8 astuces pour être bien pendant les fêtes de fin d’année

Cet article participe à l’évènement : “Le calendrier de l’Avent du bien-être”, organisé par Katibel du blog Forme et bien-être.

Le calendrier de l’avant du bien-être, quelle bonne occasion pour rappeler aux personnes introverties de ne pas s’oublier elles-mêmes lors des fêtes qui approchent ! Car pour certains introvertis, les fêtes de fin d’année peuvent relever d’un véritable calvaire ! Si si, vous avez bien entendu : un calvaire.

Foule de NoelCitons quelques-unes des épreuves que les introvertis doivent traverser pendant le mois de décembre :

  • choisir des cadeaux au milieu de foules bruyantes et agressives
  • jouer des coudes aux caisses pour ne pas se laisser bousculer
  • aller voir les unes après les autres les différentes parties de la famille
  • passer au moins deux jours à festoyer au moins jusqu’à minuit, ce en l’espace d’une semaine
  • être gai, sociable, heureux, montrer à tout le monde comme on est heureux avec eux

Je vous laisse continuer la liste dans les commentaires en bas de l’article ?

Le risque est d’être totalement épuisé début janvier. Pas idéal pour commencer une année sur de bons pieds.

Cet article s’adresse avant tout aux proches d’introvertis (pas aux introvertis eu-mêmes) ! Par “proche”, j’entends : votre mari, voter femme, votre enfant introverti. Un proche de la famille, ou un ami introverti avec qui vous passerez le réveillon.

Cependant, les introvertis pourront utiliser cet article pour préparer leurs proches à être à leur écoute pendant ces fêtes.

1. Passerez-vous les fêtes avec des introvertis ?

Faites la liste des personnes avec qui vous allez passer les fêtes : sont-ils plutôt introvertis ou extravertis ? Ainsi, vous pourrez adapter l’organisation de vos festivités aux différents tempéraments qui y participeront.

2. Souvenez-vous de qui ils sont

On le dit et on le répète sur ce blog : la principale caractéristique des introvertis est qu’ils se fatiguent rapidement au contact des autres. Ils vous aiment, à leur manière. Ils n’ont pas besoin de vous voir au milieu d’une foule d’autres personnes, il préfèrent attendre de vous voir seul, lorsque vous en aurez le temps. Ils aiment discuter en tête à tête de sujets profonds, et les conversations de la pluie et du beau temps les épuise très rapidement.

3. Respectez leurs échappées

Au début de la soirée, ils seront heureux de revoir leur famille, leurs amis. Mais au bout de quelques heures, ils arriveront à un point de saturation, alors que leurs amis extravertis se sentiront de plus en plus en forme, tout énergisés par les rencontres et les discussions de cette soirée.

Si votre proche introverti se connaît bien, et a appris à respecter ses besoins, il viendra un moment où il souhaitera s’en aller. Rentrer dans sa chambre, rentrer chez lui ! Pour lire tranquillement tous les livres qu’il a reçus en cadeau par exemple.

C’est le moment, généralement, où tous les autres crient à l’abomination : “Comment ? Tu ne vas pas déjà partir ? On ne s’est pas vus depuis des mois et tu t’en vas comme un sauvage à minuit-et-demi ?”

Respectez votre ami, votre enfant, votre conjoint : s’il sent que c’est le moment, il le sait. Si vous le forcez à rester, vous le trouverez probablement soudain très silencieux, le regard vague. En fait, il est épuisé et débordé par tous ces bavardages, et n’a plus aucune énergie disponible pour continuer à écouter et échanger. Il finira de toutes façons par s’en aller, mais aura passé un mauvais moment durant la fin de cette soirée.

Laissez-le donc partir quand il sent que c’est le bon moment.

4. Respectez leur silence

L’un des moyens, pour les introvertis, d’économiser leurs forces, et ainsi rester le plus longtemps avec vous, est de peu parler. Ils observent, et sont heureux d’être là. Ne vous trompez pas sur la signification de ce silence. Ce n’est très probablement pas du désintérêt, ou de l’ennui. Au contraire, ils sont probablement heureux d’être là à leur manière.

Donc, évitez les remarques comme : “tu ne dis, rien, ça va pas ?” Il n’y a rien de pire pour l’enfermer dans un silence encore plus grand !

5. Privilégiez les échanges en petit comité

S’il y a de nombreuses personnes à la soirée, et que vous souhaitez échanger avec une personne introvertie, arrangez-vous pour la retrouver dans un endroit en tête à tête, ou en petit comité (par exemple à la cuisine, en train de préparer les petits fours). Vous vous apercevrez qu’elle est beaucoup plus bavarde et ouverte dans ces circonstances que devant tout le groupe.

Et évitez de provoquer la personne introvertie devant tout le groupe, en croyant bien faire de l’aider à participer ! Recevoir une question durant un dîner, par exemple, suivie d’un silence et de dix paires d’yeux qui la regardent… c’est assez bloquant. Ce n’est pas le meilleur moyen de sortir cette personne de son silence.

Un meilleur moyen, par exemple, est de lui parler d’un sujet qui l’intéresse, sans faire participer le reste du groupe, en restant discret, pour que la conversation soit entre vous deux.

6. Si possible, passez Noël en famille restreinte :

Si les traditions de votre famille vous le permettent, rien de mieux pour un enfant introverti, par exemple, que d’avoir un Noël en petit comité. On se sent bien, entre nous. On se retire rapidement pour profiter de ses cadeaux, ou on discute longtemps juste tous les quatre. Il en profitera probablement plus que si tous les cousins sont invités. Rien n’empêche de faire un déjeuner le lendemain avec toute la famille !

Noel seul7. Echangez, prévoyez, et cassez les habitudes !

Discutez-en avec votre proche introverti, avant d’organiser les fêtes ! Comment souhaite-t-il les passer ? Est-il prêt, cette année, à affronter toutes les épreuves que veulent la tradition ? Ou souhaiterait-il, pour une fois, s’organiser autrement ?

Rien n’est figé, les traditions peuvent se mettre en pause pour une fois, si le besoin de se retrouver au calme est plus fort que tout. Restez ouvert aux différentes possibilités, et mettez-vous d’accord, ensemble.

8. Poussez-le quand même un peu ;-), tout en le respectant

Je ne devrais pas dire ça, mais je le dis quand même. En fin d’année, les personnes introverties sont souvent fatiguées, comme tout le monde. Les vacances d’été sont loin, et tout le monde appuie sur l’accélérateur durant les derniers mois de l’année pour terminer tout ce qui n’a pas été fait cette année… en particulier au travail.

Si vous demandez à votre proche introverti ce qu’il préfère pour les fêtes de fin d’année, il y a donc de grandes chances qu’il vous réponde : des réveillons en petit comité, et entre deux on ne voit personne !

Pourtant, il y a la famille, les amis, toutes ces personnes que l’on ne voit jamais dans l’année, et cette période est souvent l’occasion unique de les voir.

Rappelez donc votre proche introverti à comprendre l’importance de voir certaines personnes, et promettez-lui que vous partirez de la soirée ou du déjeuner dès qu’il le souhaitera !

Faites des compromis entre les personnes absolument indispensables à voir, et celles qui le sont moins.
Prévoyez dès échappatoires aux rencontres pour pouvoir partir quand vous l’entendez, et prévoyez des temps de récupération entre chaque rencontre.

Et vous, comment passez-vous les fêtes, en petit comité ou dans des foules d’amis et de cousins ?

Crédits photos : Frekenkieb, Eyesplash – Flickr