Comment créer du lien avec les gens quand on est introverti ?

(et qu’on a une forte tendance à se perdre dans ses pensées, à ne pas savoir quoi dire, et à garder une certaine distance avec les autres)

Techniques et attitudes pour gagner la sympathie et avoir des conversations riches… (et ne plus avoir l’impression d’être à côté de la plaque et fade quand vous discutez avec les autres), 

Pour passer de bons moments avec les autres, qui vous enrichissent,
et vous épanouir dans vos relations…

Comment « créer du lien » quand on est introverti ?

Se connecter à l’autre ?

Avoir une conversation riche, des échanges riches avec les autres ?
Montrer à l’autre qu’on est intéressé, qu’on souhaite approfondir la discussion ?

Comment être pleinement présent, pleinement à l’écoute, trouver les bons mots ?

Et garder le fil tout au long de l’échange, rebondir sur les sujets, pour aller toujours plus loin dans la discussion et créer ce lien si précieux avec l’autre ?

On a souvent l’impression que la discussion évolue sur un fil, au-dessus d’un précipice, et qu’au moindre faux-pas, on tombe, la conversation est rompue, le lien est rompu, et on a perdu l’occasion de se faire un ami, d’être apprécié, de passer un bon moment…

Sans parler des cas où vous avez une personne introvertie en face de vous, et que chaque mot semble peser une tonne, comme si on l’arrachait et qu’il n’allait pas être possible de sortir un autre mot derrière.

Comment se sentir bien, à l’aise dans vos échanges, éprouver du plaisir à échanger avec l’autre, avoir une conversation fluide… sans avoir le sentiment de se forcer, ni se sentir inférieur à l’autre, ou vide de choses à dire ?

Comment donner envie à l’autre, aussi, de continuer à échanger avec vous ? d’approfondir éventuellement la relation ? De garder contact, de se revoir ?

Pour se faire des amis, être apprécié, et surtout passer de bons moments sociaux avec les autres, qui vous enrichissent, qui vous font vous sentir bien, vous rendent heureux ?

C’est quelque chose de difficile quand on est introverti.

Vraiment, croyez-en ma longue expérience des personnes introverties : tous ressentent ce type de problèmes, au moins de temps en temps, à divers degrés, suivant les situations.

Tout simplement parce que c’est presque dans notre nature.

Comme on va le voir dans ce texte.

On a souvent l’impression d’être comme « éloigné » de la personne en face de nous.

On ressent une certaine « distance ».

Comme si on n’arrivait pas à être pleinement ensemble. Pleinement connecté à l’autre dans l’échange.

L’échange reste formel, distant. On ne trouve pas les bons mots, ou la bonne attitude.

Et on se quitte sans avoir réussi à casser la glace, ou sans avoir réussi à entretenir une discussion intéressante.

Comme si on ne trouvait jamais la « clé » pour avoir un échange riche.

Pour savoir quoi dire. Savoir comment intéresser l’autre.

Pour savoir quelles questions poser, qui soient intéressantes pour l’autre et donnent envie de continuer.

Mais s’il n’y avait que ça…

Il y a aussi ce cerveau qui ne cesse de penser, d’hésiter, de réfléchir, de partir dans des ressassements à n’en plus finir…

… et quand vous êtes en face de quelqu’un qui parle, il est alors difficile de l’écouter vraiment.

D’être attentif. De saisir pleinement ce qu’il dit pour pouvoir le relancer et contribuer à votre tour.

Intr o verti.

Tourné vers l’intérieur.

Comment « s’arracher » quelques instants de notre intérieur, pour se connecter à l’autre ?

Quand vous êtes dans un groupe, avec des amis, des collègues, de la famille… comment être pleinement présent ?

Pleinement impliqué dans la conversation ?

Et ne plus être toujours en retrait, un peu à l’écart… la personne qu’on ne remarque pas trop parce qu’elle est trop discrète.

La personne qu’on aime bien, mais qui reste un peu à l’écart parce qu’on ne lie pas vraiment de liens approfondis avec elle.

