Il me plaît mais je bloque

Lors d’une rencontre avec une nouvelle personne, ça vous est déjà arrivé de vous dire il me plait mais je bloque. Rassurez-vous, c’est tout à fait normal. Même si on a plutôt confiance en soi d’habitude, là on perd tous ses moyens. Comme si notre esprit s’était vidé soudainement. Alors, comment draguer quand on est introverti ? Y a-t-il des trucs pour se débloquer et attirer l’attention de l’élu ?

Il me plaît mais je bloque

Mais quelle est cette force mystérieuse qui nous donne la sensation d’avoir le cerveau complètement vide ?

Comme si elle avait aspiré de notre cerveau toute idée intéressante ou l’ayant réduit à néant à jamais.

Bien-sûr, c’est une sensation universelle, cela arrive à TOUT le monde et pas seulement aux introvertis.

Mais il doit y avoir une chimie qui se passe en nous, un truc qui fait qu’on aimerait tellement plaire en cet instant, qu’on en oublie totalement d’être simplement nous-même.

Et quand on est introverti, il y a des difficultés sournoises qui viennent s’ajouter à ce blocage bine involontaire de notre part.

Par exemple : notre besoin de réfléchir avant de parler.

Vous le savez peut-être : quand on est introverti, le circuit de la pensée est un peu différent des autres.

Quand on entend une information, on a besoin d’y réfléchir et de trouver notre réponse avant de l’exprimer à l’oral.

Contrairement aux extravertis qui « réfléchissent à voix haute », généralement. Ce qui leur permet d’être plus spontanés.

Pour nous autres introvertis, ça a aussi des avantages : on ne dit que des choses mûrement réfléchies.

Mais ici, comment réfléchir à ce qu’on aimerait dire, si tout notre corps et notre esprit sont coincés par l’envie de plaire à la personne en face de nous ?

C’est difficile, mais pas impossible, même s’il me plaît mais je bloque.

Je me décoince pour l’intéresser

Autre exemple : on a une aversion terrible pour les conversations « bateau ». Vous savez, celles qui parlent de la pluie et du beau temps…

Parce que oui, décidément, les conversations « légères » nous agacent.

On a beaucoup de mal à les entretenir, tout simplement parce qu’elles ne nous intéressent absolument pas.

Mais là, on vient de rencontrer une nouvelle personne que l’on rêverait de mieux connaître.

Alors lorsque vous pensez : il me plaît mais je bloque, osez parler de généralités. Parce qu’il faut bien passer par des futilités pour briser la glace…

Ainsi vous entamerez une relation qui s’enrichira au fur et à mesure de vos rendez-vous.

D’ailleurs, comment faire autrement dès lors pour être sincère dans notre écoute ? Dans notre attention pour l’autre si la conversation ne nous intéresse pas vraiment ?

Le truc, c’est que pour y arriver, il faut totalement changer de manière de voir les choses.

Car en tant qu’introverti, vous possédez des atouts énormes pour séduire.

Le tout est de les connaître et d’avoir confiance en ces avantages.

D’ailleurs je vous conseille cet article pour comprendre comment ne pas rester paralysé quand une personne me plaît.