Tirez aussi vite que Clint Eastwood pour booster sa carrière

Un truc qui me fascine chez les acteurs,

(les acteurs introvertis surtout, va sans dire)

 

c’est leur capacité à jouer de leur tempérament.

 

A faire de leur tempérament naturel leur force dans leur jeu.

 

 

Clint Eastwood par exemple.

Capable de traverser des films entiers sans presque parler.

 

Ce n’est pourtant pas un personnage qui manque de trempe.

Ce n’est pas un jeu fade.

 

Je parle de Clint Eastwood parce que j’adorais ses westerns quand j’étais petit.

Et sa trempe de cow-boy solitaire et invincible.

 

Il me fascinait pour son calme, son côté imperturbable… et il me fascinait aussi je crois pour le fait qu’il ne disait vraiment pas grand-chose.

 

(Aujourd’hui je sais pourquoi ^^)

 

 

Je vous parle de Clint, mais j’aurais pu parler de Matt (Damon), de Daniel (Craig)…

 

(je vais peut-être vous choquer parce que je sais que c’est un sujet sensible ^^, mais j’adore Daniel Craig dans les derniers James Bond. Côté introverti on fait pas mieux… un introverti capable de déplacer des montagnes, en parlant très, très peu…).

 

J’aurais pu vous parler d’Emma Watson, de Julia Robert, de …

 

Bref, j’arrête la liste.

 

 

Pourquoi je vous parle de tout ça ?

 

Parce que je pense qu’en entreprise, pour réussir, il faut faire un peu comme les acteurs.

 

C’est-à-dire : identifier les identités importantes de notre propre tempérament, et les utiliser.

 

Les accentuer.

 

En faire la force de son jeu.

Ou de son travail.

 

Sans en faire des caricatures pour autant.

Non.

L’idée est d’être soi.

 

Mais en misant sur les traits forts et attachants de notre tempérament naturel.

 

 

J’ai rencontré des managers assez impressionnants par leur charisme, qui parlaient très peu.

 

Qui avaient l’air de passer beaucoup de temps dans leur tête.

 

Et qui n’étaient pas des fêtards invétérés

 

(pas le genre de managers qui font la fête jusqu’à 4h du matin et sont capables de faire une présentation à 8h30 le lendemain, impeccable, sans faute… qu’est-ce qu’ils sont agaçants ceux-là ! ^^).

 

 

Ces managers, quand ils vous regardent : vous avez l’impression que vous les intéressez.

 

Leurs yeux vous invitent à parler.

 

Et ils vous écoutent.

 

C’est un peu déconcertant, car vous vous mettez à parler pour leur raconter tout, et eux se taisent.

 

Une force fait que vous avez envie de vous confier.

 

 

En général, qui est le plus fort dans une négociation ?

 

Celui qui parle tout le temps ?

 

Ou celui qui écoute ? Et qui ne lâche presque aucune information ?

 

Celui qui écoute bien-sûr.

 

Et c’est un peu pareil dans tous les rapport de force dans l’entreprise.

 

 

Ce que je vous propose, c’est vous aider à faire de votre tempérament introverti une force dans votre carrière.

 

Pour développer votre charisme, votre leadership, en misant sur vos forces naturelles.

 

(notamment celles de votre part introvertie, bien souvent négligée, oubliée, sous-estimée).

 

 

Si c’est quelque chose qui vous intéresse, contactez-moi sur cette page pour qu’on en parle de vive-voix.