La personne qu’on n’invite pas toujours, qu’on n’appelle pas souvent, parce que le lien n’a pas été établi. On a un peu discuté ensemble, mais ça n’a pas été plus loin. Ça en reste là.

La personne à qui on reproche, dans votre famille ou vos groupes d’amis, de ne pas parler de soi, d’être trop secret, de ne pas être drôle, de ne pas être vraiment avec les autres…

La personne qui reste un vague ami, mais qui ne devient jamais le très bon ami, voire le petit ami…

Quand vous rencontrez quelqu’un, un ami, une connaissance, et que vous devez échanger quelques mots, là, tout de suite… comment trouver les mots ?

Les mots qui sauront faire mouche.

Qui sauront donner envie à l’autre d’être avec vous.

D’approfondir éventuellement la conversation.

Parce que cet échange lui plait… vous lui plaisez.

(Que ce soit amicalement, professionnellement, ou amoureusement…)

Comment établir cette connexion avec les gens ?

Comment ne plus laisser les autres mener la danse, décider de quoi on va parler, et vous prendre par surprise en vous disant « et toi alors qu’est-ce que tu racontes ? ».

Comment ne plus laisser retomber les conversations, parce que vous avez du mal à les entretenir, et du coup au bout de quelques minutes l’autre ne sait plus quoi dire, quoi faire, et finit par s’en aller, ou se taire et penser à autre chose…

Si vous saviez : tant d’introvertis ont du mal avec ça !

Et se font une montagne de ces moments sociaux, où ils aimeraient tant être plus présents. Plus à l’aise. Plus intéressants.

Où ils aimeraient tant avoir plus de facilités dans l’échange simple avec l’autre.

Et c’est bien normal : quand on est introverti, on a besoin de relations comme tout le monde.

Comme tout être Humain, nous avons besoin d’amitiés, d’amour, d’être entouré, de s’enrichir au contact de l’autre.

Etre introverti ne signifie pas « être ermite », ou être asocial.

Non, cela signifie bien-sûr que vous avez plus besoin d’être seul que d’autres, car c’est dans la solitude que vous vous rechargez.

Mais tout est question de dosage.

Et comme tout être humain, vous avez besoin d’amis, d’échanges sociaux enrichissants.

Etre introverti ne signifie pas non plus être incapable de parler, d’avoir des amis, d’intéresser l’autre, ou de s’intéresser à l’autre… non !

L’introversion est juste une orientation de l’énergie : tournée vers l’intérieur (le monde des idées, des rêves, la réflexion, l’introspection…).

Votre monde intérieur vous ressource, c’est l’endroit où vous vous sentez le mieux. Où vous prenez de l’énergie.

Contrairement à l’extraversion typique qui va être dans la recherche permanente du contact avec l’extérieur (les gens, les activités, le mouvement, le concret…)

C’est tout.

Ça va avoir un impact sur votre MANIERE d’interagir avec l’autre.

Sur votre MANIERE d’organiser votre vie sociale.

Mais le besoin de fond d’avoir une vie sociale riche, il est présent aussi bien quand on est introverti qu’extraverti.

Vous avez le DROIT de vouloir créer du lien avec les autres, même si vous êtes introverti !

Et je dirais même plus, vous avez la POSSIBILITE de créer du lien avec les autres, même si vous êtes introverti.

Maintenant, reste à savoir comment le faire, à votre manière, pour vous y sentir bien et authentique, et prendre plaisir à créer du lien avec les gens.

Car trop souvent, on a l’impression de se « forcer » à créer du lien. On se fait violence pour être à l’écoute de l’autre, raconter quelque chose, être intéressant…

Et ça, ce n’est pas tenable. Ça ne marche pas… comme vous l’avez probablement constaté vous-même si vous êtes toujours en train de lire ces lignes.

Oui : le lien avec les autres doit venir du cœur, sinon ça ne marche.

Vous devez le « sentir » au fond de vous. Ça doit être totalement naturel.

Ce qui n’est pas évident, je vous l’accorde, quand on est introverti.

Pourquoi tant d’introvertis vivent cela ?

Pour 2 raisons assez simples.

