Je ne suis pas vieux-jeu, je suis juste introverti

Je sais pas pour vous,
mais j’ai eu une période de ma vie où je me suis vraiment posé la question…

 

… je suis pas en train de devenir vieux avant l’heure ?

 

Quand j’étais crevé à 11h du soir
alors que mes copains décidaient de continuer la soirée « qui ne faisait que commencer »…

Quand je ressentais une flemme énorme le samedi soir à rejoindre mes potes,
et m’allumais finalement un bon DVD tranquillou…

Quand je passais une journée entière à lire chez moi dans ma garçonnière…
… pendant que mes amis faisaient un barbecue « parce qu’il fait trop beau ! ».

 

Pourtant, avant, je participais à tout.

J’acceptais toutes les propositions,
Je restais jusqu’au bout de la nuit (même si je n’en profitais plus tellement j’étais crevé),

.. j’étais dans le coup.

 

Et vers 27 – 28 ans, ça a changé.

 

J’ai commencé à vouloir être plus au calme.
A faire plus de choses seul…

 

Je ne savais pas encore que j’étais introverti …

… alors ça m’a un peu perturbé je dois dire.

 

Je me suis demandé si je n’étais pas en train de devenir tout simplement vieux-jeu,

Vieux avant l’heure.

A 27 ans seulement.

 

En fait, j’étais juste en train de (re)découvrir mes envies à moi,

Mes besoins à moi,

Et de M’AUTORISER à les respecter.

(plus tard, j’ai découvert que j’étais introverti, et tout s’est éclairé sous un nouveau jour bien-sûr)

 

La suite n’a pas toujours été facile…

… cette impression de ne pas être dans le coup,

… cette impression d’être jugé pour « ce retrait »

… cette impression que les autres prennent mal le fait qu’on ne vient pas toujours,
Etc.

 

Mais, petit à petit, j’ai appris à affirmer mes besoins sans complexes.

Et à les expliquer.

Et qu’est-ce que c’est bon au final !

 

Si ça vous dit que je vous aide, vous aussi,
à vivre une vie en harmonie totale avec vos besoins profonds…

c’est par ICI