Etes-vous un timide égocentrique ?

Récemment, j’ai reçu cet email me traitant poliment de timide :

« vous êtes tout simplement un timide égocentrique ».

 

Point. Rien d’autre.

Pas un bonjour, pas un au-revoir.

 

Bref.

Je ne commenterai pas plus ce style de politesse qui me dépasse un peu… ^^

 

 

Mais j’ai voulu vous parler de cet email, car c’est intéressant.

 

Non je ne suis pas spécialement timide.

Dans certaines situations oui, je suis timide. Un peu comme tout le monde… s’il faut faire une présentation devant 50 personnes par exemple.

Ou si je suis fatigué et qu’en face de moi se trouve une personne très charismatique et volubile.

 

Non je ne pense pas être plus égocentrique que ça…

Je suis en permanence à me demander si les autres se sentent bien, si je peux faire quelque chose pour eux… est-ce de l’égocentrisme ?

 

 

Je ne vous dis pas ça pour vous raconter ma vie.

 

Mais parce que je sais que nombre d’entre vous recevez des commentaires de ce type lorsque vous essayez d’expliquer votre tempérament introverti.

 

Pare que je sais que ce type de commentaire fait mal :

face à une incompréhension totale de la personne en face de nous, on se sent démuni.

 

 

Alors oui, nous sommes souvent très tournés sur notre monde intérieur, et avons du mal à nous ouvrir à ce qui se passe autour de nous.

Ce n’est pas de l’égocentrisme pour autant.

 

Définition de l’égocentrisme (Larousse) : tendance à ne considérer que son point de vue et ses intérêts propres.

 

Pas grand-chose à voir avec l’introversion.

On peut avoir tendance à être tourné vers son monde intérieur, et avoir une conscience aigüe de l’intérêt et du point de vue des autres.

 

(d’ailleurs se taire et savoir écouter est l’un des meilleurs moyens d’entendre le point de vue de l’autre, chose que les introvertis sont assez bons à faire généralement).

 

D’ailleurs, on peut aussi être une personne extravertie très volubile, et égocentrique.

 

Bref, juste pour remettre les pendules à l’heure.

 

 

Le problème, c’est que être introverti est trop souvent assimilé être timide.

(or cela n’a rien à voir, comme je l’explique en détails dans cet article).

Ou être un peu égocentrique.

 

Je pense que l’une des raisons est que ce comportement intrigue.

 

Ce comportement inquiète.

 

Alors on lui cherche des explications.

 

Quand tout le monde rit à voix haute et qu’une personne dans le groupe est perdue dans ses pensées… ça semble bizarre.

 

Alors on cherche à l’expliquer.

Cette personne est timide.

Cette personne ne s’intéresse pas aux autres.

 

Etc.

 

Et pourtant, s’ils savaient comme on s’intéresse à eux ! ^^

 

Simplement, à notre manière… intérieure.

 

 

Alors que tout le monde était en train de rire :

nous étions justement en train de penser à toutes ces personnes autour de nous que nous apprécions, à cette bonne soirée que nous avons passé avec eux… ^^.

 

 

Je pense qu’il faut accepter une part d’incompréhension de la part des autres.

Et ne pas s’en faire.

 

Plus vous reprenez confiance en vous,

 

Plus vous êtes vous-même à l’aise avec votre propre manière de fonctionner,

 

… plus on vous acceptera tel(le) et vous appréciera pour ce que vous êtes.

 

 

Cette confiance en vous indéfectible, solide comme un roc, je vous aide à l’acquérir dans la formation Introverti Epanoui.

Tous les détails derrière ce clic.

 

A bientôt,
Julien