A force de vouloir s’exposer on risque surtout d’imploser

« Je pense que le fait de prendre la parole dans un groupe d’extravertis peut devenir une phobie.

Et pour soigner une phobie il n’y a qu’un seul moyen à ma connaissance :

l’exposition par étape. »

 

Voici ce que me disait récemment un membre de mon groupe Facebook privé Introverti Épanoui.

Ce qui nous a mené à une conversation très intéressante que j’aimerais partager avec vous ici.

 

Le truc, c’est que je ne suis pas d’accord avec cette approche,

Qui consiste à dire qu’il faut s’ « exposer » petit à petit pour s’habituer,

 

Pour prendre confiance en soi.

C’est sûr que c’est tentant.

Parce que ça paraît si simple.

 

Et puis, c’est un peu ce qu’on lit à droite à gauche sur les blogs de psychologie ou de développement personnel grand public,

C’est un peu ce que notre entourage nous conseille de faire, pour nous « aider ».

 

Et pourtant, l’expérience prouve que c’est très contre-productif.

 

Souvent, ça peut même mener au pire :

surmenage, burnout, perte totale de confiance en soi…

 

Ou en tout cas, c’est ce qui se passe souvent quand c’est la seule technique utilisée.

 

Le truc, c’est que pour pouvoir s’exposer : il faut être prêt intérieurement.

 

Si vous demandez à quelqu’un de gravir une montagne,

mais qu’au fond de lui il n’a qu’une envie : rester devant sa cheminée…

… il risque de s’épuiser mentalement assez rapidement, et d’abandonner.

 

Le chemin intérieur est ce qu’il y a de plus important : pour être prêt.

 

Le chemin intérieur, c’est :

apprendre à s’accepter,

s’aimer tel que l’on est,

prendre soin de ses besoins, se chouchouter,

être indulgent envers ses peurs, ses stress, au lieu de les combattre sans cesse…

… tout ça est hyper important.

 

Après, une fois qu’on commence à se sentir plus confiant au fond de soi,

qu’on a reconstruit les bases de notre confiance en soi,

(Et seulement à ce moment-là)

 

… on peut tenter de sortir un peu de sa zone de confort, et s’ « exposer ».

 

Mais encore une fois : à son rythme.

 

Quand on le sent.

 

Dès qu’on en fait trop, on risque plutôt d’aggraver les choses.

(surtout quand on est introverti et que la solitude est un besoin quasi vital pour se ressourcer)

 

Ce que je vous propose, c’est de vous aider à accomplir ce chemin intérieur,

 

Pour construire des bases solides à votre confiance en vous.

Et vous sentir rapidement plus serein, plus « solide ».

 

Et de vous donner outils pour être plus à l’aise socialement,

pour gagner en charisme,

pour être à l’aise dans les groupes,

dans les grandes rencontres sociales,

etc.

 

Des outils sur-mesure pour introvertis.

Qui ne demandent pas de changer qui vous êtes.

 

 

C’est ce que vous trouverez dans mon guide des relations humaines pour introvertis.

 

Un guide spécialement conçu pour les personnes introverties.

Pour prendre confiance en vous et dans vos relations,

Tout en douceur,

 

Dans le respect de votre tempérament introverti.

 

Cliquez ici pour le télécharger gratuitement