Comment en finir avec le stress dans les groupes

quand on est introverti ?

Et enfin profiter pleinement de ces moments,
vous y épanouir,
sans paraître trop en retrait ni jouer un rôle qui ne vous ressemble pas

Avec l’approche des fêtes de fin d’année, qui apporte pour beaucoup des retrouvailles en groupes…

(Avec la famille, avec la belle famille, avec des amis…

Parfois dans de petits groupes, parfois de grands groupes,
le repas du dimanche avec toute la famille… ou la soirée avec les potes pour le jour de l’an,

Dans des contextes plus ou moins bruyants)

… il m’a semblé intéressant de vous donner quelques clés pour « affronter » ces moments.

J’emploie le mot « affronter » exprès : car la vie en groupe est souvent un véritable combat pour beaucoup d’introvertis.

Pour ne pas dire un véritable calvaire.

Accompagné de beaucoup de stress (de passer encore un mauvais moment, trop discret, sans arriver à s’intégrer dans le groupe),

Et de culpabilité (de ne pas savoir trouver sa place ou dire quelque chose).

Et ce, qu’on soit « débutant » en termes d’affirmation de soi, ou qu’on ait déjà beaucoup travaillé sur soi.

Même si on a relativement confiance en soi : le groupe a tendance à vous faire revenir en arrière.

On est comme « happé » par le groupe… d’un coup, on se perd, on oublie tout ce qu’on est.  

Alors, on a tendance à se sentir à l’écart, pas vraiment intégré au groupe.

Comme si on n’était pas vraiment « dedans »… soit parce qu’on ne sait pas trouver sa place, soit parce que les autres ne nous y intègrent pas.

Comme si on n’était pas sur la même longueur d’onde que le groupe.

Alors on reste silencieux (et plus il y a de monde, moins on parle).

On n’ose pas trop regarder les autres dans les yeux, on se sent gêné…

… on est mal dans son corps, on ne sait pas comment se tenir, qui regarder, avec qui essayer de converser…

Et on est seul dans son coin malgré le fait qu’on soit physiquement là, dans un groupe.

L’impression d’être transparent. D’être comme un spectateur.

Et de ne pas arriver à « faire partie de la fête ».

On se sent bête, timide, coincé, incapable de lâcher prise, gêné d’être là,

L’impression d’être tout le temps fatigué dans ce type de situations, Et une impression, au final, de passer complètement à côté de ces moments-là.

Mais s’il n’y avait que ça…
… le problème de cette attitude, c’est qu’elle suscite les remarques.

Il y a toujours la sœur ou le beau-frère qui va sortir le fameux : « et toi tu dis rien ? »

Alors là, la parole est à vous, tous les projecteurs sont fixés sur vous.

Mais rien ne sort.

C’est le fameux moment où on se retrouve vide de pensée, comme si notre vie était vide, totalement vide de choses dignes d’intérêt.

Comment répondre dans une telle situation, alors qu’on presque rien dit jusque là ?

Souvent avec la peur de ce moment où il allait falloir prendre la parole, raconter quelque chose.

Alors, plus la situation de groupe avance, plus on a hâte que ça se termine.

Et quand ça se termine, on est soulagé.

Enfin seul, tranquille.

Finie la pression de devoir faire bonne mine, de devoir paraître intéressant, dynamique, gai…

… je peux reprendre mon visage impassible,

entrer à nouveau dans mon cocon.

Ouf.

Sauf que… commence alors la culpabilité.

Culpabilité d’avoir été encore tellement timide, tellement discret.

De n’avoir pas su montrer de la gaieté… ils ont du se dire que vous vous ennuyiez !

C’était une occasion de passer un bon moment ! Et on l’a totalement ratée…

Vous vous dites que les autres voulaient juste passer un bon moment avec vous… et que vous n’avez pas été capable de vous défaire de votre stress, et de simplement partager des choses avec les autres avec naturel.

Pourtant, quand on aborde les groupes de la bonne manière,
il est tout à fait possible de trouver sa place dans les groupes quand on est introverti.

