Comment enfin vous affirmer dans les conflits…
… pour ne plus ni vous écraser ni exploser d’émotions.

(ou pourquoi les introvertis ont souvent
énormément de mal à s’affirmer dans les conflits…
… et comment inverser la tendance pour vous imposer à votre manière,
En utilisant les atouts de votre tempérament)

Avez-vous l’impression de vous faire souvent marcher sur les pieds, simplement parce que vous n’osez pas dire les choses ?

Et du coup vous laissez les autres décider à votre place, vous laissez les autres vous reprocher vos attitudes sans oser les contredire,
Les autres ont toujours le dernier mot lorsque vous n’êtes pas d’accord…

Tout ça : parce que vous redoutez le conflit ?

Parce que vous savez d’expérience qu’en cas de conflit… vous ne saurez trouver les bons mots.

Vous savez que les mots viendront… mais quand ils viendront : il sera trop tard.
Les mots vous viennent toujours une fois que vous êtes seul.

Lorsque vous avez enfin tout le temps de formuler vos pensées… et de ressasser pendant des jours ce que vous n’avez su dire.
Quand vous avez enfin le temps de repenser à ce moment où vous n’avez pas su vous défendre.

La spécialité d’une grande majorité d’introvertis ?
C’est de garder les choses en soi.

Un peu comme une cocotte-minute qui couve, qui couve.

Tant que la pression n’est pas trop forte, on garde les choses en nous.
On fait le gentil, qui cuit bien tranquillement les émotions qu’il garde à l’intérieur.

Le problème de la cocotte-minute, c’est que si on la laisse trop longtemps chauffer, ça devient assez dangereux.

Je n’ai jamais essayé de pousser une cocotte-minute à bout (je ne crois pas que ce soit une bonne idée). Mais j’ai déjà vu des personnes introverties poussées à bout.

Certaines explosent, littéralement. A l’étonnement de tous, qui ne comprennent pas ce qui arrive.
Un déferlement soudain d’émotions, que les autres ne comprennent pas… vous qui êtes toujours si calme, si poli, si gentil.

D’autres personnes introverties n’explosent pas de cette manière. Leur explosion à elles : c’est la perte totale de confiance en soi. Parfois même le burnout.

A force d’être trop gentil, de ne jamais faire de remous… on en oublie de penser un peu à soi.

C’est très dévalorisant. Comme si les autres valaient mieux que vous.

Comme si vous, ce que vous pensez, ce que vous avez à dire… était beaucoup moins important que ce que les autres pensent ou ont à dire.

On devient alors hyper discret. On n’ose plus prendre la parole.

On n’ose même plus dire ce qu’on veut… car bien souvent, on a un peu oublié soi-même ce qu’on veut.

Alors on se laisse aller.
On se laisse peut-être même un peu manipuler par les autres, par les situations… malgré soi.

Si vous vous reconnaissez dans ce texte : c’est tellement normal.
Tellement de personnes introverties ont un vécu similaire.

Pourquoi ?

De nombreuses raisons peuvent avoir causé ce manque de confiance en vous dans les conflits.
Mais quelques constantes se retrouvent chez énormément d’introvertis.

L’une d’elles est que nous avons besoin de réfléchir avant de parler : il est dans notre fonctionnement naturel de prendre notre temps, de mûrir nos pensées avant de les exprimer.
Un fonctionnement qui peut paraître peu adapté aux discussions de conflits qui vont souvent à toute vitesse.

Résultat : les autres vont plus vite, et ont le dernier mot.

Et à force de faire face à cela toute votre enfance, toute votre adolescence… vous en venez à vous y habituer.
Pire : à craindre ces situations. Par peur de vous laisser encore avoir par l’autre.

Cette peur conduit à un blocage : vous arrivez encore moins à savoir ce que vous voulez dire, à trouver en vous vos pensées… tout bloqué que vous êtes par cette peur.

Et c’est l’une des raisons fréquentes pour lesquelles les introvertis ont tendance à fuir les conflits.

Deuxième raison également très fréquente : vous n’avez pas été habitué à ce que les autres s’intéressent à votre avis. A votre manière de voir les choses.

