Peur d’avoir l’air bête ou inintéressant face à une personne qui vous plaît ?

C’est peut-être LE truc qui bloque la plupart des gens lorsqu’une personne leur plait…

… « serai-je assez intéressant ? »
« ne vais-je pas avoir l’air bête ? ».

Et c’est là que, de peur de tout rater, on se met la pression :

« il faudrait sans doute que je dise quelque chose d’intéressant…
… une blague,
Ou un trait d’humour bien tourné…
… ou que je raconte un truc qui lui en mette plein la vue,
Ou en tout cas lui montre rapidement que je suis quelqu’un de bien, qui gagne à être connu ?

Et, si vous avez ce type de pensées,
Vous le savez comme moi,
On passe tellement de temps et de stress à se prendre la tête avec tout ça
Que finalement on n’ose rien faire.
Ou on est gauche, maladroit.

Pourtant, essayer d’avoir l’air de quelque chose que l’on n’est pas est généralement contre-productif.
Parce qu’on ne sonne pas « vrai ».

C’est vrai dans toutes les situations de la vie d’ailleurs.
Et c’est encore plus vrai quand on veut séduire, ou plaire en général.

On a l’impression que pour plaire, il faudrait :

  • Avoir de la tchatche
  • Etre drôle
  • intéressant (avoir donc une vie riche et pleine d’activités)
  • énergique,
  • gai
  • Etc…

C’est le mythe de l’idéal extraverti qui revient au galop.

C’est marrant parce que généralement, quand on demande à une personne ce qui est le plus apte à la séduire (que ce soit un homme ou une femme)…

Les réponses sont plutôt du genre :

  • Que l’autre soit sensible
  • Qu’il s’intéresse à moi
  • Qu’il soit ouvert d’esprit, pas trop centré sur lui-même
  • Qu’il soit empathique
  • Que je me sente bien avec lui ou elle.

Le truc, c’est d’arrêter de se mettre la pression pour être quelqu’un de différent.

Si on est quelqu’un de plutôt sérieux, plutôt calme, sensible, qui écoute et parle peu, et qui parle doucement…
… autant rester cette personne quand on échange avec une personne qui nous plait.

C’est beaucoup moins stressant, et les chances sont décuplées de trouver quelqu’un qui nous apprécie tel(le) que l’on est.

Si ça vous semble difficile, que vous aimeriez être plus serein et plus à l’aise dans ce genre de situations, en étant pleinement vous-même…

ce que je vous propose ici pourra vous intéresser.