Cette journée fut une des plus belles.

La rencontre de cette nouvelle personne vous a donné une lueur d’espoir.

Vous avez papoté pendant un moment. Vous vous êtes échangé de contact. Tout s’est passé comme sur des roulettes. Vous vous êtes senti à nouveau capable de créer du lien et de vous rendre intéressant.

D’ailleurs, les choses n’en sont pas restées là. Vous vous voyez de temps à autre. Vous communiquez constamment.

Il en était grand temps. Que les choses bougent un peu, que vous créez enfin des liens qui ont du sens. Qui apporte un peu plus de sel dans votre vie.

Sauf que ça fait quatre mois que cela dure. Et vous éprouvez ce sentiment effroyable que rien ne va.

L’extase du premier jour a disparu.

Vous vous demandez s’il y a quelque chose que vous auriez mal fait.

Vous voulez savoir si le problème ne vient pas de vous. Si c’est lié au fait que vous ne savez pas trouver les mots juste. Que vous vous ne vous sentez pas à l’aise dans les conversations malgré tout le mal que vous vous donnez.

Parce qu’elle est tiède, froide et superficielle. 

Ça se voit que cette relation n’a pas trop avancé.

Vous attendiez à mieux que ça. À plus d’ouverture, à une relation plus épanouissante, plus vivante.

Vous avez pourtant tout donné.

Mais c’est la déception !

Dans votre tempérament qui consiste à vous sentir libre, indépendant. Prendre votre temps pour bien faire la chose, vous retrouver seul de temps en temps. Penser, rêver, etc.

Vos proches vous prennent souvent pour quelqu’un d’asocial. Alors qu’au fond, vous souffrez de voir vos relations aussi ternes et sans engagement.

Cela vous frustre ; d’autant plus qu’il vous arrive de vous remettre en question et de penser que vous êtes le problème.

Que vous n’êtes pas fait pour des relations et que tout ce qui vous mérite, c’est votre solitude.

Vous vous demandez sans cesse comment créer de l’engagement dans vos relations malgré votre tempérament calme et réservé ? Comment les rendre épanouissantes sans avoir besoin de vous remettre en question à chaque fois et de trop vous forcer ?

C’est que nous tenterons de répondre dans la suite grâce à 05 secrets qui vous permettront de caféiner vos relations tout en respectant votre nature d’introverti.

Remarque : cet article est rédigé par Fabrice Gaston. A travers son site mieux s’affirmer, il aide les personnes en manque de confiance en elles, à mieux se connaitre et à mieux assumer leur personnalité

Secret 1 – N’allez pas contre votre nature

Dans ce monde où les extravertis prennent le devant de la scène et sont souvent pris pour modèle ; il arrive très fréquemment que les introvertis essaient tant bien que mal à s’arrimer cette norme sociétale. Ceci étant, pour plaire, il faut être extra, bavarder plus, être spontané. Ce qui demande une énergie colossale à nous autre les introvertis. Et le pire, c’est qu’au-delà de tout cet effort à fournir, les résultats ne suivent pas.

Ça devient comme le dit Olivier Seban : « Gros effort, petit résultat »

C’est ainsi que chaque nouvelle rencontre vous donne plus de stress. Vous êtes anxieux à l’approche d’un simple rendez-vous. Parce que vous allez encore devoir vous forcer, faire semblant. Il vous faudra trouver les mots justes. Résultat : vous venez de passer une mauvaise soirée avec quelqu’un que vous aimez bien.  

Vous vous dites au final, que vous auriez peut-être dû utiliser ce temps pour lire ou voir un bon film.

Quel gâchis !

Pour éviter des situations pareilles, suivez cette règle.

Que ce soit avant, pendant ou après une relation, le premier secret, c’est de ne jamais aller contre sa nature.

Que ce soit prendre votre temps avant de répondre, faire une petite pause. Refuser un rendez-vous parce que vous avez besoin d’un moment tout seul et rien que pour vous, faîtes le. Ne, vous en privez pas.

