Le test MBTI : dominance introvertie ou extravertie

L’un des tests les plus connus au monde est bien-sûr le test MBTI. Ce test est basé sur la typologie de Carl Jung, et a été développé par Isabel Briggs Myers (1897-1980) et sa mère, Katherine Cook Briggs… d’où le nom du modèle : Myers Briggs Type Indicator.

Il définit 16 grands types de personnalité, à partir de quatre grands axes.

Le test MBTI : quatre axes pour définir une personnalité :

  1. l’axe Introversion – Extraversion (I – E)
  2. l’axe Sensation – iNtuition (S – N)
  3. l’axe Pensée – Sentiment (T – F) (T pour Thinking et F pour Feeling)
  4. l’axe Jugement – Perception (J – P)

Lorsque l’on passe le test MBTI, le premier axe abordé est celui de l’introversion – extraversion. C’est l’axe principal. La base de la personnalité en quelque sorte, le socle.

Dans le test MBTI, introversion et extraversion sont définies de la manière suivante :

  • E : puise son énergie du monde extérieur
  • I : puise son énergie du monde intérieur

Il n’y a donc aucun jugement de valeur sur l’un ou sur l’autre trait de personnalité. D’ailleurs, ils considèrent que ces traits sont innés (comme pour les autres axes, d’ailleurs). Donc, on naît avec, et mieux vaut le comprendre et le respecter que d’essayer de se changer.

Quelques aspects intéressants dans le test MBTI

  • On insiste sur le fait que ce ne sont pas des cases absolues : extravertis comme introvertis peuvent avoir besoin de solitude, simplement les introvertis en auront besoin beaucoup plus souvent
  • Chacun utilise son aspect introverti ou extraverti en fonction des moments, ou au cours de sa vie. Les introvertis utilisent (ou devraient utiliser) plus souvent leur aspect introverti, mais cela ne les empêche pas de passer par l’extraversion de temps à autres.
  • Nous possédons tous une “fonction inférieure”, qui est l’inverse de notre fonction dominante. Ainsi, si nous sommes à dominance introvertie, nous possédons en nous une fonction inférieure extravertie, qui ne demande qu’à se manifester une fois de temps. Cependant, cette fonction inférieure est mal entraînée, et souvent mal utilisée.

Quelques mots sur les autres axes

La seconde fonction est l’axe Sensation – iNtuition.

Cet axe est également très important dans le test MBTI. Il permet de définir notre caractère dominant : sensation extraverti, ou sensation introverti, ou iNtuition introverti, ou iNtuition extraverti.

Lorsque l’on est plutôt Sensation, on a une préférence pour les détails, le présent, tout ce que nos 5 sens nous amènent en information à un moment donné.

lorsque l’on est plutôt iNtuition, on a une préférence pour les concepts, les idées générales, les “visions”.

Les troisième et quatrième fonctions

Ce sont celles qui sont les plus difficiles à déterminer lorsque l’on fait le test MBTI, puisqu’elles sont moins évidentes dans nos traits de personnalité. J’ai d’ailleurs du mal, moi-même, à savoir si je suis plutôt J ou P.

En fait, comme ces fonctions sont secondaires, elles ont pu être plus facilement modifiées par notre apprentissage. Par exemple, si l’on est né plutôt Sentiment (c’est à dire que l’on pense avec le cœur, on fait les choses avec empathie, en faisant attention à l’impact que cela aura sur les autres), il est possible que la fonction Pensée est pris beaucoup d’importance au cours des années : la logique et le rationnel étant au cœur de notre système d’éducation.

Quand à la dernière fonction, elle définit surtout le style de vie que l’on préfère :

  • le J préférant les choses planifiées, sans surprise
  • le P aimant s’adapter à l’évolution des choses, étant motivé par les imprévus et aimant travailler dans l’urgence

Je n’irai pas plus loin dans ce résumé du test MBTI, le modèle étant assez complexe et seule une lecture détaillée d’un livre ou d’une présentation officielle sur le sujet pouvant donner toutes les clés.

