L’art de ne pas être transparent dans les discussions

Une situation intéressante que me décrivait une lectrice récemment :

 

« quelqu’un demande un avis général sur un sujet,

on donne une réponse (« moi je trouve que telle chose est intéressante… »),

il n’y a pas de réponse et quelqu’un d’autre un peu plus tard dit la même chose d’une manière légèrement différente, et là ça réagit…

Comment avoir l’impression d’être transparent haha! ^^ »

 

Ça m’est arrivé plein de fois aussi ça, par le passé.

 

Ou encore, la situation où on aimerait bien donner son avis sur quelque chose,

mais la parole est monopolisée par d’autres participants et on n’arrive pas à intervenir…

 

Soit on n’arrive pas à intervenir,

Soit on intervient mais notre intervention passe inaperçue.

 

Comment avoir plus d’impact ?

Comment prendre sa place dans les discussions ?

Dans les groupes où d’autres prennent beaucoup de place ?

Comment faire pour que nos interventions soient remarquées ?

 

Sans pour autant se forcer à être enthousiaste, drôle, à parler fort…

… en restant dans ce qu’on est naturellement : plutôt calme, posé-e..

 

Je crois qu’un des gros freins, souvent, est qu’on n’est pas vraiment sûr de soi.

Et ça se sent.

 

Le truc, c’est que beaucoup de choses se jouent dans l’attitude.

Comment on regarde les autres.

Comment notre corps prend de la place dans le groupe.

 

Il y a des manières de dire les choses qui font qu’on n’est pas remarqué.

 

Pourquoi certains, quand ils parlent, tout le monde les écoutent,

Et d’autres non ?

 

C’est dans l’attitude.

Dans l’assurance qu’ils mettent à intervenir.

Ce n’est pas une question d’introversion ou d’extraversion.

On peut avoir un fort impact en étant introverti.

 

On a tous assisté à une discussion où quelqu’un se met à parler calmement et de manière posée,

Et où tout le monde se tait pour l’écouter.

Il a su capter l’attention, en restant pleinement lui-même.

 

Le truc, c’est d’être sûr de soi dans sa manière d’être naturelle.

Ne pas chercher à intervenir à tout prix, juste pour intervenir,

Mais parce qu’on en a envie, sincèrement.

 

Ne pas chercher, non plus, à en mettre plein la vue en jouant à quelque chose que l’on n’est pas.

 

On peut montrer, par son attitude entière, qu’on prend sa place.

Qu’on est pleinement soi-même.

 

A l’aise.

Et que les autres ont tout intérêt à nous écouter.

 

On voit ça en détails dans le Guide des relations humaines que vous pouvez télécharger ici.