Comment s’épanouir en amour quand on est introverti ? Ou si vous aimez une personne introvertie ?

J’ai eu plusieurs longues relations. Et toutes les compagnes avec lesquelles cela a duré étaient plutôt extraverties. Je ne sais pas pourquoi, mais celles qui m’attirent sont souvent extraverties. Il doit y avoir une certaine fascination pour leur différence, pour leur facilité à se déplacer, à rire, à pétiller, à parler… à m’entraîner dans des activités que je n’aurais pas osé faire moi-même, moi qui ai plutôt une personnalité introvertie, qui suis un homme plutôt calme, réservé, et qui ai du mal à sortir de mes rêves intérieurs…
Moi qui, si je le pouvais, serais capable de rester des journées entières chez moi à lire, travailler, regarder des films, écouter de la musique, le tout avec le téléphone éteint et la sonnette d’entrée débranchée. Si si, c’est possible !

Mais toutes mes relations n’ont pas fonctionné. En fait, il y en a une qui a été plutôt catastrophique. Et avec du recul, j’ai compris l’une des choses qui n’allait pas : elle était non seulement très extravertie, mais surtout elle ne comprenait ni ne respectait mes besoins, ma manière d’être, ma personnalité naturelle. Elle voulait que je sois quelqu’un d’autre.

Aujourd’hui, je suis heureux en amour. Ma femme est certes aussi extravertie (on ne se refait pas), mais est extrêmement à l’écoute des différences, elle m’aime pour ce que je suis, elle m’aime pour ce que je lui apporte et qu’elle n’a pas, comme je l’aime pour ce qu’elle est et ce qu’elle m’apporte.

J’aimerais partager avec vous ici quelques réflexions sur ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas avec une personne introvertie en amour. Vous montrer, si vous êtes introverti(e), ce qui peut être important pour vous, ce que vous pourriez essayer d’expliquer à votre partenaire… et si à l’inverse vous aimez une personne introvertie, comment la rendre heureuse ou le rendre heureux dans votre couple.

Mode d’emploi d’une personne introvertie en amour :

Remarque : ces conseils sont rédigés à l’intention des personnes extraverties vivant avec une personne introvertie, mais si vous êtes introverti, cet article vous aidera à mieux comprendre votre fonctionnement en amour, et vous pourriez également montrer cet article à votre ami(e) pour qu’il vous comprenne mieux.

1. L’amour chez les personnes introverties ne passe pas par le téléphone

L’une des choses difficiles pour les introvertis, c’est le coup de fil inattendu, alors que l’on est concentré sur autre chose : sur un travail, sur un jeu, voire même simplement dans une pensée qui n’est pas encore aboutie. Recevoir un coup de fil à ce moment, même en provenance de notre chère et tendre, peut provoquer en nous un coup de stress inattendu et fort désagréable.
Nous aimons nous préparer au fait que nous allons devoir parler. Nous aimons parler, mais seulement lorsque tout s’y prête : le moment est choisi par nous, nous venons de finir quelque chose d’important et avons justement besoin de changer un peu d’air, etc.

Bien-sûr, dans une relation amoureuse épanouie, il est normal de s’appeler, d’avoir envie d’entendre l’autre, de demander un conseil, etc… : il faut donc trouver le bon équilibre, le bon moment pour appeler, la bonne façon de commencer l’appel.

Boite à outil de la relation heureuse avec une personne introvertie :
> Au début du coup de fil : demandez-lui s’il est disponible ou s’il souhaite que vous vous appeliez plus tard, quand ce sera le bon moment pour lui
> si possible, laissez-le plutôt choisir le moment où il appellera
> n’oubliez pas les textos et les messageries… c’est parfois plus confortables pour les introvertis que l’appel.
> si vous souhaitez discuter longuement au téléphone, planifiez ensemble le moment où vous vous appellerez

2. Vouloir être seul ne veut pas dire qu’on n’aime pas l’autre

C’est peut-être difficilement compréhensible pour un extraverti, mais il n’y a pratiquement pas de plus grand bonheur pour un introverti que d’avoir sa maison pour lui tout seul pendant quelques jours. Si si, je vous assure.

