Le truc pour arrêter de culpabiliser après coup

Vous connaissez peut-être ce truc-là aussi ?

De culpabiliser un peu tout le temps ?

Vous avez dit quelque chose la veille à un collègue, et vous culpabilisez pendant 2 jours…
… en vous demandant si vous ne l’avez pas froissé,

Ou si vous avez pas encore montré un manque flagrant de confiance en vous.
Vous vous dites que vous auriez dû être plus ferme,
Plus sûr de vous,
Regarder l’autre plus dans les yeux,
Ne pas dire cette chose débile,
Etc.

Ou alors, vous culpabilisez de n’avoir rien fait ce week-end.
Ou de n’avoir encore pas pris le temps de contacter untel.
Ou de…
Ou de…

Le truc qui change tout, c’est de s’accepter tel que l’on est.
De ne pas chercher à être parfait.

Et il y a un truc magique qui se passe quand vous vous mettez à vous accepter tel que vous êtes, quand vous arrêtez de culpabiliser pour tout, et que vous laissez votre nature profonde s’exprimer :
c’est qu’il est alors beaucoup plus facile de vous sentir bien dans votre peau.
De vous épanouir.

D’abord parce que vous vous mettez à faire des choses que vous avez vraiment envie de faire.
Et non parce que vous vous les imposer « parce que ce serait bien… », ou « parce qu’il faut que… »

Ensuite, parce que quand vous agissez en fonction de vos envies réelles,
Quand vous respectez votre nature,
Ça vous donne confiance en vous.

Notamment dans vos relations avec les autres.

C’est surprenant d’ailleurs.

Souvent, on passe sa vie à travailler sur sa confiance en soi.
Sur sa timidité.
Sur sa faculté à trouver ses mots avec les autres.
A ne pas perdre ses moyens.

Et malgré tous nos efforts, ça ne marche pas bien.
Et puis un jour, on décide de faire autrement,
Et de se concentrer sur soi.
On se met à faire un travail d’introspection,
A faire plus de choses pour soi,
Quitte à s’isoler un peu pendant quelques temps.

Et là, comme par magie, on commence à prendre confiance en soi.
On gagne en aisance avec les autres.
On se sent plus dynamique, plus gai…
… alors qu’on n’était pas spécialement en train de chercher à gagner confiance en soi.

C’est une expérience que partagent très souvent les membres de la formation Introverti Epanoui.

Le truc, c’est de se lancer.

De tenter cette voie un peu différente, que je vous propose dans l’aventure Introverti Epanoui.

Bien plus adaptée aux personnes de tempérament introverti que les méthodes où il faut sortir de sa zone de confort,

S’habituer à parler, à aborder des inconnus, se forcer à dire quelque chose même si c’est une bêtise, etc…

Cette voie, vous pouvez la découvrir en détails en cliquant ici.