Comment prendre des décisions sans trop hésiter

Comment prendre des décisions, quand on est introverti ? Apprendre à lâcher prise sur l’impact des décisions ? C’est souvent quelque chose de difficile. Parce que nous sommes des personnes intérieures… comme le nom « intro-verti » l’indique.

Comment prendre des décisions, quand on aime tant peser le pour et le contre.

On aime réfléchir, longtemps. Et prendre notre décision seulement une fois la chose mûrement réfléchie.

Souvent, ça peut être un avantage. Dans bien des situations (notamment professionnelles), la capacité à prendre des décisions après mûre réflexion est quelque chose d’apprécié. Cela fait prendre des décisions de qualité. Des décisions qui tiennent bien la route.

Mais le problème avec ça ? C’est que ça nous bloque aussi souvent pour avancer dans notre vie. On reste souvent bloqué sur des choses simples, qui ne devraient pas nous prendre autant la tête.

Par exemple :

  • Serai-je plus heureux dans cet autre job ?
  • Dois-je sortir avec cette fille… comment être sûr qu’elle me conviendra ?
  • Dois-je déménager… comment être sûr que je serai plus heureux là-bas ?
  • Dois-je aller à cette soirée… comment être sûr que je vais m’y amuser ?
  • Dois-je inviter cet ami… comment être sûr que je vais passer un bon moment ?
  • Est-ce vraiment utile de participer à cette formation… comment être sûr que cela m’aidera ?

Et si on essayait, tout simplement ?

L’idée : risquer une décision, même si on n’est pas sûr de nous

Qu’est-ce qui nous empêche d’essayer ?

Je ne sais plus qui disait un truc du genre :

« On dramatise souvent nos choix. Nos décisions. Pourtant, bien souvent, ces choix ont peu de conséquences. Par contre, si on ne change jamais rien, on finit toujours par le regretter. En général, on regrette plus de n’avoir rien tenté… que d’avoir tenté et de s’être trompé. »

Par exemple :

Si on prend la décision de déménager, on pourra toujours décider plus tard de revenir là où on était avant, si on se rend compte que la décision n’était pas bonne. Par contre, si on reste là où on est, malgré notre insatisfaction et notre envie de déménager : on est à peu près sûr qu’on finira par regretter de n’avoir rien tenté.

Autre exemple si on va à une soirée : on peut toujours en partir rapidement si on regrette finalement d’être venu… par contre, si on n’y va pas, il est possible qu’on regrette de ne pas avoir tenté.

Ou si on prend la décision de changer de job, on pourra toujours en changer à nouveau si le nouveau ne nous plait pas… par contre, si on ne tente rien, il est à peu près certain qu’on restera toujours insatisfait dans notre job actuel

Etc.

Ca semble peut-être évident. Et pourtant, nous continuons à préférer ne rien tenter.

Ne rien « risquer »… comme on dit souvent (tout en sachant que ce risque n’est pas un si gros risque que ça).

En fait, tout ça, c’est la peur de l’inconnu. Même lorsque l’on n’est pas satisfait dans notre situation actuelle : on préfère ne rien changer par peur de… de quoi en fait ? Que ce soit encore pire là-bas ?

Pour revenir au développement personnel, on a souvent peur d’essayer de travailler sur soi.

Peur de s’investir et de lire quelque chose qui pourrait nous aider. Peur d’écrire un peu sur soi, se livrer. Peur d’aller voir quelqu’un ou de prendre la décision de suivre une formation qui pourrait nous aider.

Pourtant, on le sait bien : le risque est faible.

Le seul risque de cette prise de décision : c’est d’avoir perdu un peu de son temps, et éventuellement un peu d’argent. Mais ce risque est souvent largement compensé par ce que ça nous apporte.

Car même lorsque cela ne nous convient pas tout à fait. Même lorsqu’on se rend compte que finalement, on a peut-être besoin d’autre chose… le fait d’avoir essayé nous a fait avancer d’un pas de géant de notre vie. On a eu quelques déclics.

On s’est autorisé à prendre soin de soi, à faire quelque chose pour soi : et ça apporte toujours quelque chose de positif.

D’ailleurs, je reçois souvent des emails de personnes, me demandant à propos de mes formations : « est-ce que ça va marcher pour moi ? ».

Pourtant, c’est satisfait ou remboursé. Pourtant, c’est un investissement en temps relativement faible. Pourtant, la probabilité que cela les aide au moins un peu est quand même assez forte… surtout si mes textes leur parle dans l’ensemble beaucoup.

Alors, pourquoi ne pas essayer ? Qu’est-ce qu’on risque ?

Je ne peux pas vous garantir que cela marchera pour vous. Mais ce que je peux faire, c’est vous offrir la possibilité d’essayer sans aucun risque.

Au pire : vous aurez perdu un peu de temps.

Au mieux : vous aurez gagné énormément en sérénité, en bien-être, et en confiance en vous dans vos relations.

Rejoignez la newsletter quotidienne pour tout savoir sur mes formations (inscription sur la page d’accueil de ce site).