4 ans plus tard… ma femme découvre qu’elle est introvertie

Ça fait 4 ans que je parle d’introversion à ma femme.

Que je lui parle de mes découvertes,

En quoi ça me fait du bien,

En quoi ça aide tellement de gens à se sentir mieux que de découvrir la part introvertie de leur personnalité

(part taboue, interdite, dans notre société de surexcités)

 

Et ça fait 4 ans que ma femme m’explique qu’elle ne se sent pas vraiment concernée par ce thème.

Même si le thème l’intéresse beaucoup.

(ma femme est psychologue de profession).

 

Thème qu’elle remet dans un cadre plus large :

apprendre à comprendre les différents types de personnalité pour être à l’écoute de la manière dont chacun fonctionne,

et l’aider à aimer et vivre en harmonie avec sa nature profonde.

 

Mais elle ne se sentait pas concernée personnellement.

(elle se sentait par exemple plus concernée par le thème de l’hypersensibilité).

 

Et, il y a quelques jours : gros déclic.

 

Au cours d’un séminaire,

Avec travaux de groupes, et autres réjouissances de ce type.

 

Et là : grosse révélation.

Lors d’un travail de groupe, elle est restée calme.

Elle ne s’est forcée à rien.

Elle n’a pas essayé de se forcer à être particulièrement active dans les discussions.

 

Et, un sentiment nouveau l’a envahi :

Elle s’est senti bien.

Relax.

Alignée avec ce qu’elle est vraiment.

 

C’était un premier pas.

Car cette mini-révélation l’a un peu chamboulée.

 

Troublée.

Les jours suivants, elle a continué à y réfléchir.

Elle s’est rendu compte qu’elle appréciait beaucoup être seule.

Que parfois, sortir, voir du monde, des amis, des collègues…

… lui apportaient plus de fatigue que de plaisir.

 

Elle s’est rendu compte qu’elle pouvait continuer à aimer ses amis,

Les voir de temps en temps,

Leur donner des news,

Sans forcer les choses.

En laissant les rencontres se faire de temps en temps lorsqu’on le sent vraiment,

Mais sans chercher à toujours pousser de manière artificielle, juste pour se donner le sentiment de « vivre ».

 

Elle s’est rendu compte qu’elle pouvait continuer à participer à des séminaires de 4 jours,

et en revenir beaucoup plus en forme qu’avant.

Parce que pendant ces 4 jours : elle ne joue à rien.

Et elle écoute son niveau d’énergie.

 

C’est marrant.

Cette découverte qu’elle a faite.

Alors que je lui parle précisément de tout cela depuis 4 ans.

 

(même si c’est assez classique, la plupart des gens qui commencent à s’intéresser au thème de l’introversion mettent souvent des mois, voire des années, à avoir le « déclic ».

Celui où on SENT en soi ce que ça veut dire.

Où d’un coup on se sent aligné avec ce qu’on est.

 

Et d’un coup on sent une nouvelle confiance en soi monter,

un nouvelle assurance dans ses relations et dans sa vie en général.

 

C’est pourquoi mon programme Introverti Epanoui dure 7 mois.

 

Il est conçu pour amener ce déclic.

Tout les participants vivent le déclic à un moment ou un autre du programme.

Quand ? Ça dépend de chacun.

Mais il arrive quasiment toujours

 

Ok, fin de la digression).

 

On en a ri bien-sûr avec ma femme.

Et ça fait du bien.

 

Alors, je ne crois pas qu’elle soit très introvertie.

Elle l’est certainement moins que moi.

 

Mais elle l’est plus qu’elle ne le pensait.

Et réaliser cela fait beaucoup de bien.

 

Tant de gens se croient plus extravertis qu’ils ne le sont réellement.

Tant de gens se masquent, et se forcent dans un rôle sans même le savoir.

 

Bien-sûr, c’est normal dans un imaginaire collectif qui place le mot « extraverti » au même niveau que « succès », « cool », « appréciable »…

… et qui associe souvent (à tort) le mot « introverti » à « asocial », « triste », « exclu » …

 

Mais à la limite, j’ai envie de vous dire qu’on s’en fout pas mal de savoir quel est notre degré d’introversion.

Si ça vous embête de vous dire que vous êtes introverti-e,

Oubliez.

 

Mais ce qui est hyper important :

C’est de se rendre compte qu’on a tous une part introvertie en nous,

Plus ou moins importante suivant les personnes,

Cette part introvertie a ses besoins, et demande à être un peu considérée.

 

Et quand on l’ignore toute sa vie,

On se fatigue,

On perd confiance,

On stresse…

 

La redécouvrir, à l’inverse,

Redonne de l’énergie,

Permet d’être aligné,

De se sentir bien,

 

Et de retrouver un nouveau plaisir dans sa vie : où on se sent authentique,

Que ce soit dans sa vie privée ou dans ses relations avec les autres.

 

Pour découvrir cette nouvelle énergie et confiance en vous, rejoignez-nous dans la formation Introverti Épanoui !

 

Tous les détails sur cette page.