Comment avoir une conversation intéressante, quand face au flot de paroles de l’autre, votre cerveau perd les pédales ? Quand vous perdez le fil, et avez l’impression, soudain, de n’avoir rien à dire ? D’être vide, inintéressant ?

Un des trucs qui caractérisent bien souvent les introvertis, c’est le besoin de temps pour former les idées. Et ça peut mener à bien des difficultés à suivre les conversations.

Exemple typique : vous êtes dans une discussion avec des amis,, et ça va à toute vitesse.
Au début de la discussion, tout allait bien : vous étiez juste deux, et vous discutiez normalement, tout allait bien. Puis le 3e est arrivé,
La conversation s’est accélérée, et petit à petit vous avez commencé à être perdu.
Du coup vous avez commencé à décrocher,
A vous perdre dans vos pensées…
… et avoir la désagréable impression de n’avoir rien à dire. De ne pas être intéressant.

Pourtant, ce qui s’est passé : c’est simplement que le rythme s’est accéléré.
Et par votre nature calme, posée, qui a besoin de temps pour former vos pensées, et qui est rapidement fatiguée par le bruit, la vitesse… vous avez décroché.

Ca n’a rien à voir avec le fait d’être bête, ou moins capable que les autres…

Non, juste un mode de fonctionnement.

Et quand on le comprend bien, ça change tout pour avoir une conversation intéressante.

On peut être à l’écoute de son énergie, et ainsi « faire la pause » quand on sent qu’on décroche.

Ou imposer à notre entourage de s’adapter, eux aussi, à notre rythme.

(parfois c’est tout bête, au lieu de rester silencieux, abasourdi par la discussion, on peut simplement reformuler ce que les autres disent, en disant « ah ouais tu penses que… ? »…
… et hop ça ralentit le rythme, ramène l’attention vers vous, et vous ouvre une porte pour entrer à nouveau dans la discussion).

C’est tellement important de bien comprendre son fonctionnement un peu spécial quand on est introverti.

Au lieu d’avoir sans cesse l’impression d’être en décalage avec les autres,
D’être dépassé par la situation, on peut comprendre ce qui se passe, et réagir pour que la situation s’adapte à nous.

Apprendre petit à petit à mieux se comprendre, et à s’imposer dans ses relations à sa manière, être plus relax, plus confiant…

C’est ce que je vous propose d’acquérir en profondeur, dans la ma newsletter quotidienne (plus d’infos dans l’encadré ci-dessous)

Et pour aller plus loin, voici quelques conseils pour moins être long à la détente quand on est introverti.