C’est dingue ce stress qui nous accompagne tout le temps dans nos relations.

 

Ca revient un peu dans tous les messages que je reçois :

  • stress d’aller dans une réunion et n’avoir rien à dire
  • stress de voir que des groupes se forment et que je suis seul
  • stress de parler et d’avoir l’impression que ce n’est pas intéressant
  • stress d’être dans un groupe et d’avoir l’air transparent…

 

Et parfois c’est particulièrement sournois.

Tiens, il y a quelques jours j’avais rendez-vous avec un ami pour boire un verre.

 

Ça me faisait très plaisir de le voir et de pouvoir discuter tranquillement.

 

En arrivant, il m’annonce que 2 autres amis doivent nous rejoindre.

 

Boum.

 

C’est marrant, parce que c’est le genre de situations que je détestais avant.

 

Vous vous réjouissez de voir un ami et de passer la soirée tranquillement avec lui
(le genre de soirée que nous autres introvertis apprécions particulièrement),

 

et là, on vous annonce sans vous avoir prévenu qu’en fait non, la soirée va être totalement différente.

 

Il se trouve qu’en fait, ça ne m’a pas dérangé, car les 2 autres étaient très sympas et plutôt calmes comme moi.

 

Et j’ai passé une très bonne soirée.

 

 

Mais si je vous parle de ça, c’est pour vous parler du stress que j’ai ressenti pendant un moment.

 

Quand les 2 autres sont arrivés, j’ai ressenti du stress.

 

Le film habituel : je ne sais pas quoi dire, je ne sais pas où me mettre.

 

D’un coup, je suis mal à l’aise dans mon corps, je ne sais plus comment me tenir, tenir mes mains, comment m’asseoir…

 

J’ai l’impression que ce que j’ai à raconter n’est pas intéressant.

 

Et que finalement je n’ai rien à leur dire ni à leur demander.

 

(je vous la fais en rapide, mais le stress que l’on ressent dans ces moments est beaucoup plus diffus, pas clair,
on ne sait pas trop pourquoi on l’a quand on est dans la situation… on sait juste qu’on est mal à l’aise et qu’on sait pas où se mettre)

 

Et là, comme je commence à me connaître, je me suis dit :

 

« allez on respire un bon coup, c’est normal d’avoir ce stress, personne ne te veut du mal au contraire, 

concentre-toi sur la conversation et le moment présent et tout ira bien ».  

 

 

Finalement, quand on est mal à l’aise dans une situation avec les autres, c’est toujours le stress qui nous bloque.

 

C’est toujours ce foutu stress qui fait :

  • qu’on a peur avant la rencontre,
  • qu’on se sent bloqué pour être naturel pendant la rencontre,
  • qu’on ressasse encore après la rencontre
    (quand vous repensez encore le lendemain à ce que vous auriez dû dire ou ne pas dire).

Le truc, c’est que ce stress est normal. 

 

(Surtout quand on est introverti et que les discussions croisées dans les groupes sont difficiles à suivre pour nous qui avons besoin de temps pour écouter et formuler notre réponse, au calme)

Donc, au lieu de s’en vouloir de ce stress, mieux vaut l’accepter.

Et trouver des « astuces » pour le déjouer, et qu’il ne nous empêche pas d’être à l’aise dans la situation.

 

Des astuces qui permettent de se mettre dans une posture plus naturelle, d’être moins stressé, et du coup d’être plus capable de trouver ses mots, être impliqué dans la conversation, être présent.

 

J’ai réuni 7 astuces qui ont aidé nombre d’introvertis que j’ai pu accompagner.

 

Je vous explique ça sur cette page.