Étant des enfants un peu différents (sensibles, solitaires… ou autres), il y avait des incompréhensions.
En tant qu’introvertis, on est forcément confronté à un moment à des visions plus « extraverties » de la manière de se comporter.

Par exemple : un manque de tolérance des enseignants face à un profil plus calme qui participe peu mais qui apprend à sa manière.

Ou des parents qui ont toujours eu beaucoup d’admiration pour les enfants dynamiques, drôles, bavards… et qui ne manquaient pas de le dire devant vous.

Chacun a ses exemples.

Ainsi, vous avez été habitué à ne pas écouter vos propres besoins.
A ne pas considérer votre propre manière de voir les choses, qui était différente de celle des autres…

Et ainsi, vous vous habituez petit à petit à considérer que ce dont vous avez envie, vous, ne doit pas être écouté, car ce n’est pas bien.

Suite à ces expériences, aujourd’hui, quand vous êtes confronté à un conflit : pas défaut vous allez avoir tendance à considérer que l’autre a raison.

Vous allez avoir tendance à ne pas savoir ce que vous avez à dire… car vous n’êtes pas habitué à penser que votre avis peut valoir au moins autant que celui de la personne en face de vous.

Votre premier réflexe : le doute.

Ce que je vous propose ici : vous réhabituer à vous affirmer.

A regarder en vous ce que vous souhaitez,
Ce que vous pensez,
Et à l’affirmer.

De manière constructive.

On va voir ensemble des outils que vous pouvez utiliser, pour imposer votre pensée et votre point de vue dans les conflits. De manière constructive.

L’idée : c’est de ne plus fuir le conflit.
Mais au contraire y aller de manière constructive, même s’il vous fait peur.

Pour vous affirmer pleinement, et ne plus « subir ».

Assumer pleinement ce que vous souhaitez, ce que vous penser, et le dire.

Bien-sûr, l’idée n’est pas non plus d’entrer dans l’extrême inverse avec des explosions d’émotions, de la violence, de l’énervement,
Qui font qu’on en vient parfois à s’éloigner de l’autre. A ne plus vouloir le voir.
(même si, comme nous le verrons également, l’éloignement peut être également une issue recommandée dans certaines situations).

Le truc, c’est que tant qu’on est soit dans la fuite, soit dans l’affrontement…
… on n’est pas capable de s’entendre.

C’est un peu comme à la guerre : si vous fuyez, l’ennemi gagne. Et vous : vous garder votre rancœur pour vous… jusqu’à ce qu’elle explose à nouveau.

Si vous vous affrontez et essayez à tout prix de gagner ? la guerre s’enlise, chacun campe sur ses positions… et on se retrouve avec des conflits qui n’en finissent plus.

C’est pourquoi les pays ont inventé la diplomatie. Avec des diplomates et tout.

En quoi ça consiste ? A trouver un accord qui convienne aux deux bien-sûr, pour éviter de se taper dessus.

Pourquoi je vous parle de ça : parce que c’est un peu comme ce qu’on va voir avec nos conflits à nous…
… les diplomates partent du principe que les différences existent, et qu’il vaut mieux essayer de les comprendre, de les prendre en compte, si on veut arriver à un résultat satisfaisant pour les deux.

Si chacun essaie d’affirmer sa manière de voir les choses, sans accepter que l’autre peut voir les choses d’une autre manière… le conflit s’enlise sans issue.

Une chose très importante à comprendre…
… et pas toujours évidente à accepter :

Le conflit fait partie de la vie.

Pour beaucoup de personnes introverties, une bonne relation est une relation harmonieuse.

Il y a un côté un peu « bisounours » dans notre manière de considérer les relations.

Comme nous avons tendance à être plutôt gentils, diplomates, aimables…

Comme nous n’aimons pas trop faire de remous, et aimons les discussions constructives où on s’écoute l’un l’autre de manière bienveillante…
… les conflits peuvent nous apparaître un peu comme un échec.

Voire comme dramatiques (si on a eu un tel conflit avec tel ami : c’est que c’est grave !).

Pourtant, le conflit fait partie de la vie.

Le fait d’avoir un avis différent de la personne en face de moi… est normal.

Le fait d’être différent de la personne en face de moi… est normal.