J’irai même jusqu’à dire qu’il est tout à fait possible de s’y épanouir !

De passer un bon moment !
Et de vous y imposer, à votre manière.

Mais pour arriver à cela, c’est comme pour tout en ce qui concerne les personnes introverties :

Il faut changer de fusil d’épaule, et arrêter de se faire mal à essayer de faire des choses qui ne sont pas adaptées à notre tempérament.

Exemple : si vous vous concentrez tout le temps sur le fait d’avoir assez de répartie et de choses à dire dans les groupes, vous allez droit au mur.
Parce que le groupe est la situation par excellence où il est difficile de parler, de raconter des choses, quand on est introverti.
Tout simplement parce que notre tempérament posé et réfléchi ne nous avantage pas pour s’insérer aisément dans des discussions bruyantes et qui vont à toute vitesse.

Autre exemple : si vous vous concentrez sur le fait d’être intéressant aux yeux des autres, vous vous mettez des bâtons dans les roues.
Parce qu’en vous focalisant là-dessus, vous faites monter la pression et le stress, et vous vous éloignez tout naturellement des autres, de la situation.

Donc comme toujours en matière d’introversion, ce qu’il faut, c’est revenir à soi,

A qui on est,

Et trouver une manière de se sentir bien dans la situation donnée en respectant notre nature.

Dans les groupes ?

Ça va vouloir dire faire les choses un peu différemment que ce que vous imaginiez probablement.

Trouver votre place, à votre manière.

Le but final étant de passer un bon moment, d’y prendre plaisir, et de vous être senti bien avec les autres, à votre place.

Que vous repartiez satisfait de ces moments, avec un bon ressenti, et de bons souvenirs.

Finie la peur au ventre au moment où vous arrivez dans la pièce avec plein de monde,

Finies les culpabilités de n’avoir rien dit, d’avoir manqué de gaieté, etc…

Finies les envies de partir ou de disparaitre du groupe,

Finis ces moments où on vous prend à partie et où vous vous sentez tout bête, avec rien à répondre…

… bref : fini le stress du groupe !

Comment faire cela ?

Pour vous aider à passer les fêtes sereinement,
j’ai eu envie de vous proposer un atelier focalisé sur ce sujet des groupes,
tellement sensible quand on est introverti.

On y voit « Comment en finir avec le stress des groupes quand on est introverti. »

Et notamment :

  • Comment vous rassurer avant d’aller en situation de groupe, pour être serein et fort au moment où vous arrivez
  • 3 étapes faciles à vous remémorer en toute circonstance pour apaiser votre stress, et mieux vous concentrer sur l’instant présent
  • Comment trouver votre place au sein du groupe, une place ni trop en avant, ni trop en retrait ? Une place dans laquelle vous vous sentez juste bien ?
  • Comment se sentir bien physiquement dans un groupe, et ne pas donner une image de timide / ennuyant ?
  • Comment jouer avec la psychologie des autres pour éviter qu’on ne vous demande de prendre la parole devant tout le monde (avec les fameux « et toi qu’est-ce que tu racontes ? »)… et que les autres veulent au contraire vous incluent de manière intelligente sincère, amicale ?
  • Que faire quand quelqu’un vous met à l’aise devant un groupe : les phrases exactes à utiliser pour vous débarrasser de n’importe quelle situation qui vous met mal à l’aise sans même que vos interlocuteurs ne se rendent compte que vous cherchez à échapper à la situation
  • Comment avoir des conversations enrichissantes pour vous, dans lesquelles vous vous sentez bien, à l’aise
  • Comment intervenir devant tout le monde : gérer le stress qui vous envahit, et raconter malgré tout ce que vous aimeriez raconter
  • Par quoi entamer une discussion avec quelqu’un (qu’on n’a pas vu depuis longtemps par exemple)
  • Que faire quand on n’y connaît rien sur le sujet de discussion du moment ?
  • Que faire quand le sujet du moment ne nous intéresse pas du tout ?
  • Que faire dans les cas où on part dans ses pensées, on n’arrive plus à entendre ce qui se passe autour de nous… comment raccrocher ?
  • Comment se réinsérer dans groupe si on se sent exclu ?
  • Etc..

