Ah, ce monde d’extravertis !

Manifestation extravertieDepuis les premiers articles de ce blog, j’affirme que nous vivons dans un monde extraverti. Est-ce vrai ? Personne, dans les commentaires et les emails que j’ai pu recevoir, ni dans les échanges que j’ai pu avoir avec des amis et connaissances, ne semble contester ce fait. Personne ne demande d’explication, tant cela parait évident…

J’imagine que tous les lecteurs introvertis de ce blog ont immédiatement des exemples tirés de leur vécu qui leur viennent à l’esprit, lorsqu’ils lisent que nous vivons dans un monde extraverti.

Dans cet article, je vais montrer quelques exemples, mais ce n’est surement pas exhaustif. Alors allez-y, lâchez-vous ! Défoncez-vous !! En bas de cet article dans les commentaires, complétez avec vos exemples à vous ! Je suis sûr que chacun de vous a des dizaines d’exemples en tête ! Si vous aussi vous trouvez que notre société favorise trop les extravertis, alors aidez-moi à compléter cet article !

Allez, je me lance !

 

Les extravertis à la télé :

La télé, aujourd’hui, appartient aux extravertis. Vous voulez un exemple ? Regardez : (à noter, je n’ai rien contre ce produit, au contraire j’adore ça !)

Une pub des années 60 :

La même marque 50 ans plus tard :

J’ai besoin d’expliquer la différence ? Voyez la différence de son, de musique, d’enthousiasme, d’excitation… maintenant, pour être heureux, il faut faire la fête !

Autres exemples de la télé extravertie d’aujourd’hui:

  • la télé réalité : ceux qui gagnent sont les plus “cool”, qui ont le plus d’amis, parlent le plus fort et le mieux.
  • les films rivalisent les uns les autres avec toujours plus de bruit, de violence : écoutez le fond sonore d’un vieux film et celui d’un film récent. Il n’y avait presque pas de musique avant, les films anciens sont souvent beaucoup plus calmes. Aujourd’hui tout s’accélère, on crie, on court, on est dans l’action.
  • pour devenir star à la télé, maintenant il ne faut plus savoir bien chanter mais faire un clip provocateur avec plein de bruit et d’images, et montrer un beau corps ! C’est le culte du corps et de l’apparence, encore un truc d’extravertis !

 

Les extravertis sur Internet :

Les réseaux sociaux : la parodie extravertie ?

Il parait qu’Internet est une aubaine pour les introvertis, et que les introvertis sont sur-représentés sur Internet.

Il y a surement du vrai : quelle aubaine de pouvoir communiquer par email, ou de pouvoir garder contact avec nos amis sur les réseaux sociaux plutôt que de passer notre temps physiquement avec eux.

Peut-être certains d’entre vous ne seront-ils pas d’accord avec moi, mais quand je regarde Facebook, Twitter, et autres, j’ai plutôt l’impression d’une vaste parodie écrite du monde extraverti.
C’est l’étalage de la vie privée, de nos états d’âmes, les vidéos de nous-même en train de faire des choses débiles, les photos de soirées en train d’exploser de joie… c’est le “grand vacarme” de Sophia Dembling, par écrit !

Petite provocation Clignement d'œil : les introvertis n’arrivaient pas à bien imiter les extravertis dans la vie réelle, maintenant ils ont trouvé un moyen génial – Internet ! Ils peuvent enfin devenir pleinement extravertis virtuellement !

Le développement personnel… ou comment devenir extraverti ?

Depuis que je m’intéresse au monde du blogging et au développement personnel, je suis aussi surpris du nombre d’articles que l’on trouve sur :

  • ”comment avoir confiance en soi”,
  • “comment être charismatique”,
  • “comment ne plus être timide”,
  • “comment prendre la parole en public”,

Bien sûr, on peut être charismatique et introverti, non timide et introverti, à l’aise en public et introverti… mais il me semble que cette frénésie pour ces thèmes dénote encore une fois un besoin énorme de paraitre, de convaincre, de savoir parler… Dans un monde où les valeurs introverties domineraient, je ne suis pas sûr que ces thèmes seraient si populaires.

Par contre, dans un monde où l’introversion serait un exemple à suivre, on verrait peut-être plus d’articles comme :

  • “comment s’aménager des moments de solitude pour profiter à fond de la vie ?”
  • “comment régner pas la douceur ?”
  • “comment ralentir le rythme de notre vie pour prendre le temps de réfléchir ?”
  • “comment impressionner son patron avec un rapport écrit du tonnerre ?”
  • “pourquoi, avant de prendre une décision, il est important de laisser quelques jours passer à la murir ?”

 

Les extravertis dans l’entreprise

Alors là… j’ai hésité à écrire sur ce thème dans cet article, car l’extraversion dans l’entreprise demanderait d’y consacrer un livre entier (ou en tout cas une série d’articles sur ce blog – peut-être quelque chose à venir).

Mais pour ne pas laisser de côté dans cet article ce thème important, voici quelques exemples :

  • les emplois du temps sont emplis de réunions où l’on passe son temps à discuter (souvent plus de la moitié de la journée passe en réunion). Pendant ce temps, diraient les introvertis : “on ne travaille pas” ! On n’écrit rien, on n’étudie pas les problèmes sous toutes leurs coutures, on discute et on décide. Forcément, comme les extravertis sont plus rapides que les introvertis à penser, réagir et décider, c’est eux qui décident de tout en réunion.
  • les réunions ont rarement un agenda préparé et envoyé à l’avance. Encore : les extravertis excellent à l’improvisation. Mais les introvertis, sans agenda, n’ont pas eu le temps de se préparer, et sont souvent pris au dépourvu pendant la réunion.
  • pour avoir une promotion, il faut savoir se montrer. Les chefs remarquent plus rarement ceux qui font bien leur travail dans leur coin. (j’en ai fait une expérience cruelle il y a quelques années, où je n’ai jamais compris la promotion de l’un de mes collègues pour un poste qui selon moi me revenait tout logiquement. Le problème c’est que je ne l’ai jamais dit à mon chef…).
  • aujourd’hui, on parle de plus en plus en entreprise du “sens de l’urgence”. Ca, en pratique, ça veut dire qu’il faut agir de plus en plus vite, avant que la concurrence ne le fasse. Et donc : décider rapidement sans avoir le temps d’y réfléchir correctement, bâcler les études pour avancer plus vite…

J’arrête la liste ici pour le moment. Je pourrais parler de la fête permanente chez les jeunes, du système scolaire, de la folie extravertie des années fac et grandes écoles…

Mais maintenant, c’est à vous.
Alors à vos plumes pour compléter ma liste et apporter vos expériences !!

La suite, c’est dans les commentaires… CI-DESSOUS !!

Crédits photo : davidyuweb – Flickr