La 1e raison tient à notre tempérament :

Nous sommes des personnes intérieures, nous ne nous livrons pas facilement et ne laissons pas facilement les autres entrer dans notre cercle d’intimité.

Il nous est souvent difficile :

  • D’écouter l’autre avec beaucoup d’attention (parce qu’on a tendance à nous perdre dans nos pensées)
  • De parler de nous, de choses personnelles ou intimes (parce que contrairement à beaucoup d’extravertis, nous avons besoin de temps avant de nous ouvrir… même avec nos amis intimes ou nos proches.
    Nos expériences personnelles, nos avis, nos émotions… ont besoin de se sentir en confiance pour être partagés. Elles ont besoin de mûrir avant d’éclore.

Le problème, c’est que ces 2 facultés (écouter l’autre et parler de soi) font partie des fondamentaux pour créer du lien avec les autres.

On part donc avec un gros handicap.

En tout cas, disons surtout que c’est un handicap si vous restez focalisé sur ces 2 points… comme beaucoup d’introvertis.

Parce qu’il existe d’autres manières de créer du lien, bien plus adaptées à votre tempérament, comme on va le voir par la suite.

2e raison de la difficulté des introvertis à créer du lien :

Une accumulation de mauvaises expériences au cours de votre vie qui vous bloquent aujourd’hui pour créer du lien.

Parce qu’au lieu de vous concentrer sur l’autre, la discussion, le moment présent, prendre du plaisir avec l’autre (bref, tout ce qu’il faudrait faire pour créer du lien)…

… que fait votre cerveau malgré vous ?

Il se dit :

  • Je devrais parler
  • Je devrais trouver quelque chose d’intéressant
  • Je vais encore avoir l’air de quelqu’un de froid et distant
  • Je suis nul, inintéressant pour la personne en face de moi
  • Ça ne m’intéresse pas de toutes façons
  • De toutes façons je n’y arriverai pas
  • J’ai peur de dire quelque chose qui retombe et qui n’intéresse pas l’autre,
  • J’ai peur de paraître bête
  • Tu devrais te forcer un peu
  • Oh là là je ne sais pas comment rebondir sur ce que l’autre est en train de dire
  • Etc…

Ça, c’est ce que j’appelle la « petite musique intérieure qui ressasse et qui ressasse ».

Et cette petite musique, elle vous empêche de faire ce qu’il faudrait faire : être à l’écoute, s’intéresser à l’autre, parler de vous, profiter de l’instant présent, etc.

D’où elle vient cette petite musique ?

Elle est très souvent issue de notre vécu dans cette société extravertie.

De pressions extraverties subies tout au long de la vie.

Aujourd’hui, à force de voir ce modèle dominant, on est convaincu au fond de nous que le seul moyen de créer du lien, c’est d’être bavard, de raconter des choses intéressantes, d’être chaleureux, drôle, gai, dynamique…

… et comme vous avez beaucoup de mal à être tout ça, car ce n’est pas dans votre nature, eh bien votre cerveau ressasse en boucle ce qu’il faudrait faire et que vous n’arrivez pas à faire.

C’est voué à l’échec, car on ne change pas de personnalité.

C’est pourquoi toutes les méthodes où il faut se « forcer » à parler, se « forcer » à aller vers l’autre, dans l’idée qu’on va s’habituer… ne marchent généralement pas pour les personnes introverties.

Parce qu’elles sont contre-nature.

Ce qu’il faut ? Si vous souhaitez enfin arriver à créer du lien de manière naturelle, sans vous forcer, en y prenant plaisir ?

C’est changer la musique qui se trame en vous.

Changer votre manière d’aborder la question.

Changer les réflexes que vous avez en vous de ce qu’il faudrait faire ou ne pas faire pour arriver à créer du lien.

Car vous le sentez : ces réflexes ne marchent pas bien.

Or, il existe d’autres moyens.
Et beaucoup d’introvertis l’ont compris.

Et quand ils comprennent ça, ça change tout dans leur manière d’appréhender les rapports humains.

Car au fond de vous, vous SAVEZ le faire.

Vous SAVEZ créer du lien.

