Et si vous étiez un symbole ?

Et si les introvertis et les extravertis étaient des logos…

Logo IntrovertiSi l’introverti était un logo, il serait ainsi : structuré et plutôt simple, voire discret, sans fioriture.

Une typographie sobre, en capitale sans shérif, avec une chasse importante (petite hauteur et grande largeur) qui la rend assez stable mais un peu tassée.

Le logo serait bleu, une couleur froide qui symbolise la réflexion et le calme.

 

 

Logo Extraverti

Si l’extraverti était un logo, il serait ainsi : expansif voire explosif, prenant un maximum de place, agrémenté d’ornements de toutes sortes.

Une typographie fantaisie, à la fois ronde et carrée, haute et décorée.

Il serait d’un camaïeu de couleur rouge plein de fantaisie, chaleureux et énergique.

 

 


Et si les introvertis et les extravertis étaient des astres…

Astre-Introverti

Si l’introverti était un astre, évidemment il serait la lune.

Sobre, discrète, mais aussi changeante, mystérieuse et romantique.

Parfois lumineuse, parfois presque effacée. Émettant une lumière plutôt froide (Sauf en cas de Lune Rousse, phénomène peu fréquent ).

 

 

 

Astre-Extraverti

 

Si l’extraverti était un astre, il serait bien entendu le soleil.

Chaud, rayonnant, attirant, parfois éblouissant, parfois agaçant.

Plein de vie et énergisant !

 

 

 


Et si les introvertis et les extravertis étaient des objets quotidiens ?

Introverti-Objet-quotidienSi l’introverti était un objet quotidien, il serait un livre. Un classique, qu’on a lu et relu, dans lequel on se plonge avec plaisir pour retrouver une histoire qu’on aime, qu’on connaît par cœur, mais qu’on
affectionne toujours autant, un peu comme un vieil ami.

Le livre est une plongée en soi-même, un moyen de sérénité. Et donc aussi de solitude. Et pour autant, il est aussi une fenêtre grande ouverte sur l’imaginaire et sur tous les possibles.

 

 

Extraverti-objet-quotidienSi l’extraverti était un objet, il serait un smartphone. Hyper-connecté et réactif.

Ouvert sur le monde entier par le biais d’internet, doté de multiples applications facilitant toutes sortes d’activités, permettant de se montrer aux autres comme on le souhaite grâce aux réseaux sociaux, et permettant bien entendu la communication à distance.

Même éloigné, on reste en contact avec les autres.

 

 


 

Et s’ils étaient un animal…

Animal introvertiSi l’introverti était un animal, il serait une huître perlière.

D’un aspect fermé et peu engageant, mais protégeant un véritable trésor : une perle de nacre, ronde, douce, aux couleurs pastels et irisées.

Renfermant de vraies richesses quand on sait s’y prendre pour l’ouvrir !

 

 

 

Animal extravertiSi l’extraverti était un animal, il serait un paon. Majestueux, magnifique, plein de couleurs virevoltantes, de grande envergure lorsqu’il
se montre en faisant sa fameuse roue.

En temps de mue, quand il n’y a plus personne à impressionner et qu’ils se retrouvent seuls, ils perdent leur majesté, un peu désemparés.

 

 

 


 

Si introvertis et extravertis étaient des accessoires vestimentaires…

Accessoire introverti

Si l’introverti était un accessoire vestimentaire, il serait bien évidemment des lunettes de soleil.

Simples et bien couvrantes, telles un masque qui
permet de sortir au monde tout en gardant cette distance qui permet de se sentir moins vulnérable en société, de passer inaperçu et de se dévoiler
le moins possible.

 

 

Accessoire extraverti

 

Si l’extraverti était un accessoire vestimentaire, il serait une très belle paire d’escarpins ouverts, originaux et très colorés, avec des talons très
hauts pour se donner encore plus de hauteur, d’assurance et de visibilité.

 

 

 


 

Et si vous étiez un fruit ?

Fruit introvertiSi l’introverti était un fruit, il serait une noix de coco.

De prime abord, peu appétissante. Difficile à récolter (en haut de son cocotier). Et difficile à « préparer » : plusieurs couches plus ou moins coriaces et épaisses à éliminer avant d’arriver à la chair de l’amande ainsi qu’au lait et à l’eau de coco.

C’est un fruit dont le goût est subtile et
assez unique.

 

 

Fruit extravertiSi l’extraverti était un fruit, il serait une fraise. Très appétissante avec sa jolie couleur rouge, très facile à récolter, il n’y a qu’à se baisser.

Avec un goût très apprécié par un grand nombre de personnes, très apprécié en cuisine et pâtisserie notamment.

Mais un fruit également très fragile, avec une saison d’existence courte, et un goût pas toujours
au rendez-vous, selon les conditions de maturation.

 

 


 

Et si introvertis et extravertis étaient des constructions humaines…

Construction introvertieSi l’introverti était une construction humaine, il serait une pyramide.

Mystérieuse, complexe, peu élevée comparée à d’autres formes de constructions. Construite lentement, pierre par pierre, et dans le but de
protéger le repos éternel des défunts.

Extrêmement solide, d’une beauté sobre et intemporelle.

 

 

 

Construction extravertieSi l’extraverti était une construction humaine, elle serait plutôt une grande tour moderne dont le but premier est d’atteindre le record mondial de hauteur.

Prodige de sophistication et de modernité, elle
est visible de très loin. Rayonnante et éblouissante. Vue d’en bas, on ne peut que se sentir tout petit. Vue d’en haut, on contemple le monde, ça doit être enivrant.

Solidité dans le temps et l’adversité ? Seule le temps le dira…

 

 

Un grand merci à Ludivine Diringer pour l’écriture, l’illustration, et le partage de cet article ! Ludivine est une lectrice de longue date du blog Un monde pour les introvertis, devenue cliente et aussi amie, et en voie de se mettre à son compte en tant que graphiste et illustratrice. Son nom d’artiste est « Lulustratrice ».

Lulustratrice - Ludivine Diringer