Quelle personnalité faut-il avoir pour être entrepreneur ?

La personnalité idéale de l’entrepreneur existe-t-elle ? 

On croit souvent que pour être entrepreneur, il faudrait avoir la tchatche, avoir du culot, prendre un grand plaisir à aller beaucoup à la rencontre des gens, et à prendre la parole en public… 

On dit souvent que l’entrepreneuriat n’est pas un métier pour introverti

Pourtant, si vous allez à la rencontre d’entrepreneurs, vous serez surpris de rencontrer une part considérable de personnes plutôt introverties. 

Des personnes qui adorent bosser dans le calme de chez eux, 

Qui adorent passer des heures à réfléchir, analyser… 

La meilleure personnalité de l’entrepreneur ? 

En fait, plus que la capacité à socialiser, à présenter… la qualité la plus importante de l’entrepreneur est sans doute la persévérance. 

L’envie d’aller au fond des choses, de ne rien lâcher, jusqu’au bout. 

Car s’il y a une chose que chaque entrepreneur rencontre : la difficulté à faire décoller son projet. 

Ça peut durer. Des mois, des années pour certains. 

Il faut chercher différentes voies, réfléchir, essayer, tenter de nouvelles choses… jusqu’à ce qu’on trouve ce qui fonctionne. 

Ce qui prend et fait décoller l’activité. 

Autre aspect de la personnalité important pour être entrepreneur : la curiosité d’apprendre de nouvelles compétences en permanence. 

Car l’entrepreneur est amené à couvrir plusieurs métiers en même temps. 

D’ailleurs, nombre de grands entrepreneurs sont introvertis… notamment les fondateurs des plus grands réseaux sociaux au monde. Ce qui n’a pas empêché leur succès. 

Comment se vendre quand on est un entrepreneur plutôt introverti ? 

Une collègue me disait récemment que lors de sa reconversion professionnelle : le coach en orientation professionnelle lui avait dit qu’elle n’avait pas la personnalité pour être entrepreneur. 

Comme quoi les préjugés peuvent faire des ravages. 

Aujourd’hui, elle une activité dont elle vit confortablement. Et elle aide les personnes introverties à se vendre en misant sur leur propre style, leurs propres forces… comme elle l’explique dans cet article : https://revellecoaching.com/trouver-des-clients/comment-se-vendre-sur-web-introverti/

Le truc ? 

C’est qu’elle savait depuis le début qu’elle ne pourrait pas s’imposer dans son activité en suivant les voies « standard ». 

Et quand vous démarrez sur Internet, parmi les conseils que vous voyez un peu partout pour réussir, il y a : 

  • Faire des vidéos (parce que, paraît-il, c’est ce qui vend le mieux)
  • Faire des conférences en ligne, en direct, parce que ça crée une interaction spéciale avec le public
  • Se créer une image de marque, se présenter sous son meilleur jour
  • Montrer un caractère optimiste, dynamique, inspirant
  • Etc… 

A mes débuts, j’ai pas mal suivi ces conseils. 

Je pensais que c’était la seule manière de réussir. 

Mais j’avais en permanence l’impression de ne pas être aligné avec mes valeurs. 

De tenter de me présenter sous un jour différent de ce que je suis. 

Et… les résultats ne suivaient pas. 

Jusqu’au jour où j’ai compris que l’authenticité doit rester au cœur du projet. 

Qu’il n’y a pas de personnalité idéale pour être entrepreneur. 

Ou plus si… la personnalité idéale pour réussir dans l’entrepreneuriat : c’est la vôtre !

En fait, plus vous êtes authentique, 

Plus on vous suit pour ce que vous êtes. 

Plus on vous fait confiance. 

Aussi : plus vous misez sur ce pour quoi vous êtes fort, plus vous avez des chances de réussir. 

Et vous trouverez toujours d’autres personnes pour vous aider… pour les parties où vous êtes moins fort. 