Il faut noter également que, si l’on parle communément du « test MBTI », le terme officiel est « Indicateur » (Myers Briggs Type Indicator). Le terme « test » peut induire en erreur quant au but du questionnaire, puisqu’il n’y a pas de « bon » ou de « mauvais » résultat. D’ailleurs, il est bien précisé que le résultat du questionnaire n’est qu’un indicateur parmi d’autres, qu’il n’y a que la personne qui passe le questionnaire qui puisse savoir vraiment qui elle est. Le questionnaire, ou un livre comme celui ci-dessous, ou une discussion avec un expert agréé, sont autant d’outils pour déterminer son type.

Remarque : le test officiel est payant, mais vous pouvez trouver une version simplifiée et gratuite du test mbti ici. Vous pouvez également effectuer le quizz personnalité introverti extraverti

Pour en savoir plus sur le modèle MBTI et le test MBTI, je vous recommande surtout le livre ci-dessous, bien fait, relativement court (environ 150 pages, mais la moitié du livre est constituée d’une analyse des 16 types de personnalité, un par un… il vous suffira de lire le vôtre – ou les vôtres si vous n’êtes pas sûr de votre combinaison exacte). Ce livre permet d’ailleurs de comprendre rapidement à quel type de personnalité l’on appartient, et en quoi cela peut nous aider pour mieux nous comprendre et vivre plus en phase avec soi-même. Enfin, j’aime la manière dont le sujet est abordé dans ce livre : il ne s’agit pas de mettre les gens dans des cases mais bien d’apprendre à se connaître pour vivre plus heureux. Lire le livre est bien plus intéressant et efficace que passer le test, car le test nous place dans une case sans nous permettre de réfléchir.

Remarque : MBTI ® et MYERS-BRIGGS TYPE INDICATOR ® sont des marques déposées, seuls les praticiens certifiés peuvent donc faire passer le test MBTI. Les droits sont détenus pour l’Europe par la société OPP ®. L’analyse faite dans cet article constitue mon analyse personnelle et ne constitue en aucun cas une explication officielle du modèle. Pour voir une explication officielle du test MBTI, vous pouvez par exemple lire le livre Les 16 grands types de personnalité – Le MBTI, de Stéphanie Assante, paru en 2012 aux Editions Dangles.

8 commentaires

  1. Salut Julien !

    As-tu fait le test ?
    Pour ma part, je suis INFP et c’est exactement mon profil psychologique

  2. Hello Xolali, oui je l’ai fait mais pour être honnête j’ai beaucoup de mal pour les deux dernières lettre, je suis un peu au milieu. Et quand je regarde les descriptions dans le livre dont je parle dans cet article, cela me conforte totalement dans ma certitude d’être IN.., mais pour les deux lettres suivantes, ce n’est pas clair.. probablement ..FJ, c’est ce qui me semble le plus juste au fond de moi, mais j’ai quand même un T très développé (même si ma première réaction est de me mettre à la place de l’autre, je réfléchis ensuite assez rationnellement, pesant le pour et le contre), et même si je suis J, c’est à dire que je préfère un mode de vie organisé, planifié, et que je n’aime pas trop les surprises de dernière minute, eh bien parfois je me surprends à avoir très envie de laisser aller.
    Toi tu es sûr de tes quatre lettres ?

  3. Bonne idée que ce site consacré aux introvertis. Juste une remarque : le MBTI n’est pas un « test », mais un « indicateur » ou un « inventaire » de personnalité. Les créateurs du test, et les organismes certificateurs, sont très clairs à ce sujet : http://www.myersbriggs.org/myers-and-briggs-foundation/ethical-use-of-the-mbti-instrument/ethics-for-administering.htm

  4. Bonjour Lionel,
    Merci pour la remarque, j’ai rajouté un paragraphe du coup pour préciser cela.
    A bientôt

  5. H

    Bonjour
    La précision de Lionel est importante.
    J’ai passé l’inventaire MBTI en entreprise avec une coach.Je suis INFJ.
    Il n’ y a pas de bon ou mauvais profil. Pas de « classement ».
    Les résultats permettent de connaitre ses modes de fonctionnement, communication,etc…et dans une équipe de travail, pour un manager d’adapter son mode d’animation aux personnalités qui cohabitent.
    Toutes les personnalités, tous les profils ont leur place, leur rôle et contribuent avec toutes leur potentialités et qualités à la société, aux équipes de travail,..etc..
    Hélène.

      Laisser un commentaire