On vous reproche de ne pas assez parler ? D’être trop en retrait ? D’être une personne discrète ? Pourtant, la discrétion est une grande force qui n’est pas donnée à tout le monde.

Mais pour les apprécier à leur juste valeur, il faut connaître ces forces. Les aimer, en faire de véritables fiertés dans notre vie, partie intégrante de notre manière d’être, dont il n’y a pas à rougir, au contraire !

La discrétion est souvent mal vue dans notre société de paraître. Nous vivons dans un monde qui aime tant l’apparence et la belle parole. Un monde où il faut intervenir vite, se battre à l’oral pour avoir l’impression d’exister aux yeux des autres. Un monde où l’on vous dit : “mieux vaut intervenir à l’oral et dire une bêtise que ne rien dire…”. Comment pourrions-nous voir la discrétion comme un atout dans un tel monde ?

Et pourtant, la discrétion est là, tout autour de vous. Une personne sur trois est introvertie. Beaucoup d’entre elles jouent un rôle en société bien-sûr. Mais beaucoup misent sur leur discrétion pour s’imposer. Observez autour de vous. Des acteurs, des politiques, vos amis, votre famille.

Apprendre à aimer votre discrétion pour tous les atouts qu’elle peut vous apporter vous donnera des ailes.

Car la discrétion est une force.

La force de laisser toute sa place à son esprit, à son intelligence, sa créativité.

La force d’être à l’écoute de soi. Ce qui permet de mieux se connaître.

La force d’entendre véritablement ce que les autres ont à dire, et ainsi s’enrichir à leur écoute.

La force de laisser de l’espace à ses amis pour qu’ils puissent s’exprimer. Pour qu’ils se sentent aimés et compris par vous : socle de l’amitié.

Ceux qui parlent trop passent à côté de toutes ces richesses qui les entourent sans qu’ils le sachent.

La force, encore, de ne donner son avis que lorsqu’on l’a mûrement réfléchi, un avis constructif que l’on écoutera.

La force d’écouter son intuition personnelle, au lieu de se laisser entraîner par le bruit de la foule.

La force d’aimer apprendre, lire, comprendre…

La force de ne pas se contenter de superficialité, de rechercher le sens profond des choses.

La force de laisser sa place au rêve…

Enfin, la force d’être des personnes “vraies”, “entières”, dont la personnalité ne se dévoile pas à la moindre discussion.

Pour connaître ces personnes discrètes, il faut aller plus loin. S’intéresser sincèrement à elles, les apprivoiser, petit à petit.

On compare souvent les introvertis à des chats.

Le chat est un être très sociable, plein d’amour et de bienveillance. Mais au premier abord, il est très discret, et un peu farouche. Les chats sont admirés. Alors pourquoi pas les introvertis ?

Donnez-leur toute leur place dans votre vie, à ces forces, et votre vie s’ouvrira sous un nouveau jour.

Et surtout : ne culpabilisez plus de ne pas assez parler. Votre silence est votre force.

Une pensée profonde vaut mille mots mal pensés : chérissez votre pensée profonde.

Si vous souhaitez aller plus loin et faire de votre introversion une véritable force dans votre vie : rejoignez-nous dans la communauté de la newsletter (tous les détails dans l’encadré ci-dessous).