Comment le rendre amoureux ?

Comment faire pour le rendre amoureux ? Il ne me voit plus, ne m’entend plus… Je lui dis qu’il ne m’écoute pas, qu’il ne respecte pas ce que lui dis… Il me répond qu’il m’écoute, mais qu’il a raison. Je lui fais remarquer qu’il ne me regarde plus… mais il répond que si, il me regarde, mais que je ne sais pas le voir… Je lui affirme qu’il ne me fait plus l’amour… Il répond que c’est parce qu’il n’a plus envie en ce moment… Je lui dis que je lui donne tout, fais tout pour lui : j’invite des amis, j’organise des sorties, je m’occupe de la maison, je fais tout !… Mais lui dit que ce n’est pas vrai, que je ne fais rien, que c’est lui qui fait tout… Je lui dis qu’il ne m’aime plus… Il répond “mais si, mais si…”. En clair, il pense : ”fous-moi la paix !”. Alors comment s’épanouir en couple dans ces conditions ? Voici comment rallumer la flamme.

Note : j’écris cet article dans le cadre du rendez-vous mensuel proposé par Valérie du blog « Drôle de maman« .
Retrouvez les autres participants au bas de cet article.secret des couples qui durent

Le rendre amoureux, est-ce vraiment la bonne question ?

Comment faire pour qu’il m’entende ? Lui dire qu’il ne m’entend pas et qu’il ne voit que lui ? Comment le rendre amoureux de moi, et pas de notre maison, de notre télé, de notre chien et de nos enfants ?

Cette femme se demande comment le rendre amoureux, mais voit-elle qu’elle-même ne le voit pas ? S’est-elle demandé ce que lui ressent ? Ce que lui veut dire lorsqu’il dit que c’est lui qui fait tout ? Et lui s’est-il demandé pourquoi elle lui dit tout cela, au lieu de lui affirmer qu’elle a tort ?

L’écoute est au centre de tout, bien-sûr. Mais l’écoute ne suffit pas. Il faut également comprendre, et accepter. Tant que l’on reste dans le reproche, on est aveugle à l’autre. Le fait même de se poser la question “comment le rendre amoureux” est un mauvais réflexe, car de nouveau on se porte sur ce que l’on aimerait que l’autre change… au lieu de regarder en soi.

Lorsque les différences entre introverti et extraverti éloignent

Nous avons déjà abordé la question de l’incompréhension dans le couple dans un autre article, en parlant des avantages et des difficultés à vivre dans un couple où l’un(e) est extraverti(e) et l’autre introverti(e). Il y a souvent de nombreuses incompréhensions dans ce type de couple : les différences sont à ce point essentielles, que comprendre la manière dont l’autre fonctionne est presque au-dessus de nos forces.

L’une, introvertie, ne peut pas comprendre qu’il ait encore envie de sortir ce samedi, qu’il lui reproche d’être trop silencieuse, trop casanière… Elle se dit qu’il ne s’intéresse pas à elle, qu’il ne sait pas lui poser les bonnes questions pour qu’elle transforme en paroles les nombreuses pensées qui l’assaillent en silence… Et elle se demande “comment le rendre amoureux”, comment faire pour qu’il soit plus attentif à sa personne…

L’autre, extravertie, ne peut pas comprendre qu’il ne souhaite pas venir avec à elle à cette soirée avec tous ses amis : “cela lui ferait du bien ! lui qui a eu une dure semaine…”. Elle se dit qu’il ne l’aime plus, qu’il ne s’intéresse plus à sa vie à elle, et peut-être aussi qu’il est un peu ennuyeux… Elle se demande “comment le rendre amoureux”, alors qu’il l’aime, mais aimerait qu’elle écoute ses besoins, à lui…

Sortir de son petit monde à soi, écouter ce que l’autre nous dit pour le rendre amoureux

Le rendre amoureux en commençant par le comprendre

D’après une psychologue avec laquelle je débattais récemment, il y a un élément que l’on retrouve très souvent chez les couples qui ne fonctionnent pas : non seulement chacun reproche quelque chose à l’autre, mais en plus n’accepte pas le reproche que l’autre lui fait. Chacun souhaiterait que l’autre le comprenne, que l’autre fasse le premier pas.

La base, selon elle, pour réamorcer la discussion, est de commencer par accepter que l’autre puisse ne jamais changer la chose qu’on lui reproche, et que l’on puisse vivre ensemble heureux malgré cela. Sans cet effort là, pas de réconciliation possible.

Ensuite, écouter le reproche que nous fait l’autre. L’écouter, en se disant : qu’est-ce qu’il veut me dire en me disant ça ?

Prenons l’exemple de notre couple introvertie – extraverti : il lui reproche d’être murée dans son silence.
Une première réaction de la femme pourrait être de se dire : « il n’arrête pas de parler, qu’il me fiche la paix ! ». Il ne comprend donc pas qu’elle a besoin de décompresser ?

Rejeter la faute sur lui, donc…

Une autre réaction de la femme pourrait être de se dire qu’il a peut-être raison, finalement, elle ne parle pas assez, peut-être qu’elle n’a rien d’intéressant à dire, peut-être devrait-elle faire plus d’efforts, mais n’a-t-elle jamais rien à dire ?

Culpabiliser, donc…

Que la réaction soit la première ou la seconde, cela ne mène pas vers la résolution du conflit…
Maintenant, cette femme demande à son mari : pourquoi me reproches-tu cela ? As-tu besoin de parler de quelque chose en particulier ? Le silence te gène-t-il, et pourquoi ? Cette attitude relance la compréhension mutuelle : elle n’a pas encore accepté de parler davantage, mais n’a pas refusé non plus. Et elle a écouté ce que son mari veut lui dire, au fond de lui-même. À la suite de ce premier échange, les solutions viennent d’elles-mêmes : grâce à l’écoute et aux compromis.

Quels sont donc les secrets des couples amoureux ?

Recette en quatre étapes :

  1. Accepter la possibilité que l’autre ne change pas le comportement qu’on lui reproche, et qu’on puisse vivre avec lui ou elle malgré tout.
  2. Comprendre quelle est, au fond de moi, la raison qui me pousse à lui reprocher tel ou tel comportement ? Pourquoi cela m’agace, moi ?
  3. Travailler sur moi-même, pour mieux accepter le comportement de l’autre, et expliquer à l’autre la raison profonde de mon reproche, pour amorcer un compromis
  4. Écouter le reproche de l’autre, et comprendre ses motivations profondes à lui, pour compatir, d’une part, et essayer de travailler sur un compromis d’autre part.

Autres articles participant à cette édition :