Comment gérer son stress quand on est introverti ?

Si vous êtes introverti, vous savez à quel point la gestion du stress peut parfois être un véritable défi. Avec notre cerveau qui ne cesse de penser et repenser tout ce qui lui arrive, il est souvent difficile d’apprendre à lâcher prise. Il existe cependant des moyens accessibles pour gérer vos niveaux de stress et les garder sous contrôle. C’est ce que je vous propose de voir dans cet article.

(Remarque : cet article est rédigé par Honoré du site https://srtnmind.com/, sur lequel il traite des sujets liés à la gestion du stress et du bien-être).

Mais d’abord, qu’est-ce que le stress ?

On peut définir le stress de plusieurs manières. Il fait référence à la réponse de l’organisme au danger ou au défi. Lorsque nous percevons une menace, notre système nerveux est activé et libère des hormones de stress comme l’adrénaline et le cortisol. Et ce sont ces hormones qui nous font vivre un cauchemar dans notre quotidien, ce sont encore elles qui augmentent notre rythme cardiaque et notre pression artérielle dans les situations de détresse.

Le stress n’est pas pour autant mauvais car cette réaction de « lutte” ou de “fuite » de l’organisme est conçue pour nous protéger dans les situations dangereuses et notamment pour assurer notre survie.

Le problème survient lorsque le stress est déclenché par des événements anodins qui sont loin d’être des sujets de vie ou de mort. Comment expliquer à nos ancêtres chasseurs-cueilleurs, qui avaient besoin du stress pour survivre contre les prédateurs féroces, que nous ressentons le même stress lorsque nous ratons le bus pour aller faire les courses ?

Chez les introvertis, c’est encore une autre histoire !

Le stress chez les introvertis

Les introvertis sont souvent calmes, discrets et timides, mais le stress peut les affecter tout autant que les extravertis. En réalité, ils sont même plus sensibles au stress que les extravertis, notamment parce qu’ils sont facilement épuisés par les interactions humaines tandis que les extravertis en sont stimulés. Par exemple, une situation jugée excitante chez beaucoup d’extravertis peut être vécue comme stressante chez les introvertis.

De plus, une personne introvertie qui se sent dépassée aura tendance à se retirer de la situation sociale qui lui draine son énergie, à adopter une posture renfermée et timide. Il est fréquent que l’entourage des personnes introverties ne se rende pas compte de l’état de stress qu’elles traversent, car ces individus ont souvent pour habitude d’intérioriser ces émotions.

Notons qu’une étude publiée en 2015 dans la revue The Journal of Neuroscience indique que les introvertis ont une zone préfrontale du cerveau plus développée.

Cela signifie que les fonctions du cerveau liées à la réflexion, à la planification ou à la prise de décision sont plus développées chez les introvertis. Selon l’étude, cela est dû au fait que les introvertis passent beaucoup plus de temps à exercer ces activités lorsqu’ils sont seuls. Et lorsqu’ils n’ont pas ce temps, leurs niveaux de stress peuvent augmenter.

Voyons plus en détails les causes du stress chez les introvertis.

Les causes du stress chez les introvertis

Il peut être difficile d’être un introverti dans un monde qui semble être conçu pour les extravertis. Qu’il s’agisse des petites interactions quotidiennes ou des grands événements de la vie, de nombreuses situations peuvent causer du stress aux introvertis. Voici quelques exemples de situations stressantes : 

  • Comme mentionné précédemment, l’une des causes du stress les plus courantes est tout simplement de ne pas avoir assez de temps pour soi, seul avec ses pensées. Ce manque peut entraîner des sentiments d’anxiété et de frustration.
  • Un autre facteur de stress courant est l’exposition non désirée à une interaction sociale. Qu’il s’agisse de préparer un discours, de faire la conversation à un inconnu ou de rencontrer de nouvelles personnes lors d’une fête, ces interactions peuvent être épuisantes pour les introvertis.
  • Enfin, certaines des expériences les plus décourageantes pour les introvertis sont les entretiens de recrutement ou les prises de parole en public. La pression de devoir se vendre ou se produire devant un public peut être écrasante, mais il existe des moyens de gérer ce stress et de tirer le meilleur parti de ces situations. 

En comprenant les causes de votre stress, vous pouvez apprendre à mieux les gérer. 

Comment gérer le stress quand on est introverti ?

Écrire dans son journal

Quand on est introverti, une des meilleures façons de gérer son stress est de tenir un journal. En effet, le fait de noter ses pensées et ses sentiments peut aider à mieux les traiter et à leur donner un sens. Et comme la tenue d’un journal est une activité que nous pouvons faire entièrement seul, elle est parfaite pour les introvertis qui ont besoin de temps pour eux.  

De plus, le journal peut être utilisé pour suivre ses propres progrès dans la gestion de son stress.

Prendre du temps pour soi

Il est facile d’être pris dans le tourbillon de la vie quotidienne et d’oublier de prendre du temps pour soi. Que vous jongliez avec un emploi exigeant ou que vous vous occupiez d’une famille, il est important de trouver des moyens de déstresser et de recharger vos batteries. 

Voici quelques idées simples et accessibles :

  • Sortez dans la nature. Même si ce n’est que pour quelques minutes, être dans la nature peut vous aider à vous sentir plus connecté au monde qui vous entoure et à soulager votre stress. De plus, cette activité diminue les niveaux des hormones du stress et optimise le bien-être.
  • Prenez le temps de pratiquer des activités créatives. Que vous aimiez peindre, écrire ou photographier, prendre le temps de vous exprimer de manière créative peut vous aider à mieux gérer votre stress. 
  • Faites de l’exercice. L’exercice physique libère des endorphines, qui ont des effets bénéfiques sur l’humeur. Une marche rapide ou une course à pied suffit pour vous aider à améliorer votre niveau d’énergie et à réduire votre stress.
  • Prévoyez des moments de détente réguliers dans votre journée. Il peut s’agir de prendre quelques minutes pour lire après le travail ou de prendre un bain relaxant avant de se coucher.

Cultiver l’optimisme

Plusieurs études montrent que l’optimisme est associé à moins de stress, à une meilleure santé physique, à une durée de vie plus longue et à une plus grande satisfaction générale à l’égard de la vie. Mais comment cultiver l’optimisme ?

Il faut cultiver la gratitude et s’efforcer de percevoir le bon côté de chaque situation. Cela ne signifie pas que vous devez ignorer ses aspects négatifs, mais plutôt que vous devez d’abord trouver ce que la situation peut vous apprendre et vous donner. Par exemple, si vous vous sentez dépassé par un projet au travail, vous pouvez vous concentrer sur le fait que c’est une occasion d’apprendre quelque chose de nouveau ou d’affiner vos compétences. 

En recherchant le positif dans chaque situation, vous entraînez votre cerveau à voir le monde sous un jour plus optimiste. Cela peut vous aider à mieux gérer le stress et à mieux gérer les intéractions difficiles lorsque vous êtes introverti.

Sources:

Cet article vous a plu ? Celui-ci sur comment prendre des décisions pourrait vous aider également…