Personnellement, j’adore ma compagne. Et je suis heureux de passer la plus grande partie de mon temps avec elle. Mais lorsqu’elle m’annonce qu’elle part pour quelques jours chez ses parents et qu’elle emmène nos enfants, c’est le bonheur. Pour moi, c’est une énorme marque d’amour de sa part. Loin de me vexer, cela m’emplit de reconnaissance. Je sais qu’elle comprend, et qu’elle fait cela en sachant que cela me fera du bien.

Si votre ami(e) est introverti, et si vous avez l’occasion de partir avec des amis pour un WE, donc, n’hésitez pas à lui proposer de rester seul(e) à la maison ! Votre partenaire sera probablement ravi. Et s’il préfère venir avec vous, il vous le dira. Mais il sera probablement très touché que vous ayez pensé à lui, et ne le prendra sûrement pas mal, au contraire ! Il sera d’autant plus ravi qu’il n’aurait pas osé vous le demander lui-même, par peur de vous blesser, ou par peur que vous ne compreniez pas…

Vous verrez que ces quelques jours seul lui feront un bien immense : lorsque vous reviendrez, son humeur sera au beau fixe, prêt à tout donner pour vous !

Boite à outil de la relation heureuse avec une personne introvertie :
> proposez-lui une fois de temps en temps de rester seul quelques jours à la maison (éventuellement, mettez-vous d’accord à l’avance sur la fréquence)
> acceptez le fait que vous ayez des rythmes et envies différentes
> estimez-vous heureux(se) de pouvoir vous aussi passer un week-end seul(e) avec des amis
> acceptez aussi qu’il ait besoin au quotidien de moments seuls pour se ressourcer (ce n’est rien contre vous !)

3. Le silence d’une personne introvertie n’est pas un déni d’amour

Vous l’avez peut-être vécu : il est là, silencieux, il semble dans son monde, vous le croyez distant, vous avez l’impression qu’il ne s’intéresse pas à vous. Ne l’oubliez pas : il est différent de vous ! Son état naturel, celui où il se repose, où il se sent bien, c’est le calme, le silence. C’est le moment où il laisse libre cours à ses pensées.

(C’est la définition même d’une personne introvertie d’ailleurs : Intro-Verti = tourné vers l’intérieur. Une personne intérieure, réfléchie, souvent rêveuse, calme, souvent dans son monde…)

Et là, vous intervenez. Vous lui parlez de quelque chose, votre journée, votre amie qui vous a énervée aujourd’hui, les enfants, et il vous écoute d’une oreille distraite. Vous insistez, et il commence à s’énerver un peu. Finalement le ton monte, il s’énerve et vous aussi.

Hyper classique dans un couple introverti extraverti.

Mais non, maintenant, vous le savez : vous respectez son silence car vous l’aimez. Vous ne prenez le fait qu’il ne vous parle pas beaucoup, car vous savez que ce n’est pas de la distance par rapport à vous, mais simplement sa façon à lui de se ressourcer. Il aime être à côté de vous. C’est sa façon à lui de vous aimer.

Boite à outil de la relation heureuse avec une personne introvertie :
> Son silence n’est pas de la distance, c’est juste son mode de fonctionnement
> S’il n’exprime pas ses sentiments, cela ne signifie pas qu’il n’en a pas pour vous
> Apprenez à apprécier sa présence sans pour autant parler : les extravertis aussi gagnent à faire entrer plus d’introversion dans leur vie
> aimez le pour son calme, en acceptant à 100% sa manière de fonctionner
> si vous avez besoin de contact avec lui, faites-le lui savoir gentiment, en lui proposant de choisir le moment qui lui conviendra (« j’aimerais te dire un truc… est-ce qu’on peut en parler, ou dans 15 minutes si tu préfères ? »)

4. Comme tout le monde, une personne introvertie aime qu’on s’intéresse à elle… même si son visage semble dire l’inverse.

