de ne pas arriver à s’intégrer
… de ne pas savoir à qui parler
… de s’embêter au plus haut point et de fuir le regard des autres
… et en fait d’être hyper mal à l’aise…

 

J’imagine que vous connaissez comme moi ce type de situations.

(dans le film, en fait les 2 sont amoureux d’un mec hyper extraverti, hyper sociable,
Qui parle à tout le monde…
… qui embrasse tout le monde…
… et eux sont en admiration totale vers lui.

 

On se demande d’ailleurs si c’est vraiment de l’amour…

… ou si ce n’est pas plutôt une admiration de quelque chose qui les fascine,
parce qu’ils ne savent pas être comme lui.

 

C’est un truc que j’ai beaucoup vécu dans mon adolescence.
Et que je suis heureux de ne plus vivre.

Vraiment.

 

Et si c’est quelque chose que vous vivez encore,
Je serais heureux de vous aider à dépasser cela.

A profiter des soirées…
… sans rester bloqué dans votre coin,
… sans admirer les beaux parleurs,
… en échangeant avec les autres simplement à votre manière, à votre rythme,

 

A être assez sûr(e) de vous pour ne plus jamais vous laisser embobiner par des personnalités à l’opposé de ce que vous êtes.

En étant fier de ce que vous êtes, et fort dans votre manière d’être à vous.

A savoir vous imposer sans stress de ne pas trouver vos mots,

Simplement parce que vous maîtrisez la situation, vous êtes vous-même,

Et les mots n’ont plus grande importance.

 

Ce qui a de l’importance :
c’est le plaisir d’être là, d’échanger, d’apprendre des choses intéressantes, de passer un bon moment.

 

Tout cela, c’est dans la formation Introverti Epanoui.

Tous les détails sont sur cette page.