Qui a peur du grand méchant groupe ?

Qui n’a pas peur de prendre la parole dans un groupe ?

Surtout quand il y a 2 – 3 grandes gueules dans le groupe, qui semblent tout savoir sur tout et monopolisent les neuf-dixièmes de la conversation…

 

Le problème, c’est qu’on est confronté à ce genre de situations hyper souvent.

Dans les réunions de travail.

Dans les soirées entre amis (où il y a toujours le petit blagueur de service qui finit par faire un monologue)

Etc.

 

Et pour les personnes comme vous et moi,

Qui ont besoin de mûrir ce qu’elles veulent dire avant de prendre la parole,

Et qui sont rapidement perdues dans les conversations croisées où tout va très vite…

C’est toujours difficile de s’imposer, de participer.. dans ce genre de groupes.

 

Pour être plus à l’aise dans les groupes,

(et être plus à l’aise à l’oral de manière plus générale),

on conseille souvent de sortir de sa zone de confort petit à petit,

se forcer à parler un peu, puis plus, quitte à dire des bêtises…

… le tout étant de parler à tout prix.

Pour s’habituer.

 

Mais c’est une fausse bonne solution. En tout cas pour les personnes introverties.

(d’ailleurs quand on fait ça, on risque plus d’aggraver la situation que de l’améliorer…

mais j’y reviens tout de suite).

 

Avant ça, il faut bien comprendre un truc :

Bien-sûr, pour être plus à l’aise dans les groupes, il faut prendre confiance en soi.

C’est évident.

 

C’est-à-dire qu’avec les autres : vous vous sentez pleinement vous-même.

Pleinement en droit d’agir tel-le que vous êtes.

Vous n’avez pas honte.

Pas de doutes.

Pas de pensées interminables sur ce que vous devriez dire ou ne pas dire…

 

Et, les autres « ressentent » que vous êtes une personne qui a confiance en elle.

Ça ne passe pas forcément par la parole d’ailleurs,

C’est surtout l’attitude, le langage corporel,

 

Qui crée cette « aura ».

Ce charisme.

 

Mais pour ça, pour que les autres ressentent que vous avez confiance en vous et vous sentent totalement inclus dans leur groupe, dans leur discussion,

il faut AVANT TOUT acquérir ce calme intérieur.

Cette confiance en vous qui fait que vous dégagez du charisme,

De la bienveillance,

De l’intelligence,

De l’ouverture aux autres…

Et qui montre aux autres, d’un simple coup d’œil, que vous êtes une personne intéressante qui gagne à être connue, et qui a confiance en elle.

 

D’ailleurs, si vous regardez bien autour de vous, vous vous rendrez compte que beaucoup de personnes parlent peu.

Et pourtant, vous ne remarquez pas forcément qu’elles parlent peu.

Ca ne vous vient pas à l’esprit de vous dire : « dis-donc elle ne parle vraiment pas beaucoup ».

 

En général, c’est parce que ces personnes ont plutôt confiance en elles.

Et du coup le fait qu’elles ne parlent pas ne vous saute pas aux yeux.

Parce qu’elles dégagent une « présence ».

Qui se suffit à elle-même.

 

Montrer qu’on a confiance en soi est beaucoup plus simple qu’il n’y paraît…

Pas besoin de sortir de sa zone de confort pour ça.

 

D’ailleurs, ces personnes on a envie d’aller vers elles.

De leur poser des questions.

On a envie de les inclure dans notre groupe.

De leur faire confiance…

 

 

Le truc, c’est que pour arriver à ça, il faut sortir des conseils classiques du genre :

« s’exposer pour s’habituer ».

Se forcer à parler quitte à dire une bêtise est CONTRE-NATURE quand on est introverti.

Ce n’est PAS notre mode de fonctionnement naturel.

 

Nous sommes des personnes qui parlent quand nous avons quelque chose à dire,

Et quand on nous laisse l’espace pour le dire.

(On peut apprendre à prendre cet espace d’ailleurs, de manière calme, tranquille, sans forcer les choses…

… et c’est l’une des choses que je vous apprends à faire dans le guide des relations humaines quand on est introverti)

 

Quand on se force à aller contre sa nature,

C’est très contre-productif.

Parce qu’on n’y arrive pas.

On se sent mal dans ce rôle. Il ne nous correspond pas.

Et pire : on se sent dévalorisé, parce qu’on n’arrive pas à entrer dans le rôle qui nous est proposé comme le « modèle à suivre ».

 

Non.

Le mieux pour prendre confiance en soi,

C’est de rechercher en soi.

Acquérir un calme intérieur,

Une force intérieure,

Qui dégage à l’extérieur.

Et trouver votre manière à VOUS d’avoir confiance en vous.

De manière calme, posée, réfléchie, tranquille.

 

C’est relativement simple, si vous prenez ce qu’il y a de meilleur en vous,

Et que vous arrêtez de suivre le « modèle unique extraverti ».

Je vous explique comment faire ça dans ce guide gratuit.