Je dirais même plus : quand on comprend ce qui nous bloque, et que l’on change certaines manières de faire, on peut même être excellent pour créer du lien quand on est introverti.

Car beaucoup de personnes introverties possèdent certaines forces tout à fait typiques de ce tempérament, extrêmement efficaces pour créer du lien.

Il suffit d’en être conscient, et de les travailler un peu pour qu’elles deviennent vos atouts, au lieu de s’en vouloir à vie sur ce que l’on ne sait pas faire.

Ce que je souhaite faire aujourd’hui et dans les jours prochains avec vous ?

C’est vous montrer comment VOUS pouvez le faire, créer du lien avec les autres, facilement.

De manière naturelle.

Sans avoir l’impression de vous forcer.

Pour que ça vienne tout seul, que ce soit un plaisir.

Presque une seconde nature.

Je ne vous garantis pas que vous allez tout changer en quelques jours.

Mais j’ai l’ambition de vous montrer la voie : de vous faire « sentir » comment ça marche.

De vous faire « sentir » rapidement comment vous pouvez créer du lien facilement en tant qu’introverti,

et que vous puissiez ensuite répéter de plus en plus souvent cette expérience, et y prendre petit à petit de plus en plus de plaisir.

C’est ce que je vous propose de faire ensemble
dans mon nouvel atelier :
« Comment créer du lien avec les gens quand on est introverti ».

On va y voir principalement 3 choses :

  1. Comment déjouer votre cerveau pour ne plus être bloqué (par la peur, le stress, la pression de devoir dire quelque chose, etc…) : et ainsi, retrouver votre naturel dans vos échanges avec les autres
  2. Comment trouver votre propre style pour créer du lien, en vous éloignant du modèle extraverti. Un style qui va mieux coller à votre tempérament introverti, un style dans lequel vous vous sentez juste bien. A l’aise.
    L’idée : trouver vos propres codes, petit à petit (je vais vous montrer un processus pour y arriver de mieux en mieux, et progresser constamment vers de plus en plus d’aisance)
  3. Je vais partager également avec vous un certain nombre de « trucs et astuces » très efficaces pour créer du lien quand on est introverti : pour que vous ayez très rapidement de petites victoires qui vous fassent sentir un nouvel élan dans vos relations avec les autres.

L’atelier se déroule du lundi 24 octobre au dimanche 6 novembre 2022 : un audio par jour pendant 2 semaines dans votre boite email (les audio vous restent accessibles pour toujours, vous pouvez tout à fait les écouter plus tard qu’aux dates proposées).

Avec un ingrédient nouveau par rapport à tout ce que j’ai créé depuis 2014 : un échange personnel par Whatsapp tout au long de la formation, si vous le souhaitez (sans obligation pour ceux qui préfèrent suivre la formation sans contact, ou me contacter par email).

Tout au long de l’atelier, des exercices d’introspection vous seront proposés. Vous pourrez m’envoyer vos exercices, vos réflexions, vos questionnements… par whatsapp.

Vous pourrez même m’exposer des situations que vous avez vécues où vous avez eu des difficultés à créer du lien, et souhaiteriez un conseil personnalisé de ma part… 

Soit par écrit, soit par des messages audio.

Je vous réponds personnellement, vous conseille, vous donne des pistes personnalisées.

Aussi, pour l’occasion du lancement de cette formation, et comme ça fait très longtemps que je n’avais pas créé de nouvelle formation et suis très enthousiaste de vous accompagner sur ce thème, je vous propose exceptionnellement une réduction de 30%, uniquement jusqu’au dimanche 23 octobre, soit l’atelier complet pour seulement 137€ au lieu de 197€.

(vous l’avez peut-être remarqué, depuis quelques temps, je ne fais presque plus jamais de réduction sur la plupart de mes formations).

Mais au fait, comment va se passer la formation ?

Chaque jour pendant 2 semaines, vous allez recevoir un épisode par email.

Dans chaque épisode ? Vous allez découvrir :

  • des principes pour savoir créer du lien quand on est introverti,  
  • des techniques concrètes pour arriver rapidement à mieux créer du lien dans vos interactions avec les autres en accord avec votre personnalité introvertie
  • un exercice d’introspection pour mettre la théorie en pratique, avec possibilité, si vous le souhaitez, d’échanger avec moi sur cet exercice.