Beaucoup de personnes introverties donnent l’impression d’avoir un visage « fermé ». Comme s’ils n’avaient pas envie qu’on leur adresse la parole. En fait, c’est une mauvaise interprétation. Ce visage « fermé » reflète simplement qu’ils sont plongés dans leurs pensées, et n’ont pas le réflexe de sourire, ou d’exprimer leurs envies, leurs émotions…

Il ne faut pas s’y tromper : les introvertis, comme tout le monde, adorent que l’on s’intéresse à eux. Surtout dans leur couple. Mais ils ne sont pas toujours prêts instantanément au contact. Ils ne sont pas toujours prêts là, -tout de suite, à discuter. Dans une relation amoureuse avec une personne introvertie, il est important de garder cela à l’esprit : quand on souhaite échanger, discuter, il ne faut pas s’arrêter au visage froid et impassible que semble montrer votre partenaire. Et en même temps, le 1er contact doit être fait avec tact. Sans brusquer. En testant s’il est disposé à s’ouvrir.

Par exemple : si votre conjoint rentre du travail, où il (ou elle) a été très sollicité(e), laissez lui son heure de repos. Laissez-le récupérer un peu seul. Ensuite, lorsqu’il semblera avoir repris un peu de poil de la bête, vous pourrez lui poser des questions sur sa journée, comment il se sent, et lui manifester des marques d’affection, pour l’aider à sortir de lui-même et entamer l’échanger avec vous.

Lorsque nous sommes reposés et prêts à parler, nous aimons qu’on nous pose des questions, qu’on s’intéresse à nous. D’autant plus que pour nous, souvent, il est difficile d’extérioriser nos réflexions ou ressentis par nous-même. Si on ne nous le demande pas, nous avons tendance à garder les choses pour nous. Mais nous sommes reconnaissants lorsqu’on nous permet de prendre la parole et de parler de nous ou de ce qui nous intéresse.

Boite à outil de la relation heureuse avec une personne introvertie :
> attendre que votre partenaire soit reposé pour lui poser des questions
> l’aider à sortir de ses pensées en entamer la discussion : lui poser des questions sur lui, sur ce qu’il pense, ou ressent (« comment tu te sens aujourd’hui après cette journée de boulot ? »)
> poser des questions fermées : les questions du type « alors comment ça va ? » ou « quoi de neuf ? » sont très dures à répondre pour les introvertis. Il y a tant de possible, que c’est une invitation à réfléchir et ne pas parler. Mieux vaut poser des questions précises, concrètes (« ça a été avec ton chef aujourd’hui ? »)
> écoutez-le activement lorsqu’il parle, incitez-le à continuer
> ne pas l’interrompre quand il parle (les introvertis ont souvent plus de mal que les autres à retrouver le fil une fois interrompus)

5. On n’est pas « obligé » de s’amuser en soirée

Ne me comprenez pas mal : on peut très bien être introverti et adorer aller à une soirée pleine de monde ! On peut adorer faire de nouvelles rencontres ! Personnellement, j’adore ça… parfois.

Mais il y a aussi plein de fois où je n’en ai simplement pas envie ! Il y a trop de monde, trop de bruit, trop de lumières, trop de tout.

(d’ailleurs, on me demande également souvent comment séduire quand on est introverti, et quand justement on a du mal avec ce type de soirées… mais c’est un autre sujet).

J’ai fêté récemment l’anniversaire de mon fils : on a invité quelques amis avec leurs enfants dans un café, il y avait de la musique, des enfants qui criaient, c’était très sympathique. J’étais très heureux pour mon fils qui s’amusait visiblement beaucoup. Au début, j’étais très heureux moi aussi, de les voir. J’ai eu des discussions agréables avec plusieurs d’entre eux, et puis d’un coup, j’ai perdu le fil. Je n’en pouvais plus. Je n’entendais plus rien. Lorsque l’on est rentré avec ma femme e fin d’après-midi, j’étais déprimé. Je le lui ai dit et elle m’a écouté. Au début elle ne comprenait pas parce qu’elle était toute énergisée de cette après-midi enthousiasmante. Moi, j’étais vidé, et avec cette impression d’avoir été silencieux, invisible, mal dans ma peau. Pourtant, pendant une bonne partie de la fête j’étais bien, et sociable. Mais la fin a été difficile, et c’est ce dont je me suis souvenu. Quand j’ai expliqué cela à ma femme, elle a compris, et m’a rassuré : “tu étais très bien, personne n’a rien remarqué, et tout le monde s’est bien amusé”.

