Etre différent et introverti : 5 solutions pour dédramatiser

Aujourd’hui, j’ai le plaisir d’accueillir Sophie, dessinatrice d’univers web, et auteur du blog « Les rêves d’Alice » – « Le blog d’une dessinatrice qui voulait faire un web plus beau ».
Sophie a souhaité partager avec nous ses expériences d’introvertie, et comment elle vit sa différence.

Pour moi, être introverti, c’est non seulement avoir besoin de solitude pour me ressourcer mais aussi aimer la discrétion, la possibilité aussi de me sentir seule dans la foule. J’ai besoin de me connecter régulièrement avec mon univers intérieur, être dans mes nuages. Seulement, pour certains d’entre nous, la discrétion n’est pas une option. Je désire partager avec vous mon expérience d’introvertie et différente à la fois, quand tous les regards sont sur soi en permanence, comment gérer son introversion?

Je n’ai pas eu le choix, j’ai été poussée par ma différence à gérer le monde extérieur et ses intrusions. J’ai donc appris sur le tas, parfois à la dure, à composer entre mon apparence extérieure et mon besoin intérieur de calme et de discrétion.

Je pense et j’espère parler aussi de toutes les personnes différentes qui attirent les regards, les réflexions… Cet article humoristique est ma vision personnelle du monde et des gens, je serai ravie d’avoir votre avis dans les commentaires.

Etre très grand et introverti

Enfant, j’étais une introvertie… à l’extrême. Je vivais dans mon monde, j’en avais même plusieurs ;-). Et puis, la vie m’a fait une farce. Moi qui désirais rester dans l’ombre, observer les autres et rêvasser… Je suis devenue une très, très grande blonde. C’est une drôle de différence d’être très grand : ça veut dire être au centre des attentions, être sur scène, tout le temps.

Impression

Le quotidien d’un très grand ressemble surement au quotidien d’un acteur célèbre ou d’un chanteur : les gens qui vous demandent votre taille 10 fois par jour (mais pas d’autographes, mais parfois des photos Triste), qui vous courent après dans la rue pour vous « informer » que vous êtes grand, qui font des blagues sur vous, qui ont peur de vous, qui vous adorent sans vous connaitre ou qui vous détestent à la première seconde. Tout votre quartier vous connait quand vous ne connaissez personne, tout le monde vous voit en permanence partout.

Etre extraverti et différent =  un introverti forcé !

Comme il est impossible d’être ouvert en permanence à tout le monde et à ses remarques, tous les types  de personnalités doivent apprendre à se barricader un peu. L’extérieur étant tellement accaparant, il faut absolument apprendre à protéger son monde intérieur.

Tous les grands, même extravertis, portent un masque social épais et très étudié. Bon, le défaut, c’est que parfois on confond le masque et son vrai soi. D’où la nécessité de travailler son imagination et de cultiver son monde intérieur.

J’en ai d’ailleurs fait mon métier : avec mon blog, je propose d’apprendre à s’ouvrir à son imaginaire pour créer en images son univers et son identité sur le web, faire sortir un bout de soi avec prudence. Rester en lien avec son moi intérieur, pour ne pas se perdre dans le regard des autres.

Moi, fausse extravertie

J’avais deux solutions : rester pour toujours dans ma chambre chez mes parents et mourir-là-cachée-derrière-la-porte ou me battre, me faire violence pour apprendre à gérer ces regards et pouvoir vivre ma vie. J’ai choisi la vie et je vous livre avec humour quelques-unes de mes recettes.

5 Solutions pour survivre dans un monde qui vous observe et vous évalue :

  • 1 aller jusqu’au bout de la peur

Sortir de chez soi en costume de scène avec des talons (ou talonnettes pour hommes), les cheveux roses ou bleus, un style totalement bizarre, et donner une bonne raison aux gens de vous remarquer. Vous pouvez commencer un jour spécial comme Halloween, et répéter l’exercice régulièrement. Pour les plus introvertis, un petit détail peut suffire pour commencer, quelque chose qui vous parait une énorme différence, mais que vous confronterez au regard des autres. Quand vous reviendrez à votre apparence habituelle, vous aurez gagné en naturel et en distance, et bizarrement les gens vous remarqueront moins.

  • 2 Regarder ses pieds en marchant

Si c’est une journée où vous vous sentez « moche, débile et bon à mettre à la poubelle », ne regardez pas les gens qui vous regardent, c’est un coup à rester enfermé chez soi. Regardez le sol, observez-le, il est superbe. Personnellement, depuis plusieurs années, je lis en marchant, mes trajets sont devenus de superbes aventures.

  • 3 Lâchez prise sur vos angoisses, c’est foutu d’avance !

Quand vous êtes grand, de toute façon, quand vous arrivez quelque part, tout le monde vous a vu, c’est trop tard. C’est pareil quand vous êtes introverti en général, vous ressentez parfois le monde comme une intrusion permanente. C’est comme ça, il vaut mieux composer avec que de lutter contre un sentiment qui est réel.

Alors, quand vous vous sentez à deux doigts de craquer tellement les regards vous étouffent : dansez. Dansez franchement, ou bien faites un geste étrange, ou encore tapez discrètement du pied si c’est le maximum que vous pouvez vous permettre en public. Vous avez l’impression de ne ressembler à rien ? C’est parfait ! Vous avez recentré votre propre attention sur vous-même, vous avez dédramatisé la situation d’anxiété qui arrivait, et vous avez désamorcé votre envie spontanée de vous cacher sous terre… Et c’est surprenant de constater que la plupart des gens sont finalement admiratifs de votre « cool attitude ».

  • 4 Jouez-la égocentrique, ne prêtez attention qu’aux gens qui vous intéressent

Être remarqué dès le premier abord a quelques avantages. Puisque tout le monde vous a remarqué et vous connait, pourquoi prendre la peine de mémoriser tous ces visages et ces noms ? Les gens qui d’entrée de jeux, vous parlent de votre différence, vous les zappez. Ils se souviendront de vous, pas besoin de gâcher de la mémoire inutilement.

Grâce aux réseaux sociaux ou à un blog, apprenez à être vous-même et à échanger avec les autres sans que votre différence vienne interférer dans la relation. Qui êtes-vous réellement ? Quelle image de vous-même désirez-vous donner sur le web ? Quelles sont les couleurs, les images qui vous définissent, quel est votre univers web, votre avatar ? Apprenez à vous exprimer en oubliant votre corps qui prend tant de place.

Je sais que les introvertis ont tous une petite recette pour pouvoir vivre tranquillement, et si vous la partagiez à votre tour en publiant un commentaire ci-dessous ?

Sophie

Nom avatar : La grande Alice
Blog : lesrevesdalice.com