Introverti et FIER de l’être… chacun de chez soi

On voit souvent sur le web anglophone, des introvertis qui clament haut et fort leur DROIT à être SEUL(E) !

 

« JE RESTE CHEZ MOI, PERSONNE NE VIENT M’EMM… »

 

Ça se passe sur des blogs et des forums spécialisés sur l’introversion. Il y en pas mal dans cette langue bizarre…

 

Un truc qui me dérange, c’est cette affirmation de mon droit à être seul.

Limite à être asocial.

 

On garde des contacts uniquement par les réseaux sociaux.

 

Vous avez peut-être vu cette image assez célèbre,

avec un poing serré disant : « les introvertis unis… chacun de chez soi ».

 

Je suis pas fan de cette tendance à affirmer mon droit à rester chez moi et à ne voir personne.

 

Parce qu’au fond je pense que chacun rêve d’avoir des amis.

 

D’être inclus dans un cercle de personnes qui nous aiment.

 

Quand on affirme haut et fort son droit à ne voir personne : n’est-ce pas d’une certaine manière une fuite de ce qu’on n’arrive pas à faire… à savoir aller vers les autres ?

 

 

NON ! Etre introverti ce n’est pas être asocial.

 

On aime, plus que les autres, passer du temps seul.

 

On aime rêver.

 

On aime rester des heures à lire, à faire du jardinage sans parler à personne, à buller en regardant les nuages…

 

On aime marcher dans la rue en se laissant emporter dans nos pensées, sans voir ce qui se passe autour de nous…

 

 

Mais qu’est-ce on aime, aussi, se retrouver avec de bons amis, avec des personnes qui nous sont proches, et refaire le monde !

 

Qu’est-ce qu’on aime, aussi, parfois, aller à une fête, parler à de nouvelles personnes, rencontrer des gens intéressants… bien-sûr, c’est seulement parfois. De temps en temps. Quand on a l’énergie. Et faut pas que ça dure trop longtemps. Mais on aime ça aussi !

 

Qu’est-ce qu’on aime, aussi, être à côté de son amour dans le salon, à discuter, ou simplement à être en silence ensemble.

 

 

Oui, nous avons besoin d’une vie sociale.

 

Une vie sociale riche.

 

Pleine de sens.

 

A notre image.

 

 

Le tout, c’est de trouver cette vie sociale qui nous correspond.

 

Et ne pas chercher à avoir la même que celle des extravertis, qui est rigolote de temps en temps mais n’est pas vraiment faite pour nous.

 

 

C’est tout le principe de ma formation Introverti et Sociable : pour vous aider à trouver la vie sociale qui VOUS correspond.

 

Faire le vide des clichés et pressions du monde extraverti, pour trouver VOTRE propre voie.

VOTRE propre manière de faire les choses.

 

Tous les détails sur cette page.

 

A bientôt,

Julien