Introverti ou extraverti ?

L’axe introverti extraverti est l’un des piliers de la personnalité. Il est crucial dans la compréhension de soi, et l’un des aspects de la personnalité les plus importants à comprendre pour être plus heureux, mieux dans sa peau, plus à l’aise avec les autres.

J’aimerais, ici, expliquer en quelques mots les grandes différences entre introverti extraverti, vous aider à comprendre où vous vous situez sur l’axe introverti extraverti, ce que signifie être introverti, et ce que ça peut vous apporter de bien les comprendre.

La principale différence entre introverti et extraverti ? 

Avant tout une question d’énergie…

Tout commence avec Carl Gustav Jung.

Il définit le continuum introverti extraverti tel qu’il est encore aujourd’hui largement accepté par les scientifiques.

L’introversion est selon lui un trait de caractère où l’énergie circule vers l’intérieur (la pensée et les sentiments), et l’extraversion vers l’extérieur (les personnes, les faits, les objets). Selon lui, ce trait de caractère est inné : on naît quelque part sur le continuum introverti extraverti, plus ou moins d’un côté ou de l’autre. Il considérait également que, bien que ce trait de caractère soit inné, il est tout à fait possible de se déplacer sur ce continuum au cours de sa vie, et en fonction des situations. D’ailleurs les personnes les plus adaptées à la vie en société sont celles qui savent se déplacer sur cet axe. Mais le positionnement sur le continuum avec lequel on est né est notre point de repos, où l’on se sent bien dans sa peau.

Cela signifie qu’être introverti n’est en rien une tare, mais simplement un trait psychologique comme un autre, qu’il faut apprendre à respecter et avec lequel on peut très bien vivre ! En plus, cela signifie également que ce n’est pas figé, et que l’on peut très bien se déplacer sur ce continuum (devenir plus extraverti lorsque la situation est propice ou nous l’impose), à condition de savoir revenir vers sa zone de confort.

Car comme l’expliquent de nombreux auteurs sur le sujet : nous nous ressourçons dans notre monde intérieur, et se déplacer trop vers des situations extraverties peut nous exténuer. Il faut donc apprendre à gérer notre énergie en s’aménageant des moments de repos dans la solitude ou des situations calmes qui nous ressourcent.

Pendant très longtemps je n’avais pas pris conscience de cela, et il m’arrivait de m’imposer de longues périodes de vie très active, en permanence entouré de gens, confronté à de nouvelles rencontres, à des présentations en public. A la suite de ces périodes il m’arrivait d’être exténué, sans comprendre pourquoi. Maintenant que j’en ai pris conscience, je ne me refuse pas une sortie de quelques jours avec un grand groupe par exemple, car l’idée n’est pas de se dire « je suis introverti, donc je ne fais plus rien avec les autres… », mais de trouver un équilibre. J’ai appris ainsi à m’éclipser pendant quelques heures lorsque je sens que mon niveau d’énergie diminue. Je reviens quelques heures plus tard prêt à profiter de la soirée entre amis.

Les autres différences entre introverti et extraverti :

Cette notion d’énergie tirée de l’intérieur ou de l’extérieur est la principale manière de différencier le caractère introverti du caractère extraverti. Mais il existe de nombreuses autres caractéristiques à considérer, dans lesquelles vous vous reconnaîtrez peut-être.
Ci-dessous quelques grandes caractéristiques des introvertis et des extravertis, résumé de mes diverses lectures. Chaque être humain est différent, vous pouvez vous reconnaître en partie dans la colonne de gauche et en partie dans celle de droite. Mais la tendance devrait vous indiquer où vous vous situez.

Introverti extraverti

Si vous n’êtes toujours pas certain de votre personnalité faite le test introverti extraverti sur ce site (vous trouverez le lien dans le menu).!

 

Enfin, si vous voulez aller plus loin dans cette découverte de vous-même, je vous invite à regarder l’excellent reportage « je suis introverti et ça me réussit ».