S’affirmer et risquer de déplaire ou lui faire plaisir ?

Un truc que beaucoup d’introvertis ressentent dans leur couple, c’est la peur de n’être pas à la hauteur de leur partenaire. Ça paraît un peu bizarre de dire ça, au premier abord parce qu’on vit ensemble, on s’aime. Et surtout chacun de nous est unique. Mais, cette petite peur, latente, à peine avouée, elle est bien là. Alors doit-on s’affirmer et risquer de déplaire pour avoir un relation sentimentale heureuse ? Tout est dit : la communication dans le couple doit-elle être totalement ouverte et franche ?

S’affirmer et risquer de déplaire ou la paix du ménage

Quand on est en couple et introverti, on a souvent peur de ne pas être assez drôle pour lui ou elle ou de ne pas être assez gai(e).

Par exemple, quand on est dans une soirée avec des ami(e)s, on pense que notre partenaire peut avoir honte ou lui donner l’impression qu’on ne s’amuse pas.

Et on croit fermement qu’on est un boulet que l’autre doit traîner…

Ou alors, notre partenaire a besoin de parler, alors on l’écoute.

Même si on n’en a pas envie.

Parce qu’on veut être un bon mari, une femme ou un petit ami attentif.

On veut être à l’écoute de l’autre d’être gentil.

D’ailleurs, on a peut-être un peu peur de vexer l’autre si on ne l’écoute pas, peur de lui avouer, qu’à ce moment-là, l’autre ne nous intéresse pas.

Parce qu’on n’a tout simplement pas la capacité pour écouter là, maintenant.

Alors, on a l’impression de ne pas être vraiment soi-même.

Ou de se forcer, de jouer un rôle de temps en temps.

Pas tout le temps bien sûr, mais souvent.

Alors on vient cette pensée persistante : je me sens incompris.

C’est normal, puisqu’on se force à être quelqu’un d’autre pour lui faire plaisir.

Et on s’enferme dans ce rôle.

D’ailleurs, on sent bien qu’il n’est pas très satisfaisant, qu’il nous fatigue et nous vide de notre énergie.

Mais, comment en sortir sans décevoir l’autre ?

Et cette peur de décevoir son (sa) partenaire est parfois mêlée d’une petite pointe de jalousie.

Ça non plus, on ne se l’avoue pas toujours complètement.

Mais à bien y réfléchir, c’est un petit truc qu’on ressent quand notre femme extravertie rit à toutes les blagues du mec extraverti horripilant qui captive tout le groupe.

Ou quand notre mari extraverti parle un peu à tout le monde, et que tout le monde semble l’admirer.

Même si on l’aime, ça peut rapidement être « un poil » agaçant.

Alors doit-on s’affirmer et risquer de déplaire ou faire comme si tout allait bien.

S’exprimer et faire de la peine vaut-il mieux que se taire ?

Pourtant, vous le savez au fond de vous : votre partenaire vous a choisi pour ce que vous êtes.

Je dirais même plus parce que vous êtes vous !

Il vous demande de changer, parfois, dans certaines situations.

Mais de manière générale, c’est VOUS qu’il a choisi(e).

Le truc, c’est d’accepter qu’on peut être pleinement SOI, sans que ça remette en cause notre couple.

En effet, accepter de s’affirmer et risquer de déplaire c’est se donner le droit de vivre tel que l’on est.

Par exemple, on peut expliquer certaines choses à notre partenaire, comme notre envie un peu spéciale d’être seul à la maison le vendredi soir.

Après tout, il n’y a aucun mal a préférer passer une soirée en tête à tête avec soi-même plutôt que dans une soirée bruyante ou les conversations s’entremêlent.

D’ailleurs, il y a de grandes chances qu’il comprenne notre point de vue, notre manière d’être.

Il faut juste lui expliquer en trouvant les bons mots pour ne pas le blesser.

Afin de concilier votre tempérament et vos besoins spécifiques pour une vie de couple épanouie.

Oser exprimer ses propres besoins, avec douceur et bienveillance comme l’introverti que vous êtes pour être entendu et compris sans craindre le conflit à chaque discussion.

Et si vous souhaitez en savoir plus, je vous recommande mon article sur la manière de s’affirmer dans son couple sans craindre de passer pour un boulet.