Etre sociable : le truc important

Etre sociable quand on est calme et discret pourrait se résumer à cette phrase bien connue « Les introvertis aiment autant la compagnie que les extravertis, mais ils la préfèrent à petites doses, ou avec des personnes qu’ils connaissent bien » (auteur inconnu)

Être sociable : chacun doit trouver son style.

Et en général, comprendre ses besoins d’introverti, et les intégrer pleinement dans son fonctionnement au quotidien, permet justement d’être plus sociable, et prendre confiance en soi.

Peut-être pas tout le temps. Peut-être pas avec tout le monde. Mais est-ce le but ?

Le but est-il d’être chaleureux, avenant, cordial, avec tous les collègues de bureau ? Avec tous les parents d’élèves de la classe de notre fille ? Avec toutes les personnes du club sportif que l’on fréquente ?

N’est-il pas plus agréable, finalement, d’avoir quelques relations amicales, avec 2 – 3 personnes que l’on apprécie… plutôt que de nombreux échanges superficiels ? Avec des personnes qui ne nous apportent rien d’autre que du stress ?

 

Ça paraît tellement logique dit ainsi, mais la réalité du quotidien est souvent plus compliquée.

Qu’on est dans un bureau, et qu’on aimerait tellement participer à la gaieté générale toute la journée, avoir le relationnel facile

Qu’on est dans une soirée… et qu’on aimerait tellement pouvoir parler avec plein de monde, être sociable, entamer facilement la conversation et rencontrer de nouvelles personnes avec facilité. Comment devenir sociable ?

 

Le truc, c’est que quand on est introverti, le contact avec les autres a tendance à nous fatiguer. Pas qu’on n’aime pas les autres… non ! C’est juste biologique. Ça nous fatigue.

Chercher à rencontrer plein de monde n’est donc pas une bonne solution. Ce qui ne veut pas dire qu’on ne puisse pas se faire des amis.

Mais chercher à parler à tout le monde, non seulement ne nous plait pas au fond de nous (car forcément, on va avoir des conversations superficielles qu’on préférerait fuir), mais en plus cela nous épuise.

 

Et, difficile d’être sociable quand on est fatigué de tous ces contacts sociaux.

C’est pourquoi l’une des choses les plus importantes quand on est introverti, et que l’on souhaite avoir une vie sociale active… est de savoir doser. De savoir équilibrer les moments sociaux et les moments de solitude.

Et c’est possible même quand on a un emploi très prenant par exemple. Même dans un open-space avec beaucoup de réunions.

C’est toujours possible, à partir du moment où on sait que c’est vital pour nous.

En général, ça aide énormément. Le simple fait de savoir qu’on a le choix.

Qu’on n’est pas obligé d’aller à tous les déjeuners ou toutes les rigolades autour de la machine à café.

Qu’il n’y rien de mal à préférer parfois une petite balade… seul(e) avec soi-même.

A chacun sa manière d’être sociable.

Après, si ça vous semble compliqué, concrètement, dans votre quotidien, regardez l’encadré ci-dessous… ça pourrait pas mal vous aider.

Et pour continuer sur cette thématique, je vous invite à lire cet article pour voir comment prendre confiance en soi.