Le plus important, c’est votre bien-être.

C’est justement la raison pour laquelle vous allez à la rencontre des gens. Pour apporter un plus à votre bien-être.

Acceptez que pendant cette rencontre, il vous arrive de manquer de mot et n’y pensez plus. Que vous n’allez pas toujours trouver la bonne posture. Que vous serez embarrassé de ne pas pouvoir intéresser l’autre (ce qui n’est pas toujours vrai…). Soyez juste vous et naturelle.

 Que ce soit en relation ou dans toute autre situation, écoutez vos besoins et vous pouvez être sûr d’emporter le bien-être partout où vous vous trouverez.

Secret 2 – Sachez compter sur vos atouts

Vous savez être présent de par votre calme. L’écoute attentionnée est votre force. Vous savez que lorsque vous faites une petite pause, c’est l’occasion pour vous de vous ressourcer et de revenir plus vivant.

Le problème, c’est que vous ne le voyez pas comme tel. Au contraire, vous essayez de lutter contre ces caractères fabuleux qui font de vous quelqu’un d’exceptionnel.

Vous ne le voyez peut-être pas, mais votre attitude et votre non-verbal parle pour vous. Votre interlocuteur se sent écouté par votre calme, par votre gestuelle. Il n’attend pas de vous que vous prenez la parole. Il sait que lorsque vous placerez un mot, ce sera pour dire quelque chose de pertinent.

 Le plus souvent, c’est d’une écoute active dont les gens ont besoin. Et ça vous savez leur en donner de façon naturelle et inconditionnelle. Votre ami ne prendra pas mal le fait que vous décidez de ne pas être là. Car il a conscience que lorsque vous acceptez de venir, vous être là en chair, en os et en esprit.

Faire une pause, pour recharger les batteries sera la bienvenue. Puisqu’après, vous êtes en pleine forme. Prêt à écouter à nouveau, à donner votre point de vue et à partager de votre présence. Il le voit et ressent, vous devriez compter sur elle comme sur tous les atouts que vous avez en tant qu’introverti pour créer de l’affinité.

C’est également pour toutes ces raisons qu’il est souvent très facile de se rendre compte que vous forcez les choses. Que vous n’êtes pas dans votre peau, ce qui n’est agréable ni pour vous, ni pour l’autre.

Secret 3 – limitez vos attentes de vous-même et des autres

Vous en demandez trop à vos relations. Vous voulez que les choses soient et se passent exactement comme vous le souhaitez.

Mais avant, prenez le temps de savourer ce petit bout de chemin. Soyez fière de ce que vous avez déjà accompli. De cette belle relation avec Emili. De ce petit groupe auquel vous appartenez et dans lequel vous vous sentez intégré sans trop forcer.

N’attendez pas d’être aimé ou d’être apprécié par tous, pour vous sentir épanoui en société. Privilégiez la qualité de vos relations plus tôt que la quantité. Une belle relation dans laquelle vous vous avez la possibilité de vous mouvoir tel que vous êtes, sans retenue, vaut mieux que mille relations dans lesquelles vous êtes tout le temps obligé de jouer des rôles.

Vous aussi vous avez vos préférences. Vous n’aimez ni n’appréciez tout ce que vous voyez.

Ce n’est pas une fatalité qu’une relation ne vous convienne pas ou qu’elle se brise en chemin. Rassurez-vous tout simplement d’avoir suffisamment respecté votre façon de fonctionner et d’avoir fait de même pour les autres.

Secret 4 – Avouez votre façon d’être à l’autre

Nous avons longtemps cru qu’être introverti est une tragédie. Quoi de plus normal dans un monde où l’extra reconnu comme référence.

Même pour un introverti qui s’assume parfaitement, il est embarrassant d’avouer ouvertement sa façon de fonctionner. Il préfère que ceux en face, le découvrent au travers de son comportement.

