Etes-vous introverti ou extraverti ?

Depuis que j’ai découvert le thème de l’introversion et décidé de commencer ce blog, je parle beaucoup du tempérament introverti autour de moi. Pourtant, une amie m’a dit récemment qu’elle n’était toujours pas sûre de ce que signifie « être introverti », et si finalement elle n’est pas simplement timide. Il m’a semblé donc indispensable, avant d’aller plus avant dans ce blog, de poser les bases. Cet article vous aidera à comprendre ce qu’est l’introversion, et à définir où vous vous situez sur le continuum introversion – extraversion.

La différence entre introverti et extraverti ? Avant tout une question d’énergie…

« L’introversion est au départ une forme de tempérament. Elle n’est pas synonyme de timidité ou de réserve. Elle n’est pas non plus pathologique. Ce n’est pas un trait de caractère que l’on peut modifier. Mais on peut en tirer profit au lieu de lutter contre elle.
Ce qui distingue principalement les introvertis du reste des mortels, c’est la source de leur énergie. En effet, ils tirent leur énergie du monde intérieur des idées, des émotions et des impressions. Ce sont des « économiseurs » d’énergie. Ils souffrent très vite d’un excès de stimulation et éprouvent facilement un sentiment de trop plein ».
Extrait tiré du livre « Introverti et heureux », de Marti Olsen Laney.

Tout commence avec Carl Gustav Jung. C’est lui qui définit le continuum entre introverti et extraverti tel qu’il est encore aujourd’hui largement accepté par les scientifiques.

L’introversion est selon lui un trait de caractère où l’énergie circule vers l’intérieur (la pensée et les sentiments), et l’extraversion vers l’extérieur (les personnes, les faits, les objets). Selon lui, ce trait de caractère est inné : on naît quelque part sur le continuum introversion / extraversion, plus ou moins d’un côté ou de l’autre. Il considérait également que, bien que ce trait de caractère soit inné, il est tout à fait possible de se déplacer sur ce continuum au cours de sa vie, et en fonction des situations. D’ailleurs les personnes les plus adaptées à la vie en société sont celles qui savent se déplacer sur cet axe. Mais le positionnement sur le continuum avec lequel on est né est notre point de repos, où l’on se sent bien dans sa peau.

Etre introverti n’est donc pas une tare !

Avouez que c’est puissant ! Cela signifie qu’être introverti n’est en rien une tare, mais simplement un trait psychologique comme un autre, qu’il faut apprendre à respecter et avec lequel on peut très bien vivre ! En plus, cela signifie également que ce n’est pas figé, et que l’on peut très bien se déplacer sur ce continuum (devenir plus extraverti lorsque la situation est propice ou nous l’impose), à condition de savoir revenir vers sa zone de confort. Car comme l’explique Marti Olsen Laney dans l’extrait ci-dessus : nous nous ressourçons dans notre monde intérieur, et se déplacer trop vers des situations extraverties peuvent nous exténuer. Il faut donc apprendre à gérer notre énergie en s’aménageant des moments de repos dans la solitude ou des situations calmes qui nous ressourcent.

Pendant très longtemps je n’avais pas pris conscience de cela, et il m’arrivait de m’imposer de longues périodes de vie très active, en permanence entouré de gens, confronté à de nouvelles rencontres, à des présentations en public. A la suite de ces périodes il m’arrivait d’être exténué, sans comprendre pourquoi. Maintenant que j’en ai pris conscience, je ne me refuse pas une sortie de quelques jours avec un grand groupe par exemple, mais j’ai appris à m’éclipser pendant quelques heures lorsque je sens que mon niveau d’énergie diminue. Je reviens quelques heures plus tard prêt à profiter de la soirée entre amis.

Les autres différences entre l’introversion et l’extraversion :

Cette notion d’énergie tirée de l’intérieur ou de l’extérieur est la principale manière de différencier le caractère introverti du caractère extraverti. Mais il existe de nombreuses autres caractéristiques à considérer, dans lesquelles vous vous reconnaîtrez peut-être.
Ci-dessous quelques grandes caractéristiques des introvertis et des extravertis, résumé de mes diverses lectures. Chaque être humain est différent, vous pouvez vous reconnaître en partie dans la colonne de gauche et en partie dans celle de droite. Mais la tendance devrait vous indiquer où vous vous situez.

Introverti extraverti

Si vous n’êtes toujours pas certain de votre personnalité, faite le test ! Vous pouvez faire le test qui se trouve sur ce blog, extrait du livre « La force des introvertis » de Laurie Hawkes : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE LE TEST.