L’objectif :
vous donner toutes les clés pour en finir avec les stress dans les groupes.

Pour que vous vous y sentiez bien.

Attention : l’objectif n’est pas de vous aider à devenir extraverti, ou hyper à l’aise à l’oral et prêt à faire rire tout le monde en montant sur la table.

Non.

L’objectif est que vous vous sentiez à votre place.

Que vous soyez serein, juste bien, heureux d’être là et de partager un moment avec les autres.

Comment va se passer la formation ?

L’atelier se déroule du lundi 19 décembre 2022 au dimanche 1er janvier 2023 :

Pour vous accompagner pendant ces fêtes de fin d’année.

Tous les jours pendant ces 2 semaines : un audio le matin dans votre boite email.

Dans chaque audio ? Vous allez découvrir :

  • des principes pour en finir avec le stress dans les groupes quand on est introverti
  • des techniques concrètes pour arriver rapidement à vous sentir plus à l’aise et plus serein dans les groupes en accord avec votre personnalité introvertie
  • un exercice d’introspection pour mettre la théorie en pratique, avec possibilité, si vous le souhaitez, d’échanger avec moi sur cet exercice.
    Vous pourrez même m’exposer des situations que vous avez vécues, des situations de groupe particulières où vous n’avez pas su comment réagir, et souhaiteriez un conseil personnalisé de ma part… je vous réponds personnellement, vous conseille, vous donne des pistes personnalisées.

Vous pouvez écouter ces audio où que vous soyez : il vous suffit de cliquer sur le lien et d’avoir un accès internet.
Aussi, ces audio vous restent accessibles pour toujours, vous pouvez les écouter à votre rythme, il n’y a aucune obligation de tout écouter en 2 semaines, vous pouvez tout à fait les écouter plus tard qu’aux dates proposées).

Enfin, pour l’occasion du lancement de cette nouvelle formation, et pour vous aider à passer un cap en cette fin d’année : je vous propose exceptionnellement une réduction de 50%, uniquement jusqu’au dimanche 18 décembre, soit l’atelier complet pour seulement 97€ au lieu de 197€
(il est fort probable que je ne propose plus jamais une telle réduction sur cette formation).

« Et peux-tu nous dire ce qu’on va voir en détails dans l’atelier ? »

Oui, voici tous les détails :

  • Jour 1 :
    comprendre votre stress dans les groupes pour mieux l’apaiser

Cette étape est indispensable pour poser les bases, et bien visualiser le problème à résoudre.

  • Jour 2 :
    Pourquoi les groupes sont par nature difficiles quand on est introverti… surtout si on cherche à s’affirmer dans les groupes de la mauvaise manière

(on va voir ce que c’est dans cet audio, et comment inverser rapidement le problème pour être plus serein.

Ce sont juste de petites choses à comprendre, qui font généralement rapidement de gros déclics)

  • Jour 3 :
    4 mauvaises solutions pour être à l’aise dans les groupes, que tant d’introvertis ont tendance à essayer d’utiliser malgré eux

Je vous explique en détails pourquoi vous avez probablement tendance à essayer ces mauvaises solutions malgré vous,

(vous allez voir, que vous soyez débutant sur ce sujet de l’introversion ou que vous ayez déjà travaillé sur cet aspect, vous essayez encore très probablement d’utiliser certaines de ces mauvaises solutions)

Comment vous détourner de ces mauvaises solutions,

Et ce qui, au contraire, va le PLUS vous aider très rapidement à être plus serein.

  • Jour 4 : comment ne plus « perdre » une partie de vous-même dans le groupe, et trouver un bon équilibre dans lequel vous vous sentez bien ?

Au contact du groupe, on a tendance à perdre nos moyens.