N’ayez pas honte d’avouer votre caractère d’introverti. Le retour pourrait bien vous surprendre.

Il arrive que même des personnes extraverties se retrouvent à jouer des rôles, pour que les autres gardent l’image qu’ils ont toujours eue d’eux. Parce que oui, il y a des moments où nous ne sommes pas au top de notre forme.

Et si cela arrive même aux extravertis, avouez ouvertement votre nature. Ce que vous aimez ou pas. Votre facon de fonctionnez. il peut faire de vous quelqu’un de sympa, authentique et intéressant. Cela évite que ceux qui sont en votre présence ne se fassent de mauvaises idées sur vous.

Imaginons que vous soyez dans une fête avec votre meilleur pote. Tout se passe bien jusqu’à ce que ses collègues arrivent et viennent à votre rencontre. Les sujets débattus par ces derniers ne vous intéressent pas vraiment. Alors vous décidez d’aller faire un tour. Vous trouvez un moyen de tirer votre pote de côté et lui dites ceci : tes collègues sont vraiment sympas. À même temps, je ne me retrouve pas dans ce débat qui ne m’intéresse pas vraiment. Je fais un tour et on se retrouve tout à l’heure.

Il vous a compris. Il n y a aucun risque qu’il se dit que vous avez un problème avec ses collègues. Vous venez de lui donner une occasion de mieux comprendre votre façon de fonctionner. Il sait que vous n’allez jamais essayer de faire semblant (vous n’avez pas besoin de le faire !), et peut-être qu’il trouvera cette façon d’être, original.

Il suffit de l’essayer, vous serez surpris de voir vos proches s’émerveiller de votre attitude et vous les verrez davantage s’intéresser à vous.

Et si cela cause du tort à quelques-uns ; ce n’est pas grave. Car comme je le disais plus haut, il est mille fois mieux d’avoir une relation sincère et épanouissante que mille un relations qui sabotent votre bien-être.

Secret 5 – allez vers des personnes qui vous correspondent

En tant qu’introvertis, nous sommes maîtres dans l’art de nous remettre en question. Surtout dans une situation qui implique l’intervention d’une tierce. Nous essayons de voir ce que nous n’avons pas fait ou ce que nous avons mal fait. Nous avons cette tendance à prendre l’autre pour référence ; donc si quelque chose cloche, alors c’est nous le problème. C’est encore plus visible dans nos relations. Nous culpabilisons pour tout, même pour un rien alors que parfois, le problème est ailleurs.

Il n’est pas mauvais de se remettre en question lorsqu’une relation peine à avancer, lorsqu’elle bat de l’ailles et manque d’engagement. Mais il est aussi essentiel de chercher à savoir si la personne ou le groupe de personnes en face, vous correspondent vraiment. Il faut le faire sans jugement, tout en respectant la façon d’être de ces derniers. Il s’agit tout simplement savoir si l’on se sent bien dans sa peau dans la relation en étant soi.

N’hésitez pas à mettre fin à une relation qui ne contribue pas à votre bien-être ou qui vous pousse à jouer des rôles.

Une fois de plus, soyez-vous. Écoutez vos besoins et n’essayez pas de plaire à tout le monde. Un des moyens d’éviter de vous forcer dans vos relations, c’est d’aller vers les personnes qui vous correspondent. Des personnes qui n’exigent pas que vous allez contre votre nature ou qui ne remettent pas tout le temps en question, votre façon d’être.

Allez vers des personnes qui sauront percevoir et valoriser votre sens de l’écoute, votre présence absolue, votre sympathie et votre empathie, etc.

Si vous ne prenez pas votre pied dans des groupes trop touffus, ne vous forcez pas à y adhérer. Mais cela ne vous empêche pas de créer des liens profonds avec 02 ou 03 personnes. Même si ces derniers se trouvent dans un groupe que vous n’appréciez pas.