Enfin, si vous voulez aller plus loin dans cette découverte de vous-même, je vous invite à lire le livre de Laurie Hawkes, La force des introvertis : De l’avantage d’être sage dans un monde survolté, qui vous aidera de manière agréable et synthétique à mieux vous connaître.

Crédits photo : @formulapuff – Flickr

Alors, êtes-vous plutôt introverti ou extraverti ? 

20 commentaires

  1. N

    Bonjour Julien,
    Je souhaite te féliciter pour ton blog. L’introversion/extraversion est un sujet très intéressant. Il est vrai que dans un monde tel le nôtre, qui évolue à grande vitesse, il est important d’apprendre à se connaitre soi-même pour nous aider à trouver notre place et s’épanouir à notre manière. Apprendre à savoir qui on est, notre tempérament, caractère…
    Je me pose des questions sur le 1er critère : Quand il est dit qu’un intraverti est une personne qui se ressource dans la solitude contrairement à l’extraverti qui s’emplit d’énergie en présence d’un groupe.
    Quand j’essaie de m’analyser, je pense tirer mon énergie en présence d’un groupe (d’amis ou d’inconnus) ou d’une activité sportive. J’aime beaucoup l’énergie que peut dégager un groupe, me sentir entourée : même de personnes que je connais depuis peu.
    Pour me ressourcer dans mes pensées, j’aime beaucoup le faire à travers une activité sportive individuelle (endurance, natation…)
    Et ce n’est qu’une fois arrivée à épuisement, que je ressens le besoin de me retrouver tranquille chez moi devant un film/série/livre ou dormir pour me reposer.
    Donc je me demandais si j’avais bien compris ce 1ere critère, je me demande en fait si ces 2 critères sont vraiment contraires ?

  2. Bonjour Nora,
    Content que mon blog te plaise !
    A priori, si tu t’épanouis en présence d’un groupe, que cela te fait du bien d’être avec les autres, j’aurais tendance à dire que tu es introvertie. Si tu pousses l’effort à l’extrême, jusqu’à l’épuisement, cela me parait normal que tu aies besoin de te reposer un peu seule après coup, même si tu es plutôt extravertie. On a tous en nous une part d’introversion et une part d’extraversion : mais chacun place la barre différemment. Par exemple, moi j’aime être dans un groupe, rencontrer de nouvelles personnes ; mais à peine arrivé dans le groupe je sens déjà que je commence à saturer. Et après un temps relativement rapide, je n’ai qu’une envie : m’en aller. Je fais des efforts souvent pour rester, car je ne veux pas paraître ours, et au fond de moi je suis heureux de faire ces nouvelles connaissances, mais tout de même, je me sens très rapidement vidé de toute énergie, ce qui n’a pas l’air d’être ton cas… je me trompe ?
    Si tu n’est pas sûre, n’hésite pas à faire les tests de personnalité que je recommande à la fin de l’article.
    A bientôt,
    Julien

  3. I

    Par curiosité je viens de faire l’un des tests que tu conseils, voilà qu’il s’avère que je sois une introvertie ! Moi qui me pensais extravertie et seulement timide voir misanthrope… Il va falloir que je creuse le sujet…
    En tout cas merci et bravo pour ce blog qui aide et participe à une réflexion nouvelle et ouvre bien des horizons.

  4. Aha, Intéressant ! on a souvent des surprises avec ce test, pas surprenant quand on sait que près de la moitié de la population est introvertie (d’après les études récentes), et que la plupart des gens que je rencontre se croient extravertis…
    N’hésite pas à venir faire part ici de tes découvertes !
    A bientôt,
    Julien

  5. Merci Julien pour avoir aborder ce sujet !
    Je me savais introvertie, en voilà la preuve…
    Bonne continuation…
    Marianne

  6. Merci Julien pour ce blog et pour avoir donné la possibilité de faire le test du MBTI : ah voilà enfin où je me retrouve : mais c’est pas facile : il a fallu me chercher dans les 4% de la population occidentale !!!!! en priorité, oui, je suis feeling introverti, mais aussi guérisseur, et en occident, ben bizarrement ça court pas les rues ! Mais ça correspond bien à ma passion pour les rêves ! J’ai même ouvert un blog.

  7. Bonjour Aline,
    Merci pour ton commentaire et bienvenue sur le blog des introvertis ! 🙂 et bravo pour ton blog !
    A bientôt,
    Julien

        Laisser un commentaire