Comment ne pas se laisser interrompre dans ses pensées

Une situation hyper classique :

Vous êtes plongé dans votre travail, ou dans un bouquin,

(ou quoi que ce soit qui demande d’être concentré)

Vous êtes hyper concentré,

Et là quelqu’un vient vous interrompre :

Et commence à vous parler de plein de choses.

Par exemple : votre femme ou votre mari, qui se met à vous raconter sa journée alors que vous aviez justement envie de vous reposer tranquillement en lisant votre bon roman du moment.

Ou alors : votre collègue qui vient vous parler par-dessus votre ordinateur alors que vous étiez justement en train de rédiger un email important.

Alors,

Vous essayez de l’écouter de manière attentive mais n’y arrivez pas vraiment.

Vous êtes encore en train de réfléchir à ce que vous étiez en train de faire.

Et là, toutes sortes de sentiments vous assaillent.

D’abord : de l’agacement.

Agacé d’être interrompu.

Que l’autre vous envahisse.

Qu’il manque à ce point de tact, et ne vous demande même pas la permission de vous interrompre.

Jamais ça ne vous viendrait à l’esprit, à vous, d’interrompre quelqu’un comme ça sans lui demander la permission…

… ça vous met hors de vous !

Mais il y a aussi de la culpabilité.

Culpabilité de ne pas arriver à écouter.

C’est particulièrement criant quand c’est votre conjoint qui vous raconte sa journée : on culpabilise de ne pas arriver à lui donner notre attention,

Car on sent bien que c’est important pour l’autre de raconter sa journée.

Du coup on est énervé,

On se sent coupable…

… au final on sort complètement perdant de la situation,

N’ayant ni réussi à écouter l’autre ni réussi à finir ce qu’on était en train de faire.

Une mauvaise impression de s’être fait marcher sur les pieds…

… de ne pas avoir réussi à s’imposer.

Comment s’en sortir dans ce genre de situations ?

Je crois que la clé est de s’écouter, d’être honnête avec soi-même.

Et surtout l’exprimer à l’autre :

« écoute chéri, ça me fera plaisir que tu racontes ta journée, là j’étais plongé dans un truc… est-ce qu’on peut en parler dans 5 – 10 minutes ? »

Ne pas se laisser entraîner par la situation.

La difficulté bien-sûr, c’est qu’on ne se rend pas forcément compte sur le moment qu’on ne s’écoute pas.

Qu’on se laisse emporter par la situation.

Ca demande d’avoir le réflexe de se dire : « ok, qu’est-ce que je veux, moi, maintenant ? ».

Le réflexe d’écouter ses besoins, avant de passer à l’action.

(c’est une partie importante de ma formation Introverti Epanoui :

vous donner des outils pour vous écouter quand vous êtes dans l’action, et ne pas vous laisser entraîner par les autres, ou par la situation).

L’autre truc important : c’est de comprendre l’autre.

Pourquoi l’autre fait ça ? Est-il à ce point bête ou méchant, de m’interrompre comme ça ?

Non.

En fait, si cet autre est plus extraverti que vous, il peut fonctionner de manière totalement différente.

Pour lui, c’est toujours appréciable d’être interrompu et de se mettre à discuter !

Il n’imagine même pas que cela puisse être ennuyeux pour d’autres…

(bien-sûr je caricature un peu, ce n’est jamais noir ou blanc. Mais ce principe est souvent assez vrai…)

Apprendre à se mettre à la place de l’autre, et en particulier des personnes extraverties qui fonctionnent différemment de vous,

C’est hyper puissant.

Car quand on comprend comment l’autre fonctionne, d’un coup on lui en veut moins.

L’énervement disparait : parce qu’on comprend.

Et du coup il suffit d’expliquer à l’autre.

Au lieu de s’énerver.

Apprendre à vous imposer sans vous énerver,

A expliquer calmement à l’autre vos besoins,

Ne plus vous laisser marcher sur les pieds sans pour autant froisser l’autre,

Plein de conseils pour faire ça de manière naturelle sur cette page.