Comment avoir de la répartie

Comment avoir de la répartie, quand on a souvent du mal à trouver ses réponses du tac au tac, quand on est quelqu’un de plutôt calme, réservé, posé…

Souvent, quand on a cette nature, on s’est construit une peur de ne pas savoir que dire en présence des autres, de ne pas avoir de la répartie. De ce que les autres vont bien pouvoir penser de notre silence, de notre discrétion. Ce terrible dilemme entre l’envie de participer aux rencontres qui nous sont proposées, et l’angoisse de se retrouver dans un groupe de plusieurs personnes.

Comment avoir de la répartie, quand cela semble si contre-nature ?

On aimerait tant avoir de la facilité à l’oral. On se demande sans cesse comment avoir de la répartie. A l’image de toutes ces personnes que nous côtoyons. Mais malgré tous nos efforts, nous n’arrivons pas à atteindre le niveau de tchatche, de facilités à l’oral, que nous souhaiterions.

On aimerait tant être à l’aise dans les groupes, s’y sentir bien, participer à la joie générale du groupe, avec les autres qui semblent tellement s’amuser à parler de tout et de rien, à placer de petites blagues et à rire à gorge déployée. Mais lorsque l’on est dans ce groupe, on est comme paralysé. On ne sait jamais que dire. On est dépassé par la conversation. On se sent gauche, silencieux. On a l’impression que les autres nous jugent pour ce silence (parfois ce n’est pas qu’une impression, d’ailleurs). Comme s’ils se disaient : « il est vraiment pas très drôle celui-là ! En plus il a l’air de s’embêter royalement avec nous ! ».
Comment résoudre ce problème ? Comment prendre confiance en soi, comment avoir de la répartie, pour être réellement à l’aise en présence des autres, et en particulier en présence de personnes parfois intimidantes, qui nous jugent ?

Résoudre ce problème n’est pas facile, loin de là. Mais mon expérience m’a prouvé que c’est possible. Ma propre expérience, et l’expérience de nombreuses personnes introverties que j’ai pu accompagner au travers de mes diverses formations.

La clé pour gagner en aisance à l’oral est de faire la paix avec son tempérament introverti.

D’accepter le fait que l’on est calme, plutôt discret. D’accepter le fait que l’on préfère les petits comités aux grandes foules. Et d’accepter le fait que l’on n’ait pas de répartie.

Cela vous paraît peut-être paradoxal. Et ça l’est.

Mais lorsque l’on fait la paix avec cela, lorsque l’on comprend en profondeur son tempérament introverti, et que l’on apprend à l’aimer tel qu’il est, alors naît une paix intérieure, qui nous libère dans nos relations.

Et là est tout le paradoxe : en acceptant le fait que vous parliez peu, en étant sûr de vous, de votre droit à ne pas parler, vous devenez aussi plus à l’aise dans à l’oral, et au final plus bavard.

Vous savez, il est tout à fait normal de ne pas avoir de répartie lorsque l’on est introverti. Cela fait partie de notre manière d’être : nous sommes des personnes réfléchies. Nous avons besoin d’analyser ce que l’on entend, avant de pouvoir formuler une réponse.

Lorsque nous nous trouvons dans une discussion avec plusieurs personnes, cela va bien souvent trop vite pour nous. Nous n’avons pas le temps d’entendre tout ce qui se dit, de réfléchir à notre réponse, et de répondre. Le train va trop vite pour nous. Les extravertis, eux, réfléchissent à voix haute. Leur pensée s’exprime par des mots. Tandis que notre pensée à nous a besoin de se former intérieurement avant d’être exprimée.

Bien-sûr, il existe des techniques pour ralentir le rythme des discussions. Pour imposer aux autres de nous attendre. J’aborde ces techniques dans la formation Introverti et Serein.

Mais avant d’apprendre ces techniques, il est fondamental de faire la paix avec votre rôle de personne calme et discrète.

Car il est tout à fait possible d’être à la fois calme, discret, et d’avoir aussi confiance en soi, être bien dans sa peau, et à l’aise dans ses relations avec les autres.
Il est tout à fait possible d’être apprécié par les autres, tout en restant une personne qui parle peu, et qui aime la solitude.

Lorsque les autres sentent que vous êtes sûr de vous dans votre manière d’être, bien souvent ils ne pensent plus à vous critiquer, et vous apprécient tel(le) que vous êtes.

Je vous propose de vous aider à trouver ce calme intérieur, cette confiance en vous, qui vous donneront la force d’être vous dans vos relations. En vous guidant pas à pas dans la découverte de votre tempérament introverti. A prendre conscience de vos qualités, de la personne « normale » que vous êtes, et de votre droit à être vous-même.

Et vous apprendrez qu’il suffit souvent de petits détails, de tous petits changements dans votre quotidien, pour changer radicalement la manière dont vous vous sentez au contact des autres, et la manière dont ils vous perçoivent.

Cliquez sur le lien dans l’encadré ci-dessous pour en savoir plus.

Et pour aller plus loin sur ce sujet, voici des conseils pour parler de soi quand on est introverti.