Nous avons tous des tempéraments différents, des vécus différents, des traumatismes différents.
Et tout cela vient se confronter à l’autre, en face de nous.

Quand on « discute » avec une personne, on est confronté en permanence à cette différence.
Et quand on n’arrive pas à accepter cette différence, et à travailler main dans la main avec la personne en face de nous pour nous comprendre et nous entendre… malgré nos différences :

Alors le conflit éclate de manière non constructive.

Ce qui se manifeste :
– soit par des explosions d’émotions,
– soit par la fuite (je n’ose rien répondre, et je garde les choses pour moi, je m’écrase, j’ai l’impression que l’autre a raison, j’ai honte…).

Dans les 2 cas, cela mène très souvent à l’éloignement des 2 personnes en conflit.
Et à la perte de confiance en soi.

Le Dalai Lama disait :

« Nous avons tendance à penser qu’être en désaccord signifie automatiquement être en conflit, et qu’un conflit se termine par un vainqueur et un vaincu, ou, comme on dit, par un orgueil humilié. Évitons de voir les choses sous cet angle. Cherchons toujours un terrain d’entente L’essentiel est de s’intéresser tout de suite à l’opinion de l’autre. C’est sûrement quelque chose dont nous sommes capables ».

Le conflit fait partie de la vie.
Il est une composante normale des relations entre êtres humains.

Le tout est d’apprendre à le comprendre, à le canaliser,
Et à vivre vos conflits de manière à ne plus ni vous écraser, ni exploser.

Et pour ça, les introvertis ont des atouts particulièrement utiles…

Très souvent, j’ai remarqué que les personnes introverties souffrent beaucoup des conflits avec les autres.

Ils sont confrontés à des remarques sur leur manière d’être (trop discret, trop sérieux, trop passif, etc…).

Ils font face à des conflits avec leurs proches… et ont tendance à se laisser faire.

Tout cela, par peur d’ouvrir les conflits.

Ce que je vous propose ?

C’est de passer un peu de temps ensemble pour vous aider à canaliser votre peur du conflit…

… et à mieux vous affirmer dans les conflits, en utilisant les atouts de votre tempérament naturel.

Ce qu’on va voir plus précisément :

=> Pourquoi les conflits sont potentiellement plus difficiles pour les introvertis que pour les autres… bien comprendre ça va vous aider à retourner la situation

=> Comment arrêter d’être trop gentil avec les autres… sans pour autant devenir désagréable ou agressif avec les autres

=> Comment gagner en respect auprès des autres, tout en affirmant mieux vos envies et vos avis

=> Comment vous défendre face aux critiques : pour ne plus vous en vouloir après coup de n’avoir pas su trouver les bons mots au bon moment…
… en utilisant vos propres armes, souvent sous-estimées.

=> Comment mieux affirmer vos avis, vos envies… sans craindre à l’avance le conflit

=> Comment moins vous laisser influencer, garder votre point de vue coûte que coûte.

=> Pourquoi le fait de vous engager plus volontiers dans des conflits va vous permettre d’avoir des relations plus riches, plus épanouies

=> Comment trouver vos mots dans les conflits… et ne plus avoir le syndrome de l’esprit vide face à l’argumentation de l’autre

=> Les techniques de communication très naturelles pour les introvertis pour garder la maîtrise de la discussion tout au long du conflit… sans perdre vos moyens, ni entrer dans des explosions d’émotions

=> Découvrez le mécanisme du conflit le plus fréquent, dans lequel la plupart des personnes ont tendance à s’engouffrer, qui conduit à des blocages, à la domination de l’un sur l’autre… et comment vous pouvez, avec vos « armes » d’introverti, sortir de ce mécanisme. Les autres vous en seront reconnaissant.

=> Une méthode « douce » pour adoucir les conflits et vous y imposer calmement… qui permet très souvent d’en sortir la tête haute même quand l’autre est agressif verbalement 

=> Une idée qui a révolutionné ma manière de m’affirmer : qui permet de vous affirmer bien plus facilement, de dire les choses, sans blesser l’autre… et sans craindre le conflit

=> Pourquoi il est essentiel d’apprendre à mieux comprendre les autres, notamment les extravertis : vous allez comprendre notamment que dans de nombreux cas, cette compréhension va vous aider à dédramatiser, et à avoir une conversation bien plus constructive avec eux, dans laquelle chacun respecte les arguments de l’autre (je vais vous guider pour mieux comprendre certaines de leurs réactions, leur point de vue).