A ne plus savoir qui on est, ce qu’on veut, ce qu’on pense…

… comment garder les pieds sur terre, garder votre sang-froid, et être pleinement vous-même dans les groupes :

  • Ni trop en retrait, timide,
  • Ni trop influencé ou « happé » par le groupe

Pour être serein, apaisé, bien dans vos bottes.

  • Jour 5 : comment vous sentir pleinement part du groupe, sans forcer votre nature

Dans cet audio, je vous montre comment vous pouvez tout à fait faire partie entière du groupe, à votre manière.
Une manière qui vous convient, dans laquelle vous vous sentez tout à fait en phase avec vous-même et avec le groupe.

Je vous explique également ma fameuse technique de l’araignée : hyper efficace pour tisser des relations habiles en toute circonstance, même quand il y a du monde autour de vous.

  • Jour 6 : Comment se préparer mentalement au groupe, et avoir plein d’énergie le moment venu.

Les techniques présentées dans cet audio sont absolument incontournables pour être à l’aise quand on est introverti.

(Si vous passez à côté de ça, il est quasi impossible de prendre du plaisir dans un groupe quand on est introverti).

  • Jour 7 : comment savoir ce que vous voulez, avec qui parler, savoir partir quand vous le voulez, etc… et le faire, sans craindre le jugement du groupe.

Souvent, on perd totalement de vue nos besoins et nos envies quand on est dans un groupe.

Par exemple, on est fatigué et on sent qu’on ferait peut-être mieux partir, mais on n’ose pas trop se l’avouer, et surtout on n’arrive pas à l’affirmer.

Ou alors, on aimerait bien parler avec untel qu’on aime bien, mais untel est occupé à parler à quelqu’un d’autre et on n’ose pas trop quitter untelle qui est assise à côté de nous.

Pourtant, pour profiter d’une soirée, il est capital de connaître ses envies, de les assumer, et de les suivre.

Dans cet audio : comment être plus conscient de vos envies et les suivre sans complexe.

  • Jour 8 : comment se sentir bien dans un groupe, et ne pas donner une image de timide / ennuyant / pas digne d’intérêt

Comment se sentir bien dans son corps :

  • Comment se positionner ?
  • Comment se tenir ?
  • Avec qui ?
  • Comment regarder ?

Comment montrer aux autres qu’on a plaisir à être avec eux ?

Que faire quand on part dans ses pensées et qu’on n’arrive plus à suivre ?

Un audio dédié à l’image que vous donnez… et comment être apprécié par le groupe sans renier votre tempérament introverti, discret, un peu en retrait.

  • Module 9 : comment intervenir dans les groupes sans stresser, et gérer les piques ou prises à partie

On va voir notamment :

  • Comment prendre la parole quand on a quelque chose à dire, sans paniquer, et avant que ce ne soit trop tard
  • Comment garder un peu la parole quand on l’a
  • Comment répondre aux piques et remarques sur votre discrétion
  • Et quand on n’est pas prêt à répondre à quelqu’un qui nous pose une question ?
  • Comment prendre votre place dans le groupe, à votre manière ?
  • Que faire quand on n’y connait rien au sujet de discussion du moment ?

Puis :

  • Jours 10 – 11 – 12 : analyses de situations

Le repas familial, famille et/ou belle famille

La soirée avec du monde (environnement bruyant)

Le repas avec des collègues

Et… en BONUS : envoyez-moi un email avec une ou des situations que vous vivez, les problèmes que vous rencontrez, et je vous envoie un audio avec des conseils individualisés pour vous sentir plus serein et à l’aise dans ces situations.

Ma réponse sera sous forme d’audio, quelques jours après le terme de la formation : j’enverrai à tous les participants un audio dans lequel je prendre une à une toutes les situations qui m’ont été proposées, et mes pistes et idées pour vous sentir plus à l’aise et serein dans la situation spécifique.

Voilà donc, je vous est tout dit !

Je suis à nouveau super enthousiaste de commencer cette formation avec les participants qui nous rejoindront, pour vous aider à passer une fin d’année sereine !

=> Cliquez ici pour réserver votre place à l’atelier « En finir avec le stress dans les groupes quand on est introverti »