Boite à outil de la relation heureuse avec une personne introvertie :
> si vous voyez qu’il ne s’amuse pas, demandez-lui discrètement si tout va bien, éventuellement proposez de partir plus tôt si c’est possible
> s’il est de mauvaise humeur, soyez conscient(e) qu’il vit une situation très fatigante pour lui, ne le prenez pas mal
> ne le forcez pas à parler dans le groupe !
> s’il n’est pas très présent ou causant, ça ne veut pas dire qu’il est timide
> ne lui en voulez pas de ne pas en en profiter comme vous : il fait déjà un effort, soyez reconnaissant d’être là avec vous

ATTENTION : ne le prenez JAMAIS à partie face au groupe, avec une phrase du type : “alors Julien, ça va ? Tu ne dis rien ?”. Il n’y a rien de pire pour le bloquer encore plus. D’ailleurs, il vous en voudra probablement beaucoup d’avoir fait cela.
> ne leur en voulez pas de vouloir partir tôt d’une soirée, ou de ne pas vouloir venir du tout.
> Soyez de leur côté quoi qu’il arrive – ne soyez jamais du côté du groupe contre lui

6. A chacun ses activités, mais apprenez à partager les activités de l’autre

Nous avons invité récemment un couple d’amis à passer chez nous le dimanche après-midi. Qu’est-ce que j’ai apprécié ! Je suis sociable, oui, simplement j’aime quand on est en petit comité. Nous avons discuté toute l’après-midi, autour d’un thé. Le bonheur. 
A la fin de la journée, je n’étais (presque) pas fatigué de cette activité sociale. Car les petits groupes nous fatiguent beaucoup moins que les grands groupes. Parfois ils nous donnent même de l’énergie.

Donc ne l’oubliez pas, vous pouvez AUSSI voir des gens en petit comité !

Boite à outil de la relation heureuse avec une personne introvertie :
> demandez-lui avec quels amis il se sent (vraiment) bien
> organisez une fois de temps en temps des activités sociales en petit comité, à 2, 3 ou 4.
> sachez terminer ces activités avant qu’il ne soit trop fatigué

7. Aimez le pour son calme, mais sortez-le de chez lui !

Si vous n’aimez pas le fait qu’il soit calme, plutôt réservé en groupe, plutôt silencieux dans certaines situations, souvent plongé dans son monde intérieur, qu’il aime la solitude, alors il vous faudrait sans doute réfléchir si vous êtes avec la bonne personne. Car sachez-le : il ne changera pas.

Mais rendez-vous compte de la richesse que cela vous apporte dans votre couple : ses réflexions intéressantes, sa stabilité émotionnelle peut-être, le fait qu’il soit calme en toute situation et que cela vous apporte de la sérénité… je ne sais pas, à vous de trouver ! Mais faites l’effort de faire cette liste, c’est important.

D’ailleurs, sachez que lui aime votre tempérament extraverti, alors rendez-le lui : aimez tempérament introverti !

Attention, cela ne veut pas dire qu’il faudrait que vous restiez maintenant cloîtrés chez vous, pour qu’il soit heureux. S’il vous a choisi(e), vous, c’est peut-être aussi parce qu’il aime votre manière de rire, de le sortir de chez lui parfois, de l’emmener faire des choses un peu folles (comme chanter dans un karaoké ou danser devant tout le monde). Il sera heureux que vous l’entraîniez dans des situations qu’il n’aurait pas vécues sans vous et il sera heureux de le faire avec vous ! D’autant plus heureux que vous serez à son écoute pour savoir si vous n’en faites pas trop…

Boite à outil de la relation heureuse avec une personne introvertie :
> faire la liste des qualités que vous appréciez chez lui, liées à son introversion
> aimez le au quotidien pour ces qualités
> sortez-le de sa zone de confort de temps en temps, pour vivre des choses que vous aimez, VOUS !

Enfin, n’oubliez pas qu’il n’est pas “juste introverti” ! Il est une personnalité unique que vous aimez pour tout ce qu’il est.

Et si vous avez aimé cet article, vous pourriez explorer d’autres thèmes comme les métiers idéaux pour introvertis, ou les clés pour être introverti et heureux.

[thrive_leads id=’2735′]