3 techniques avancées pour devenir un pro de la communication introvertie

On va parler communication aujourd’hui. Pour changer.

J’en parle beaucoup c’est vrai. Mais c’est important.
Et c’est en grande partie pour ça que vous êtes là, non ? 😉

Pour apprendre à communiquer différemment. Mieux. De manière plus authentique. Sans chercher à jouer un rôle extraverti.

Aujourd’hui, j’aimerais vous parler de techniques avancées de communication quand on est introverti.

Ces 3 techniques, c’est des choses qui m’ont changé la vie.

Mais avant de vous parler de ces techniques, j’aimerais partager avec vous deux autres choses qui m’ont changé la vie et libéré dans les discussions avec les autres.

La première, c’est que la parole n’est qu’une toute petite partie infime de la conversation.

Que ce qui fait qu’une personne en face nous apprécie ou pas, ne réside pas dans notre capacité à accaparer la conversation.
Au contraire. C’est dans notre capacité à nous intéresser à cette personne, et à le lui faire ressentir. Et ça, ça ne passe pas par la parole.
Ça passe par des regards, des attitudes, un état d’esprit.

Comprendre cela change tout.
Car on cesse de se mettre la pression pour parler, et on se met à s’intéresser à l’autre, sincèrement. Essayez, vous verrez…

La deuxième chose qui a tout changé pour moi, c’est de comprendre qu’il ne me serait jamais possible d’avoir la repartie immédiate dans les discussions, dont je rêvais.

Parce que ma manière de fonctionner en tant qu’introverti, c’est de réfléchir avant de parler. Il y a des explications biologiques à cela dont j’ai déjà parlé sur le blog.
C’est tout simplement trop difficile d’entendre et comprendre ce que l’on me dit, en même temps réfléchir à ce que je pourrais bien dire, et le dire… la conversation va trop vite pour me permettre de faire tout cela.

Il faut donc accepter ce fait. Mais ne pas s’y résigner : et adopter des techniques pour amener la conversation à notre rythme.

Une fois que l’on a compris ces deux choses, on peut passer au niveau suivant, et apprendre ces techniques avancées pour introvertis.

Vous allez voir, ces techniques ne sont pas révolutionnaires, et en les lisant vous allez certainement vous dire : « oui bien-sûr, rien d’exceptionnel ».
Sauf que : ces techniques sont réellement puissantes si vous les intégrez véritablement dans votre fonctionnement.
Et ça, ce n’est ni très facile ni intuitif, c’est pourquoi je vous propose de vous guider pour les apprendre.

Voici donc ces 3 techniques.

1e technique : la communication non verbale.

Imaginez, si vous pouviez donner l’impression aux autres que vous êtes pleinement présent dans la discussion, simplement par votre attitude.
Qu’il ne vienne même plus à l’idée des autres de se dire que vous n’avez pas parlé, et donc qu’ils ne vous le reprochent plus du tout.
Et ce, sans que vous ayez à parler.

L’idée, c’est d’apprendre à donner cette impression aux autres, simplement par une attitude, et non par des mots.

Ce sont des regards, des gestes, un positionnement du corps…
Rien de compliqué, mais il faut y penser. Comprendre les règles de base, et les intégrer, petit à petit. Et cela va vous changer la vie.

La deuxième technique, c’est d’imposer votre « tempo » à la discussion. Votre rythme.

Notre cerveau est un peu plus lent à la réflexion que d’autres ? Qu’à cela ne tienne : demandons aux autres de nous attendre. De nous laisser le temps.

Comment ?
Par exemple en reformulant ce que l’autre nous dit, pour gagner du temps… « ah c’est intéressant ce que tu me dis, ça veut dire que tu penses que… (et là : reformuler) ». Entre temps, dans notre tête, on cogite, et on commence à trouver ce qu’on va pouvoir répondre à ça.

Ou simplement en montrant que l’on réfléchit. Ou en demandant un temps de réflexion.
Le tout est de se dire : « ok, je n’arrive pas à répondre là, tout de suite, il faut que je me donner le temps ».

Enfin, la troisième technique, c’est l’écoute active.

C’est quoi ça ?

C’est le fait d’écouter la personne en face de vous de manière totalement sincère et attentive, sans chercher à la juger ou à donner votre propre avis, simplement en s’intéressant à ce qu’elle vous dit. Peu de gens savent faire cela.

C’est une discipline, pas toujours évidente, car on a toujours la tentation de revenir à son propre avis, son propre vécu, etc.

Mais ça vaut vraiment le coup. Car vous imaginez bien que c’est un excellent moyen de montrer que l’on est présent dans une discussion, tout en étant très, très apprécié par l’autre dans ce moment-là.

Attention : savoir écouter activement n’est pas toujours une qualité innée des introvertis. Ni des extravertis d’ailleurs.
Mais en tant qu’introverti, vous êtes généralement empathique, vous savez vous mettre à la place de l’autre et chercher à comprendre son point de vue. Et ça, c’est une force énorme qu’il serait dommage de ne pas mettre à profit.

Ces techniques sont détaillées de long en large dans la formation Introverti Epanoui (au module 3).

Il y a notamment plus de 2h de cours sur la communication non verbale, avec un expert invité sur le sujet, lui-même introverti.

Et moi, je vous aide dans les autres vidéos du module à mettre en place ces 3 techniques au travers d’explications détaillées et d’exemples concrets.

Et je partage encore bien d’autres techniques, que je ne vais pas détailler ici, mais qui pourraient également vous apporter le déclic dont vous avez besoin pour vous sentir bien dans les discussions.

Par exemple :

  • la gestion de votre peur / stress dans les groupes, pour que celui-ci ne vous handicape plus
  • apprendre à identifier vos émotions et savoir les dire (savoir exprimer sincèrement ce que l’on a en nous)
  • des techniques bien spécifiques pour se préparer aux discussions de groupes, notamment pour les réunions professionnelles ou les soirées mondaines (on apprend à s’y préparer mentalement et physiquement, pour arriver dans un état d’esprit et avec une énergie qui nous feront passe un bon moment)
  • des techniques pour être à l’aise dans les discussions mondaines (de la pluie et du beau temps, étape indispensable au début des conversations), sans trop s’ennuyer, et pour amener rapidement la conversation vers des sujets qui nous intéressent plus
    etc, etc…

Ça vous dit que je vous prenne par la main pour apprendre et intégrer ces techniques ?

Pour vous sentir enfin totalement à l’aise dans les discussions avec les autres ?

… pour passer au niveau pro en « communication introvertie », c’est derrière ce clic. 😉