Le manque de confiance en soi

Le manque de confiance en soi peut tellement vous pourrir la vie. Je me souviens, il y a quelques années, de l’état dans lequel je me trouvais… J’aimerais, aujourd’hui, dire à cette personne que j’étais quelques conseils qui auraient pu l’aider. Pour que ça puisse vous aider, vous.

Voici donc une petite lettre à moi-même d’il y a 5 ou 10 ans… à celui qui voulait absolument progresser dans son entreprise mais qui manquait de confiance en lui. Qui souhaitait tellement avoir confiance en soi, et qui pourtant stressait à mort dès qu’il devait parler à son chef. A celui qui redoutait qu’on puisse penser de lui qu’il ne participait pas assez.

A celui qui ressentait une boule au ventre d’angoisse infernale avant toutes les réunions, en se demandant comment il allait bien pouvoir participer (et qui stressait d’une manière totalement surdimensionnée à la simple pensée de passer encore la réunion entière à ne rien dire, pensant que tout le monde le remarquerait et penserait de lui qu’il est vraiment timide et décidément il manque de confiance en soi ce Julien)

Le manque de confiance en soi, quand ça vous tient…

A celui qui voulait avoir plein d’amis, être à l’aise avec tout le monde, et se heurtait à un mur de stress et de manque de confiance en soi dès qu’une personne en face de lui l’impressionnait ou qu’une personne du groupe avait un peu trop de charisme à sou goût…

A celui qui voulait être à l’aise avec les filles, et qui avait un mal fou à aller vers celles qui lui plaisaient. A celui qui vivait totalement dans le stress de ce que les autres pouvaient penser ou vouloir de lui. Qui y pensait jour et nuit, et qui n’arrivait pas à s’endormir en pensant à tout ça…

Celui qui était sur-stressé, en permanence.

Ce que j’ai envie de dire à ce moi-même d’il y a 5 ou 10 ans,

A celui qui vivait un manque de confiance en soi si terrible

(et à tous ceux d’entre vous qui ressentent des choses similaires aujourd’hui…)

« Lâche la grappe à ce stress. Arrête de t’en vouloir de stresser. Tu as le droit de stresser. Et c’est normal de stresser.

Mais arrête aussi de t’en vouloir de tout. De ressasser. Tu as le droit de manquer de confiance en soi.

On s’en fout, et contre-fout, de ce que les autres peuvent penser de ton silence. De ce que les autres peuvent penser de toi en général.

Chacun est occupé à ses propres problèmes et n’en a rien à faire du fait que tu sois là ou pas, que tu parles ou pas, ou que tu manques de confiance en soi…

Pense à toi. Fais-toi du bien. Pense à tes proches, mais en leur donnant le meilleur de ton amour et de toi-même : pas en te pliant à leurs volontés.

Concentre-toi sur tes atouts. Les vrais. Ceux que tu possèdes DÉJÀ (au lieu d’essayer de corriger tes défauts). Concentre-toi sur CE pour quoi les gens t’apprécient déjà. Essaie d’en profiter un peu, de ne pas passer ces quelques années sur Terre à simplement stresser de ce que les autres pensent de toi, ce serait trop dommage…

Essaie au contraire d’en profiter un peu, de profiter de petits plaisirs simples, de faire des choses que tu aimes, de profiter pleinement des moments avec les gens que tu aimes (au lieu d’être en train de repenser à ce que t’a dit un collègue sans importance hier)

Tu as le choix :

  • Passer ta vie à stresser à cause des autres (autres qui, pour la plupart, s’en fichent totalement)
  • Ou te concentrer sur TES priorités, et essayer de prendre le mieux de ce que la vie t’offre, tout en offrant le meilleur de toi aux personnes que tu aimes réellement

Le manque de confiance en soi, ce n’est pas un problème en soi.

Le problème, c’est comment tu le vis, ce que tu en fais, de ce manque de confiance en soi.

Prends ton temps pour réfléchir à tout ça. Arrête de courir, pose-toi. Pars en vacances seul, une semaine, pour faire le point. Puis, trouve-toi un mentor qui va t’aider à prendre cette direction.

A passer le cap. Parce que c’est tellement difficile de passer le cap tout seul. Quand on est enfermé dans un schéma donné depuis des années. Alors donne-toi les moyens de la réussite ».

 

Qu’est-ce que ma vie aurait été meilleure pendant ces années si j’avais compris ça.

Combien de stress j’aurais pu m’économiser si j’avais su me dire ces choses, si une personne bienveillante me les avait dites à l’époque… Quelle quantité d’angoisse et de peurs j’aurais pu m’épargner, simplement en apprenant à mieux me connaître !

Quelle énergie j’aurais pu avoir, pour moi et pour mes proches, si j’avais mieux compris et respecté mes propres besoins… au lieu de sans cesse me demander ce que les autres veulent ou ce qu’ils en pensent.

Maintenant, à défaut d’avoir pu m’aider moi-même il y a quelques années, j’aide aujourd’hui les personnes qui, comme vous peut-être, ressentent des choses similaires. J’essaie d’être ce coach, ce mentor, qui m’aurait tant aidé il y a 10 ans.

Vous avez une chance immense par rapport à moi à cette époque : vous êtes conscient du problème. Et encore plus chanceux : vous avez conscience d’une solution possible. (Grâce à cette compréhension de votre tempérament introverti).

Alors, si vous souhaitez accélérer les choses, pour pleinement profiter de la vie et ne plus vous laisser gâcher vos journées (et vos nuits) par ce stress et votre manque de confiance en soi, prenez les choses en main.

Ce que je vous propose : déjà vous inscrire à mes emails quotidiens. Vous verrez ce que ça fait pour vous, après quelques semaines de lecture. Et puis, n’hésitez pas à en discuter avec moi (voir l’onglet « Demande de consultation » dans le menu).

Pour que je vous aide à parcourir (beaucoup plus rapidement que moi) le chemin vers une plus grande sérénité. Un plus grand plaisir dans votre quotidien, dans vos relations, et dans votre vie professionnelle.

Et pour aller plus loin sur ce sujet, voyez ici une technique pour avoir confiance en soi.