Chaque épisode est sous forme d’audio, que je vous envoie dans votre boite email.

Vous pouvez écouter ces audio où que vous soyez : il vous suffit de cliquer sur le lien et d’avoir un accès internet.
Aussi, ces audio vous restent accessibles pour toujours, vous pouvez les écouter à votre rythme, il n’y a aucune obligation de tout écouter en 2 semaines).

« Et peux-tu nous dire ce qu’on va voir en détails dans l’atelier ? »

Oui, voici tous les détails :

  • Qu’est-ce que « créer du lien » quand on est introverti ? A quoi ça ressemble ? On voit différentes possibilités qui s’offrent à vous, en quoi elles sont différentes des extravertis, et pour autant tout aussi efficaces (voire plus efficaces)
  • Les résistances et blocages habituels de la plupart des personnes introverties pour créer du lien avec les autres (inspiré de la théorie de la psychologie Gestalt), et comment identifier ces blocages pour passer rapidement un cap dans vos relations
  • 5 erreurs « classiques » chez les personnes introverties, qui empêchent de créer du lien (et comment les éviter)
  • 3 forces qu’ont la plupart des introvertis pour créer du lien avec les gens, généralement sous-estimées et sous-utilisées.
  • Comment casser les blocages qui empêchent de créer du lien : 5 idées pour diminuer le stress que vous ressentez au contact des autres, et pouvoir ainsi être pleinement présent, montrer votre intérêt pour l’autre, et lui donner envie d’approfondir avec vous, d’enrichir ce moment commun.
  • 5 étapes pour changer la donne : 5 jours pour entamer un changement (on va véritablement le faire sur 5 jours, vers le milieu du déroulé de l’atelier, 1 jour par étape.
    J’expliquerai chaque étape durant ces 5 jours, et vous donnerai des exercices d’introspection, à effectuer d’un jour sur l’autre, toujours dans le respect de votre manière d’être (ne vous inquiétez pas, vous me connaissez : à aucun moment je ne vous demanderai de vous faire violence en vous forçant à parler avec un extraverti qui vous impressionne ;-), mais ce que je vais vous proposer d’un jour sur l’autre va vous aider à sentir une nouvelle énergie dans vos rapports aux autres, et un nouveau lien qui se crée)
  • 7 techniques de communication faciles à utiliser quand on est introverti, pour créer du lien facilement sans forcer votre nature : ici ce sont des petites techniques, qui peuvent vous aider rapidement à être plus à l’aise et mieux sentir ce lien avec l’autre.
  • L’art de poser des questions, pour entretenir une conversation riche et intéressante : 2 techniques de discussion intéressantes quand on est introverti, car elles permettent de sortir rapidement des petites phrases bêtes et superficielles, et d’amener la conversation vers des sujets plus profonds et enrichissants
  • Audio spécial « énergie » : comment une meilleure connaissance de votre « énergie » d’introverti peut vous aider à être plus attentif et plus apte à entretenir une conversation riche
  • Comment utiliser la communication non verbale pour créer instantanément du lien avec les autres, leur donner l’impression que vous êtes pleinement présent, chaleureux, intéressé… tout en restant pleinement vous-même.
  • Est-il possible de créer du lien avec tout le monde ? Comment reconnaître les personnes avec lesquelles ça ne marchera jamais ? Et comment savoir avec quelles personnes on devrait insister, mettre de l’énergie pour travailler la relation et créer du lien ?
  • Pour aller plus loin : comment créer du lien « niveau 2 » ? C’est-à-dire croire pleinement en soi et en sa capacité à créer du lien, pour petit à petit créer une amitié naissante, créer un sentiment de bien-être avec vous (où on ne se sent pas jugé, on se sent apprécié, écouté, …)
  • Etc.

=> Cliquez ici pour réserver votre place à l’atelier « Comment créer du lien avec les gens quand on est introverti »

(date limite pour vous inscrire : dimanche 23 octobre à minuit).