=> Une technique qui a bluffé nombre de mes clients, facile à utiliser, qui peut instantanément vous amener plus de sérénité dans vos relations conflictuelles.

=> Comment décider s’il faut trouver une issue au conflit, discuter, se mettre d’accord, pour rester en bon termes…
… ou au contraire se résoudre à s’éloigner de la personne : nous allons analyser ensemble différents cas de figures, pour vous aider dans votre décision.

=> Comment réagir face aux personnes carrément agressives ou désagréables : des exemples concrets de réparties que vous pouvez utiliser

=> Comment ne pas se laisser marcher sur les pieds quand un collègue ou une connaissance vous rabaisse en public, ou fait dans votre dos des choses qui vous blessent.

=> Comment ne pas perdre vos moyens en cas de conflit avec un inconnu : par exemple, une personne vous agresse verbalement, vous critique ouvertement, au travail par exemple, ou dans la rue, au magasin…
Comment répondre ?
Comment ne pas se laisser marcher sur les pieds ?
Quelques exemples de ce que vous pouvez faire en misant sur votre manière d’être introvertie.

=> S’il vous est déjà arrivé qu’une personne vous « prenne en grippe »… du fait de votre discrétion, qu’elle vous reproche publiquement des choses, avec des mots blessants (en vous qualifiant par exemple de hautain, ou de timide maladif), on va voir :
– pourquoi ces personnes sont tellement agressives face à votre manière d’être,
– comment vivre le moins mal possible ces moments, rester fort en vous
– comment vous pouvez réagir, répondre, pour vous défendre face à ce type d’attaque et ainsi ne pas perdre la face auprès des autres qui observent la scène.

=> … et bien d’autres choses encore.

Au cours de cette formation, je vous guide pour mieux comprendre ce qui se passe…
… et découvrir des outils à appliquer dans votre quotidien, et adaptés à votre tempérament introverti.

Pour être enfin plus sûr de vous dans les conflits, et vous imposer à votre manière.

De manière constructive pour la relation avec l’autre.

Cette formation a été créée en coopération avec mon épouse, psychologue Gestalt.

Ce qui nous a permis de combiner ses connaissances théoriques sur la question des conflits, avec des références à des théories psychologiques (du courant Gestalt) reconnues internationalement,

Son expérience de praticienne en tant que psychologue,

Avec mes connaissances du sujet de l’introversion, et mon expérience d’accompagnement de personnes introverties depuis maintenant 6 ans.

Résultat : une formation au plus proche de votre fonctionnement à vous, en tant que personne introvertie, avec des solutions adaptées à votre manière de fonctionner, pour :
– vous aider à prendre confiance en vous dans les conflits,
– à vous affirmer dans les conflits,
– à moins craindre les conflits par anticipation
– et ainsi mieux savoir dire ce que vous souhaitez et ce que vous pensez

Comme toutes mes formations : ce n’est pas une méthode miracle, et je ne vous garantis pas que vous allez être à l’aise et sûr de vous dans tous vos conflits dès que vous aurez écouté la formation en entier.

L’idée : c’est que je partage avec vous mes connaissances sur le sujet,

je vous aide à mieux vous comprendre,

On voit ensemble des outils de communication, des outils de réflexion… pour être plus à l’aise dans les conflits quand on est introverti.

Pour certaines personnes : les résultats seront bluffant. Avec une nouvelle assurance dans les conflits qui va les étonner eux-mêmes.

Pour d’autres, les résultats seront plus longs à venir : quelques déclics, quelques révélations, et petit à petit du mieux-être.

Mais pour tous : je vous garantis que vous allez progresser, que vous en ressortirez avec une meilleure compréhension de ce qu’il se passe en vous, et avec des outils à votre disposition en tant qu’introverti pour mieux vous affirmer dans les conflits.

Cette formation sera disponible le lundi 2 mars 2020, au tarif de 197€.

Cliquez ici pour réserver la formation « S’affirmer dans les conflits quand on est introverti ».