Vous vous dites peut-être qu’Internet a aussi ouvert de nouvelles possibilités d’entrepreneuriat, plus adaptées aux introvertis ? 

C’est peut-être partiellement vrai. 

Un nombre incroyable de nouveaux métiers s’est ouvert grâce aux possibilités d’eshop en ligne, de conseils en ligne, etc. 

Mais en fait, cela existait déjà avant avec les métiers de rédacteurs, de conseillers en publicités… 

Comme dans la plupart des aspects de notre vie : la clé est dans le fait de savoir s’écouter, se connaître, et miser sur son authenticité. 

Je parle beaucoup, sur ce blog, de l’importance d’être naturel dans ses relations. 

Si vous avez du mal à être à l’aise dans vos relations, dans les discussions avec les autres : c’est généralement parce que vous n’assumez pas vraiment qui vous êtes. 

Vous craignez de vous dévoiler sous votre vrai jour : quelqu’un de plutôt calme, discret, qui n’a pas souvent pas la bonne répartie dans les discussions qui vont trop vite, qui aime être souvent seul avec soi-même. 

A partir du moment où vous acceptez pleinement votre manière d’être, où vous acceptez pleinement votre fonctionnement… un peu différent des autres, un nouveau monde s’ouvre à vous. 

Vous allez être beaucoup plus serein dans ces situations qui autrefois vous stressaient, et allez vous sentir beaucoup plus à l’aise pour vous imposer, à votre manière. 

(On voit énormément de conseils pour faire ça de manière toute naturelle dans ma newsletter quotidienne : tous les détails dans l’encadré bleu au bas de cet article). 

Dans l’entrepreneuriat, c’est un peu pareil : 

Tant que vous jouez une personnalité différente de ce que vous êtes, 

Vous avez tendance à sonner faux. 

Bien-sûr, vous voyez beaucoup d’entrepreneurs sur Internet qui réussissent de cette manière. 

Vous sentez, en les regardant, qu’ils se mettent en scène. 

Vous sentez que quelque chose sonne faux. 

De toutes façons, ce n’est pas satisfaisant. 

Si vous souhaitez vous sentir aligné, sentir que vous faites ce pour quoi vous êtes né, prendre un réel plaisir dans votre activité… il est évident qu’il vaut mieux être totalement soi-même. 

Il y a quelques années, j’ai eu la chance de tomber sur un coach qui disait, en substance : 

« Le succès de votre entreprise, il viendra si vous vous concentrez à fonds sur ce que vous aimez faire. 

N’essayez pas de jouer à des choses qui ne vous ressemblent pas, ou que vous ne sentez pas ». 

C’est après cette rencontre que j’ai décidé de me concentrer exclusivement sur ce qui me plait : l’écrit. 

Finies les vidéos, 

Finies les conférences… 

… j’allais enfin faire ce que j’aimais : écrire. 

Poser sur le papier des réflexions, 

Mes réflexions, 

Qu’importe si elles plaisent aux autres… elles plairont à ceux qui décideront de me suivre. 

Je ne fais plus une activité pour plaire aux autres, au clients potentiels… je fais une activité qui me plait, et les personnes qui aiment ce que je fais viendront à moi. 

La personnalité de l’entrepreneur ? 

On s’en moque pas mal finalement. 

Si vous faites ce que vous aimez. 

Si vous sentez que votre activité, votre manière de vous présenter, est totalement alignée avec votre personnalité… 

… alors vous mettez toutes les chances de votre côté. 

Pas forcément pour un succès interplanétaire… mais au moins pour que vous vous sentiez heureux, et que vous ayez une activité dans laquelle vous preniez plaisir, jour après jour. 

Et vous ? Où en êtes-vous de votre projet ? 

Et craignez-vous que votre personnalité soit un frein dans votre projet d’entrepreneuriat ? N’hésitez pas à me contacter si vous souhaitez en parler.